Vacances à Paris

Si comme moi vous passez l’été dans la capitale, il y a une issue de secours à connaître, rue de Rivoli, une porte d’embarquement qui vous emmènera loin, très loin.

Parfois même il n’est point besoin de franchir le seuil, la vitrine de Galignani suffit !
Galignani-vitrine-Paris
Galignani-vitrine-Paris
Galignani-vitrine-Paris
Alice Ferney, « Cherchez la femme »… Curiosité subite face au béret rouge de cette inconnue que j’aimerais trouver, au détour d’une page. A moins que je ne choisisse la compagnie de Tom Wolfe pour un « Bloody Miami » qui me donnera des frissons ?
Galignani-vitrine-Paris
Les invitations aux escapades sont pléthore derrière cette vitrine et à l’intérieur de la librairie, je le sais.
On vous y prodiguera des conseils avisés pour dénicher le roman de votre été ou vous pourrez errer à la fraîche le temps d’une rêverie solitaire en feuilletant les beaux volumes des sections mode et jardins… Aller au bal, y rencontrer une reine.
Tout ceci nous l’avons fait ensemble et les liens bleus vous ramèneront à ces évocations romantiques.

A moins que vous ne soyez déjà en route, élégante à talons, prête à vous perdre en ces lieux pour que vous y aborde un homme que vous n’attendiez pas, qui vous a suivie, vous admire déjà…
Galignani Paris
C’est avec lui que vous partirez découvrir le monde, le temps d’une saison ou celui d’une vie.

Mais si vous aimez Paris, si l’été vous y sied, alors restons-y et continuons de scruter la vitrine pour découvrir un peu mieux la ville dans une mise en scène qui lui est dédiée.
Galignani Paris
Voilà qui est amusant: « Les leçons de Madame Chic » !
Galignani Paris
Ou comment porter les rayures d’une marinière rouge… je vous prépare quelque chose sur le sujet justement.

Ah mais la voilà la vraie Parisienne ! (bien qu’une autre version vous ait été proposée avec les 5 règles d’Eudoxie)
Galignani Paris
C’est Inès de la Fressange évidemment ! Si vous en doutez, cliquez là pour lire son interview, ou sur le titre de son livre pour en savoir plus.

A vrai dire, on s’en fiche un peu du style aujourd’hui, non ? Nous sommes en vacances !

Alors déplions les livres pour enfants et nous voilà voguant sur la Seine, la Seine, la Seine
Galignani Paris
On apprend tout sur l’architecture de Paris au fil des siècles.
Galignani Paris
Encore on rêve une histoire d’amour dans son cadre idyllique, mais en anglais c’est follement plus exotique !
Galignani Paris
Soudain, les cris et les rires d’une fête pas si lointaine m’appellent de l’autre côté de la rue, au Jardin des Tuileries.
Galignani Paris
Refermé le livre d’images.
Galignani Paris
Je cours prendre des photos de la grande roue, des manèges et de la barbapapa, tout ça pour vous.

Mais je m’éloignerai un temps, m’installerai sur un banc, à l’ombre, et je sortirai de mon sac… un livre. Je viens de refermer « le Grand Meaulnes » en pleurant, et après quelques jours avec « les New-Yorkaises », Edith Wharton m’appelle encore pour cet « Été », « Chez les Heureux du Monde » où « Les Dieux arrivent »… je vais m’immerger dans sa prose et ne la quitterai que pour encore et encore retrouver Jane Austen.

Qui a dit qu’on étouffait à Paris quand Poudlard et Pemberley sont à portée de main, de vue, d’imagination ?

Décidément, j’aime la littérature anglo-saxonne… autant que la fine brindille du joli tableau en vitrine, chez Galignani.
Galignani Paris
Des idées de lecture à partager ?

Anne

Liens et informations:

Le merveilleux site de Galignani

La boutique à Paris
Librairie Galignani
224, rue de Rivoli
75001 Paris
Tel: +1 43 60 76 07

9 réflexions sur “Vacances à Paris

  1. Mrs B dit :

    Oh et bien si tu lis en V.O. ce qui n’est, hélas, pas mon cas malgré mon goût pour la littérature anglo-saxonne, je te propose Thackerey (Barry Lindon), Middlemarch de George Elliot, tout Henry James, Ulysse de Joyce, la chambre de Jacob ( V. Woolf), Retour à Howard End de E.-M. Forster et également la Dame en Blanc de Wilkie Collins. J’ai fait provision d’une série d’ Elizabeth Goudge qui se passe dans les îles anglo-normandes, sans oublier les éplucheurs de patates pour parfaire l’ anglomanie du moment.

    Et Dickens l’ ami commun (uniquement traduit par La Pléiade) un régal…..et le Chat qui Expire : songe d’une nuit d’été à dénicher en édition vieillotte.

    Et puis pour une dame au goût exquis et qui aime la folie : Le Dandy Oscar Wilde.

    • Anne dit :

      Pardonne moi, je n’ai pas répondu plus tôt… je suis en apnée au milieu de tous ces auteurs. MERCI !!! Tu complètes ma liste et la confortes. Tu me donnes envie également de revoir les films de James Ivory…

  2. Ping : Le Rockwood – So What ? | Chic & Geek

    • Anne dit :

      Mais c’est trop gentil !!! MERCI MERCI MERCI !
      Je file te remercier sur ton super blog et te félicite encore pour tes compositions de looks vraiment inspirantes et inspirées 🙂

  3. Ping : Rendez-vous de Chantier #1 | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s