A special guide

Lost in Paris ? Call for a special chic guide…

Qui a dit que les touristes sont une plaie ? Certainement pas moi !

Je les aime. J’aime leur air perdu et heureux à la fois, leur nonchalance, la façon charmante qu’ils ont de s’étaler en largeur sur le trottoir lorsqu’ils sont 2 ou 3 et que je piétine fiévreusement derrière eux pour finir par les doubler par la droite, sur la chaussée.

J’adore qu’ils me demandent si je speak english et me ridiculiser en leur indiquant le chemin vers le Louvre.
Plus que tout j’aime quand ils me sollicitent pour trouver Colette (preuve alors que quelque chose chez moi leur laisse à penser que je suis LA parisienne… l’autochtone dans cette ville merveilleuse).

Plus sérieusement, me considérant partie intégrante de la ville, il est de mon devoir de leur répondre poliment, de leur sourire, de leur montrer le visage le plus jovial qui soit de tout Paris.

Parfois je fais même un peu plus…

Ainsi, l’autre jour, j’avais craqué pour des fabuleuses fleurettes de soie sur veste militaire et énorme rose épanouie d’origami plié découpé vert de gris plaquée sur la hanche d’une robe bustier de milliers de minuscules volants en vitrine de Diane Von Furstenberg,

Silhouette surmontée d’une toque où le tulle plissé côtoyait la fourrure…

Je vous assure que d’aussi près que j’aie pu voir, c’était magnifiquement exécuté et les volutes me transportaient d’extase…

Une vitrine plus loin, Miu Miu, une fois de plus, exposait une collection de vitrines toutes plus tentatrices les unes que les autres, sacs, chaussures, gants, lunettes, fourrure et col de dentelle noire… je vous offre la totale !

Vous pensez si après ça ma tête était en vrac…

C’est alors que je vis sur le trottoir, un immense sac de la marque sus-mentionnée qui devait receler plusieurs de ces merveilles que je n’avais vues qu’à travers le verre bullet proof.

Au dessus du sac, et autour de lui, trois femmes, lookées à me donner honte de mon jean destroy / col roulé / trench / cheveux séchés au vent de ce jour sans.

Princesses exotiques à l’éternelle jeunesse, toutes trois cachaient leurs regards derrières des lunettes de soleil, arboraient Birkin, étoles LV, bijoux précieux ciselés, brushings parfaits et bronzage californien.

A côté du sac Miu Miu, un DVF (la toque ???)… Ces dames avaient l’air rigolotes et en pleine fashion week, elles allaient parfaitement dans le décor !
Je me suis approchée, fascinée.

Elles discutaient en anglais, regardaient autour d’elles, cherchaient visiblement elles aussi quelque assistance divine, un signe du destin.

Je leur souris et cela suffit. « Do you speak English ? » « We’re looking for Colette »… « and Marc Jacobs. »

C’était parti !

Colette, elles étaient juste devant et sa vitrine, aux couleurs d’Hermès assortie à deux de leurs sacs à main…

Incroyables, non ces Brides de Gala à pois ?

C’est alors que j’ai décidé de leur offrir le grand tour : « Marc Jacobs ? first line ? In the Palais Royal ! 5-10 minutes walk… If you want I come with you. It’s on my way… »
NB : Marc Jacobs est toujours sur mon chemin !

Let’s go Ladies 😉

Ah oui, ces trésors sexy à droite, c’est Chantal Thomass et son boudoir
« Wow I must come back with my husband : he’ll love it ! »

Je collectionne les éventails (je n’en ai qu’un pour le moment, mais il faut bien commencer quelque part et le second dans mon collimateur est là !)

A vive allure, causant tantôt avec l’une, tantôt avec l’autre de mes 3 touristes ravies, j’ai remonté la rue Saint-Honoré jusqu’à l’Avenue de l’Opéra.

Là j’avais deux options :
– faire le grand tour, passage piéton après l’autre, pour atterrir Place Colette et rentrer dans le Jardin via les travaux et colonnes de Buren, côté Comédie Française…. Mouais. Bof.
– Option Parisienne : couper au plus court, se faufiler entre les voitures à l’arrêt, passer d’une fontaine à l’autre en droite ligne pour rejoindre la rue de Richelieu et arriver côté Conseil Constitutionnel.

« Believe me, it’s OK »

« She says it’s OK, Come ! Come ! »

Et tandis qu’elles frémissaient d’effroi et pouffaient de plaisir, je faisais la circulation pour leur permettre de traverser « the parisian way » : ignorer les coups de klaxon, sourire et dire MERCI d’une large bouche aux conducteurs exaspérés qu’on a bloqués de la main tendue.

Hop Hop Hop…
Pas de regrets en voyant dans l’entrée « Backstages N°6 »… tiens tiens…
Le défilé Miu Miu avait lieu au même instant et nous arrivions pile pour apercevoir quelques mannequins se faire coiffer / maquiller en coulisses.

Ladan (définitivement quelque chose d’Eva Mendes) s’est mise sur la pointe des pieds, fascinée… Les préparatifs, c’est tellement mieux que les front rows !

« Anne, Do you know where we could find some vintage ? »

« Hermes ? Chanel ? Follow me in the Galeries around the garden. »

« So… On your left, you can see Didier Ludot’s Collection, rare pieces from Balenciaga, Dior, Jean Patou, etc. »

Un peu plus loin, la porte et la vitrine plus abordable (façon de parler) :

« Wait ! You can come back later. Let me introduce you to Gabrielle Geppert… Youhou !!! Gabrielle ! Meet my new friends ! »

« Have a look at Gabrielle’s collection, she also has Chanel and Hermes ! »

Bon et bien je vais vous laisser faire du shopping, Marc Jacobs est sur votre gauche au bout de la Galerie… et si vous avez le temps, allez chez Rupert Sanderson… amazing shoes !

Je les ai laissées dans le jardin, sachant qu’elles avaient autour d’elles de quoi assouvir leurs envies.

Et puis je suis rentrée, en retard, mais le sourire aux lèvres, ravie de cette drôle de rencontre, fière d’avoir fait le guide, improvisé, pas très compétent, ni prudent…

Ce week-end, j’ai reçu un mail adorable de Niloofar, assorti d’une photo de groupe :

« Rose, our beautiful guide, Ladan, and Me 🙂 » était sa légende.

Thank you, pretty Ladies ! Let me be your guide next time you visit Paris…
Just tell me in advance and I will plan something fun.
I’d be happy to know you better and show you my favorite shopping spots.

Your new friend from Paris.

xoxo

Anne

Une réflexion sur “A special guide

  1. Anne ton post est génial !! Le souvenir que tu as laissé à ces 3 femmes sera pour elles et pour toi aussi inoubliable. Visiter Paris en Touriste ce n’est pas simple, il y a tant de choses à voir et encore lorsque l’on est une femme. Et tu as su être un guide fashion parfait, c’est un métier que tu devrais lancer ou faire si ce n’est déjà le cas. Promis, si je monte à la capitale je t’appelle (cela fait 4 ans que je suis partie et j’ai peur de me perdre tu seras d’une aide précieuse). merci encore de te lire c’est toujours aussi agréable !!

    • Merci !!! Oui c’était une expérience amusante et elles étaient vraiment charmantes.
      Mais je ne pense pas en faire mon métier… se faire rémunérer enlèverait au charme de la promenade.
      Dis-moi si tu viens et à nous le Palais Royal !

    • Tu es adorable…
      Oui le récit était aussi un prétexte pour montrer quelques vitrines alléchantes.
      Ravie que tu aies apprécié 😉

  2. vannina dit :

    La prochaine fois que je viens à Paris si je te croise dans ton quartier je te parle en anglais ,je te dis que je suis perdue et tu me guides dans ton si jolie univers,merci pour ce petit bonheur du matin.

    • En anglais pathétique, mais en français je réponds aussi 😉 n’essaie pas l’allemand ou l’espagnol, ce serait surréaliste.

  3. MrsB dit :

    Ces drôles de Dames toutes parées de leurs trésors garderont un très beau souvenir de la Parisienne grâce à toi Anne.
    C’est joli comme tout.

    Si elles m’avaient croisé et demandé où l’on trouvait Colette je les aurais expédiées, en roulant les « r » à la bourguignonne de l’Yonne, au cimetière du Père Lachaise ou au mieux aux abords des jardins du Palais Royal.

    • Ah Mrs B. toujours prompte à rappeler les bonnes références…
      Elles n’auraient pas perdu au change en te rencontrant !!!

  4. VGD75 dit :

    Si un jour je gagne beaucoup d’argent (on peut toujours rêver), j’irais jouer les touristes vers le Palais Royal et tu pourrais être mon guide!

    • D’accord. Et si je gagne de l’argent aussi, on entrera pour le dépenser au lieu de juste lécher les vitrines !

  5. déborah dit :

    Hello Anne!
    Deux de ces touristes sont d’origine iranienne, tu l’avais remarqué?
    Dans leur culture on fait très attention à son apparence, et ces femmes sont toutes plus belles les unes que les autres…
    Les 1001 nuits ont croisé ton chemin!
    Ave Sheherazad!

    Bye bye!!

    • Les 1001 Nuits… oui exactement.
      Elles étaient très belles et si chics, tout en étant souriantes.
      Ce n’est pas le plus facile.

  6. Valentine dit :

    Tes photos sont très belles…l’ensemble est raffiné et chic, mais NO WAY pour la vraie fourrure.
    Je trouve ça immonde.

    Ta mèche de cheveux blancs est naturelle? 🙂
    C’est drôle, tu fais jeune…

    Bisous chère Anne

    • Je ne sais pas si la fourrure était vraie ou pas… pardon jolie Valentine.
      Ma fourrure à moi (sur la tête) est authentique oui et j’ai cette mèche blanche depuis mes 20 ans…
      Et si je n’ai plus la fraîcheur de tes 20 ans, je ne suis pas encore rabougrie totalement.
      Avec des compliments comme les tiens, je me sens même rajeunir 😉
      Merci !
      Bisous
      Anne

  7. déborah dit :

    Peut être pourrais tu aller à ton tour visiter leur pays?
    C’est tellement tellement beau…
    Il ne faut pas s’arrêter au voile, car on peut avoir une allure superbe en dévoilant sa chevelure…
    Et puis surtout, sous leur manteau ces femmes cachent des trésors dissimulés encore plus érotiques !

    • Une confidence : je n’ai jamais quitté la France… sauf en imagination souvent 😉
      Mes nouvelles amies sont américaines.
      Toutes les trois vivent en Californie ! Et de façon très moderne je suppose…
      Mais aucun doute que la culture dont tu parles est pleine de surprises et de richesses merveilleuses !!!

  8. déborah dit :

    Ca alors!
    Tu es vraiment parisienne !
    Tu n’es jamais allée en Europe, même dans le cadre d’un échange linguistique??
    Tu crains l’avion ou bien es tu sans passeport, apatride ?
    Je pars ce soir pour la Chine (enfin si tout va bien)…
    Je te ramènerais quelques souvenirs insolites?
    Ca alors, je n’arrive pas à te croire… 😉

    • Sans passeport mais pas apatride. Simplement les deux pieds sur le plancher des vaches, toujours.
      Vraiment parisienne ? Non, je suis née et j’ai grandi à la campagne… mais parisienne depuis quelques années oui.
      Rapporte moi un reportage de Chine !!! Ce serait magique… on le publierait ici.
      Mais tu auras probablement mieux à faire…
      Profites-en ! Et reviens nous raconter.
      Ah et si tu veux de l’incroyable, du sensationnel: je n’ai jamais vu non plus de « vraie » neige. Disons pas plus de 5 cm. Dingue hein ?

  9. Ahah! Moi aussi j’ai fait la touriste à qui tu as merveilleusement bien indiqué la boutique MJ + Sanderson! Encore mieux, j’ai eu ma visite guidée!!

    • Tu n’étais pas une touriste… tu étais là en amie déjà !
      Et j’espère te revoir bientôt pour toutes les visites que tu voudras !
      J’en reviens pas qu’on se soit installées dans la boutique MJ comme dans un salon de thé, comme si n’existait autour de nous que ces tissus merveilleux…
      Tu as peut-être dans la tête encore tes chaussures magiques, moi j’ai cette robe écru, de soie, avec le noeud dessiné dessus, plus brillant… celle qui était posée au fond à gauche, je SAIS qu’elle m’irait !

    • Marta ou comment ma maman me flatte et me cajole (je la soupçonne de vouloir récupérer quelque veste dans mon dressing…).
      Maman, c’est toi mon guide, depuis toujours.

  10. Agnès VANHELLE dit :

    Toujours très pro Anne !! And so charming… Merveilleuse promenade où mes sens se sont à nouveau éveillés dans ce babillage anglo-saxon… Et pourtant, moi qui aime tout ce qui me fait voyager en dehors de notre chère France, il faut lui concéder une des plus belles villes du monde sinon la plus belle… j’ai fait une très jolie balade avec ces Américaines… D’ailleurs que viennent-elles voir dans notre beau pays ? Tout ce que tu as montré, tout ce dont nous sommes très fiers, nos magnifiques vêtements de créateurs connus ou moins connus, nos « marques » made in France ! Nous inspirons le monde entier, ne l’oublions jamais ! C’est important de véhiculer une grande image… Et je me fais l’interprète de notre culture, moi la plus Britannique des françaises !

    Go ahead and keep smiling !
    Agnès

    • Merci Agnès pour ce commentaire si gentil…
      « La plus britannique des françaises » tiens tiens… « interprète » en plus.
      Euh, tu n’aurais pas envie par hasard de traduire notre joli site ? je suis en quête de volontaires motivés et doués ! 🙂

  11. Aude A dit :

    Après « Lost in translation », « Lost in fashion » … Très belle rencontre, elles sont émouvantes avec leur belle panoplie sur le dos ces dames là !

    • Rhaaa Aude ! J’ai pensé au film et eu sur le bout de la langue ce titre parfait que tu me donnes là !
      Je m’incline devant plus forte que moi…

  12. alexia dit :

    j’ai juste envie de dire : oh la la (comme disent les anglais!)

    (monnn dieu cette toque!)

    jolie rencontre sinon! vive paris!

  13. Isa dit :

    Ah Anne, encore un bon moment passé à te lire….
    Elles ont certainement passé un très bon moment ces trois charmantes femmes à suivre dans Paris un guide de choix comme toi.
    Outch, le sac Hermès rouge……!

  14. MrsB dit :

    Oh que si Anne, elle aurait perdu au change en me rencontrant. Je ne parle pas trois mots d’anglais, je n’ai aucune patience avec les touristes, je ne connais pas les merveilleuses vitrines et enseignes qui font tout le chic de Paris. Je n’ai aucune de tes qualités. Je me serais donc réfugiée dans mon monde fait de littérature du passé, un monde éteint, mort, suranné, inutile et orgueilleux en plus.

    La chance leur souriait à ces trois femmes la preuve elle ont rencontré Anne de chez Chic and Geek.

    • J’aime moi tes références… Ce monde que tu dis mort, je l’ai en tête aussi (jamais assez) et en mains parfois.
      Tiens, te rends-tu compte que les classiques sont quasiment gratuits sur l’iPad !!!
      Alors que le dernier Marc Levy coûte super cher. Si c’est pas magique…
      Une heure de plus et je leur parlais de Mrs Dalloway ou de Lizzie Bennet, promis 🙂

  15. MrsB dit :

    La coïncidence est amusante, tu cites Mrs Dalloway, hier soir j’ai revu le film : les Heures avec Meryl Streep, Julianne Moore et Nicole Kidman dans le rôle de Virginia Woolf. (Pour l’anecdote, les Heures fut le titre provisoire du roman Mrs Dalloway)

  16. guillemette schlegel dit :

    bravo Anne pour ce petit tour jusqu’au Palais Royal avec ces trois touristes de luxe. je trouve que c’est une rubrique qui pourrait se développer : « rencontre et balades », une façon d’envisager Paris en choisissant des angles de vue différents. Cette rencontre là, pendant la fashion week, à côté de chez Colette était un peu attendue. Mais imaginez d’autres scenarii parce que d’autres quartiers, d’autres vitrines, des trucs plus secrets, plus découvertes.
    quoiqu’il en soit merci !!!

    • Merci Guillemette !
      L’intérêt de cette rencontre (pour moi) était qu’elle fut inattendue, improvisée… Pas sûre d’avoir le même plaisir si je vais à la chasse aux touristes 😉
      Mais promis, je vais essayer de renouveler ça et de vous faire partager des découvertes (ce qui n’est pas si simple quand le périmètre est limité…).
      Des secrets ? ça doit pouvoir se trouver aussi ! Je fouine 😉

  17. isabelle dit :

    Ah j’adore ton histoire. (c’est vrai que l’une d’entre elles ressemble à Eva Mendes. Elles ont dû être drôlement contente d’avoir une accompagnatrice de luxe comme toi.
    Et sinon pour tes photos, tu restes une horrible tentatrice: les vitrines de Miu Miu sont remplies de choses attirantes!

    • Je ne te le fais pas dire !
      Je suis passée devant encore tout à l’heure et un manteau noir m’a hurlé de l’essayer. J’ai résisté, je suis forte…
      et paf, dans la vitrine suivante, des chaussures sublimes.
      La vie est faite de renoncements… mais la tentation a un plaisir en soi je crois (enfin j’essaie de m’en persuader)

  18. Ilka dit :

    Chère Anne
    J’aimerais faire ce tour avec toi! printemps 2011?
    bises from Vienna 😉

    • It’s a deal !
      Préviens-moi dès que tu viens à Paris, chère Ilka, et on se fait une ballade entre filles au Palais Royal.
      Bisous
      Anne

  19. déborah dit :

    De retour depuis hier soir!!!
    Le contraste est saisissant entre l’impression que j’avais du pays et la réalité.
    C’est en rentrant ici que le bout en arrière de 20 ans se produit!
    Sérieusement, là bas (du moins à Pékin), on se fait servir partout (même au Mc Do on vous débarrasse!), il y a toujours quelqu’un quelque part, les voitures sont silencieuses, les filles portent des vêtements à la dernière mode (certes + ou – bien agrémentés…), les couloirs du métro (le tunnel entre deux stations) est animé de vidéos, il y a des écrans géants partout, des immeubles plus hauts qu’à la Défense en plein centre ville…
    Bref, c’est la grandeur, la splendeur, et le toujours plus pour cet immense pays ultra fier et nationaliste, garant de ses traditions ancestrales.

    C’était une immense joie de découvrir d’autres cultures, encore et encore…
    Le décalage horaire est encore très présent en moi et le retour à la réalité parisienne un peu déprimant.
    C’est le problème qu’en on part: on doit revenir 😉

    Bises!!

    • Merci Déborah !
      C’est super gentil d’avoir pensé à revenir nous raconter ton voyage au long cours…
      Je suis jalouse de tes souvenirs, mais j’en fais des rêves jolis.
      Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s