inconnue-robe-noire-0
L’élégance estivale de la Parisienne.

Est-il besoin de palabrer sur la parfaite ligne de la robe longue, fluide, noire, la peau dorée déjà, pas trop dévoilée non plus, La touche de turquoise au poignet, mêlée d’or, qui attire inévitablement le regard et égaye la silhouette d’un éclat bleu piscine empli de promesses d’été luxueux ?
Bref. Vous comprendrez qu’au milieu de la rue Saint-Honoré, je me sois arrêtée pour admirer cette princesse aux cheveux « messy »…

Messy ? Sauvages, un peu fouillis, libres ! Et si le reste est très étudié de chic nonchalant, cette émancipation du cheveu lâché au vent, on la retrouve ailleurs. Dans un détail, une pochette, presque un portefeuille. Qui peut se promener avec à la main ce contenant si léger, mordoré ???
Pas moi.
Une visa mastergold, quelques cartes de visite, des billets, un bâton de rouge… au maximum.
Il faut avoir une sacrée confiance en soi pour voyager si léger, que ce soit une petite heure ou toute une journée.

Je me sentirais perdue, nue, sans mon fourbis. Mais Elle, la Belle, n’a peur de rien.

Quand elle a traversé la rue pour se rendre au café d’en face, la Coupe d’Or, j’ai souri de son audace inattendue: elle a soulevé gracieusement sa robe sur des escarpins dorés à bouts ronds et hauts talons carrés !
inconnue-robe-noire-2
La Parisienne peut, en plein jour, sans craindre autre chose que l’objectif admiratif d’une curieuse embusquée de mon acabit, arpenter la ville en chaussures de Cendrillon.

Ajoutons quelques pansements dans sa pochette en cas d’urgence, mais ne renonçons jamais à cette liberté !

Anne

5 réflexions sur “La Belle aux chaussures dorées

  1. Chris dit :

    J’ai fait ma parisienne alors en visitant Besançon mais avec de l’argent aux pieds 🙂

    • Anne dit :

      Je suis fière de toi !!! Éclabousse toute la province et l’étranger aussi de scintillements parisiens 😉
      OK, on n’en a pas l’apanage, mais avoue qu’ailleurs il faut encore plus de courage pour faire face aux regards réprobateurs devant nos excentricités…

  2. Mrs B dit :

    J’adore la bouille du gars attablé sous la pancarte Saint Honoré : du-bi-ta-tif ou admiratif le monsieur ? 😉

  3. Ping : A la Coupe d’Or | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s