Bulle de savon

Bulles-Francis-Kurdjian-Paris
Envie soudaine de me sentir flotter dans l’air près du jardin des Tuileries, portée par le vent, légère et fragile

Les plus fidèles se rappelleront un article sur les bulles odorantes de Francis Kurkdjian* qui date des premiers jours de Chic & Geek, de mon premier appareil photo, de mes balbutiements maladroits…

Lorsque je suis passée rue d’Alger la semaine dernière et que j’ai retrouvé la machine à bulles devant la boutique, j’ai souri de nostalgie, de bonheur et d’amour pour Paris.

Mes problèmes se sont envolés. Moi aussi (presque). J’avais 5 ans. Je tournoyais dans la lumière toute neuve du printemps, j’essayais de capturer une des bulles avant qu’elle ne m’éclate au nez, libérant son parfum fleuri. J’étais ridicule et heureuse. Je me fichais bien des regards curieux. Je jouais.

Il me reste cette image et le délicat souvenir d’un effluve.

Anne

*Lire l’article « Elégance d’une Bulle de Savon »

8 réflexions sur “Bulle de savon

  1. Chris dit :

    En ce moment je rêve d’avoir autant de légèreté qu’une jolie bulle de savon !

    • Anne dit :

      J’ai pris 50 images et y’en avait une nette dans le tas… trop fière pour ne pas la montrer 😉
      Va, cours, vole Mathilde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s