Fashion Baby in the Springtime

Petites filles parmi les fleurs… les couleurs du bonheur !

La semaine dernière, nous avons repris la tradition du léchage de vitrines.

Au printemps, parées de fleurs, elles étaient plus tentantes que jamais !

Je tiens bon cependant, projets immobiliers en tête… et au final, la meilleure façon de me défaire de certaines images obsédantes est vraiment de les partager avec vous. C’est un peu comme si nos désirs réunis nous rendaient plus fortes pour y résister.

En réalité, j’ai un placard déjà bien rempli qui ne demande qu’à être pillé (appel à celles qui n’auraient pas encore visité mon vide-dressing). Je suis une veinarde vernie et pailletée de la tête aux pieds

Un jour, tous mes trésors amoncelés je les distribuerai, à mes nièces, mes filleules, la chair de celles qui me sont chères, de futures top cachées sous leur apparence actuelle de trop jolies petites filles très très sages.

Le plus difficile, c’est de ne pas craquer dès maintenant…

NB : en écrivant cette phrase, je regarde attendrie une photo sur mon bureau, d’un bébé de 4 mois, une adorable bambinette dont je suis la marraine et que j’écouterais des heures gazouiller au téléphone (ouais, elle est fortiche, elle sourit et babille dès qu’elle entend ma voix… elle a tout compris et tient mon coeur dans ses petits poings serrés).

Alors je me dis qu’il lui faut une robe blanche, pour le baptême et pour l’été, et je tombe nez à nez, au milieu de la forêt profonde, avec une, cousue par des fées.

Ah ! Elle n’est pas jolie ???

Vous avez compris : je vais offrir à mon ange (et sa maman) au moins des images, car il n’est jamais trop tôt pour former le goût des jolies choses… ce qui signifie que de ce pas, nous allons aujourd’hui lécher consciencieusement ensemble les trois vitrines de Baby Tuileries !

On l’a fait déjà et si vous cliquez sur ce lien, vous verrez plusieurs articles à (re)découvrir, les saisons défiler derrière ces fenêtres magiques et si chics ! Des lapins, des ours, un cheval même… et des robes, des manteaux, des chemises à carreaux !

Il était temps de revenir car le décor a changé… Une fois encore, il est enchanteur.

Commençons par la mise en scène qui fait face à Colette et lui tire subrepticement la langue.

Couleur sable chaud et coeur rouges pétillants, froufrous dans des boîtes d’un bleu unique, le bleu Lanvin !

Des robes, des poupées, des robes de poupées…

Dans un recoin, l’une sort de sa boîte et déplie ses élégants plissés de tulle, pour Lady Haute Couture comme 3 pommes.

Elles sont 4, il nous en manque donc 2, que voici :

Elles auraient pu monter les marches de Cannes, ces robes ! J’imagine parfaitement la dernière sur la très mignonne Célia aux boucles brunes, virevoltante sur tapis rouge, faisant son cinéma, chaussée de pantoufles d’or

Encore un tour de magie du merveilleux Alber Elbaz… qui fait de petites filles des dames, et transforme les femmes en Lolita, rouge explosif, assorti au chapeau de son petit singe à apprivoiser.

C’est pas l’Eurovision par ici, c’est la rue Saint-Honoré et le niveau est carrément plus élevé 😉

La preuve en est que les vitrines opposées, rue du Marché Saint-Honoré, sont tout aussi fascinantes.

A gauche, le tulle laisse la place à la végétation, Lanvin à Dior, le beige au blanc, mais restent les singes, dans cette jungle luxueuse et luxuriante. On les découvre en cherchant bien, suspendus aux branchages, à barbiches et longues queues, doux, si doux, des doudous.

Blanc donc, immaculé, pour un pyjama aussi pur que le bébé qui aura le bonheur d’y enfiler ses pinoustis, pour une robe de baptisée au bonnet volanté…

Blanche toujours la première robe que je vous montrais, jeu de matières, délicate aux finitions parfaites.

Enfin, se balançant au bout d’un fil invisible, un lapinou rassurant que j’ai envie d’avoir à moi, rien qu’à moi, dans le secret de mes nuits grises, les illuminant, veillant sur mon oreiller, derrière lequel courir dans mon sommeil, au Pays des Merveilles.

Laissons Pin-Pin si vous voulez bien, car il reste un tableau pour terminer cette revue en apothéose, couleur flashy et fleurs de nénuphars !

Dans ce cadre champêtre, on voit passer un escargot et on part à la pêche à la grenouille…

Tandis qu’une verte libellule bat des ailes pour maintenir en suspens la pièce maîtresse, une robe encore, rose. Une robe Dior (j’adore!)… dédicacée à la plus princesse de mes amours enfantines, Jade.

Et bien je crois que nous avons fait le tour. Je n’ai plus le temps de rentrer déposer des baisers à Marcela ou Aurélie… et les féliciter pour ces vitrines de printemps qui illuminent tout le quartier… Mais je le ferai, bien vite, cette semaine, parce qu’elles sont si gentilles et si douées.

Il me faudra toute la force que vous pourrez me donner pour alors ne pas fondre littéralement !

Sera-ce pour la Lanvin Petite, à coeurs, ou celle au collier de perles ?

Peut-être plutôt du rose ou du blanc, de chez Christian Dior, Nouvelle Vague version miniature et taille empire…

Gageons que je ne réussirai pas à repartir sans le Pin-Pin !

Pour la suite, ça va être un challenge de trouver des vitrines qui puissent rivaliser, mais je vous promets d’essayer et vous dis à très vite.

Anne

Liens et informations :

La boutique

Baby Tuileries

326, rue Saint-Honoré

Paris 1er

Téléphone 01 42 60 42 59

Les sites

Baby Tuileries

Baby Dior officiel

Lanvin officiel

Le rappel

Visitez mon vide-dressing !

Une réflexion sur “Fashion Baby in the Springtime

  1. Fanny dit :

    Beau !

    Mais impossible pour moi de dépenser autant pour un vêtement (surtout pour un enfant que je n’ai pas encore^^)..

    Ne cède pas à la tentation. LE Pin-Pin cache son jeu il est vilain, en vrai, je suis sure qu’il ne répond même pas quand on l’appelle !

    • Anne dit :

      Je pense que peu de mamans achètent ça pour leurs enfants, ou bien pour un baptême, un mariage… en général, ce sont des cadeaux, très très luxueux… et j’ai dit ce que j’en pensais dans un autre article sur cette même boutique.

      On peut rêver… et s’inspirer aussi 😉

      Pour moi l’important est que les vitrines sont magiques, et faites à la main, avec les moyens du bord. tu verrais toutes les marques de doigts d’enfants sur le verre, ça fait sourire…

  2. Anne dit :

    Je suis repassée aujourd’hui et la vitrine Lanvin a laissé la place à une nouvelle, un énorme Panda animé qui fait la joie de tous les enfants…

    Je l’ai pris sous tous les angles et vous le montrerai, il est incroyable !!!

  3. Sarah dit :

    Entre blanc immaculé et rose praline, fleurs éclatantes et compagnons malicieux, ces vitrines font vraiment rêver ! Et les robes, quelles petites merveilles… Les tissus semblent aériens et flottants, doux comme le serait un doudou d’enfance. Rien qu’à les voir, je sens monter l’envie de pouponner (même si c’est loin d’être pour maintenant…)

  4. Oh mais c’est délicieux! Des petites robes d’autrefois moderne. Ils sont doués chez Lanvin. On n’a pas fini de le penser et de le dire. Tu sais qu’après ton message, j’ai sorti ma machine à coudre et j’ai concocté un petit top en wax froufroutante pour Aysseline? Tu as un pouvoir magique Anne. C’est certain.

Répondre à The Serial Shopper - Meelena Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s