J’ai testé pour vous: Airbnb.com

Ça fait un moment déjà que ma curiosité au sujet d’Airbnb avait été titillée, aboutissant à une sérieuse envie de tester ce système.

Qu’est-ce qu’Airbnb, me direz-vous?

C’est une plateforme qui met en contact, via le site web Airbnb.com ou l’application iPhone du même nom, voyageurs ayant besoin de se loger pour une nuit, une semaine ou plus dans une ville quelconque, avec des propriétaires de logements, chambres, voire canapés dans leur salon, prêts à les louer.

L’idée en soi n’est pas vraiment originale, d’autres sites, comme VRBO.com proposent depuis des années déjà des locations de vacances de particulier à particulier.

Ces sites plus anciens, toutefois, souffrent à mon avis de plusieurs défauts. Le principal étant en général la lourdeur du processus de réservation. En général, ils se limitent à mettre en contact la personne cherchant un logement et celle en proposant un, qui doivent ensuite se débrouiller par email, ce qui prend du temps, et qui, la fiabilité des intervenants étant parfois discutable, aboutit régulièrement à des malentendus ou de véritables problèmes.

A l’opposé, Airbnb joue le rôle d’intermédiaire, et les réservations sont effectuées et payées directement sur le site ou l’application iPhone. Avantage pour le loueur, qui a la garantie du paiement, et même une assurance en cas de dégradation majeure de son bien, et pour le locataire, car le paiement n’est transféré au loueur que 24 heures après son arrivée sur le lieu de séjour, ce qui permet en cas de problème de s’adresser au service de support accessible 24h/24 et 7j/7 pour trouver une solution.

Pour ne rien gâcher, l’interface est très agréable, aussi bien sur le site que dans l’iPhone app.

Autre aspect intéressant: la plateforme est bâtie sur le modèle d’un réseau social, dans lequel tous les intervenants sont identifiés, remplissent des profils, et peuvent écrire des commentaires sur les lieux, les locataires, les loueurs, ce qui permet rapidement de confirmer si la description d’un appartement correspond à la réalité ou si un locataire est une personne digne de confiance.

J’ai voulu pousser le test à l’extrême, et je suis donc arrivé jeudi dernier vers midi à Paris sans avoir la moindre réservation d’hôtel. Une fois sorti du terminal 2F à Roissy, le temps de fumer un petit cigare avant de monter dans un taxi, j’ai effectué une recherche sur mon iPhone, sélectionné 4 appartements qui correspondaient à mon budget et au quartier où je souhaitais me trouver, et j’ai envoyé une demande à chacun.

Lorsqu’on réserve longtemps à l’avance, on peut s’appuyer simplement sur le système de réservation online, mais à la dernière minute, le site suggère de confirmer d’abord  la disponibilité avec le propriétaire.

Les propriétaires peuvent alors répondre à la demande soit en expliquant que l’appartement n’est pas disponible, soit, s’il est libre, en proposant directement une réservation, qui se matérialise dans l’interface par un bouton au pied de la réponse, permettant de conclure directement.

C’est ainsi que, avant même que mon taxi me dépose dans Paris, j’avais confirmé et réglé mon séjour, ne restait plus qu’à prendre rendez-vous avec la propriétaire de l’appartement pour la remise des clés.

Quel avantage sur un hôtel, me direz-vous?

Le rapport qualité/prix de la prestation, avant tout. De nos jours, dans une ville comme Paris, malheureusement les prix des hôtels sont excessivement hauts, jeudi par exemple ( car j’ai également appelé quelques hôtels pour comparer ) il n’y avait rien de disponible à moins de 130€ autour de Montparnasse, et pour ce prix j’avais droit à une chambre de 12m2 dans un hôtel tristounet, bruyant et sans âme.

Au lieu de cela, j’ai passé trois nuits dans un appartement très chaleureux, d’environ 55m2 dans une voie privée très silencieuse, dans lequel j’avais, en plus d’un lit et d’une salle de bain, un coin bureau, une cuisine, un salon et une salle à manger, pour environ 60% du prix.

Appartement qui, entre parenthèses, aurait été parfait à deux, et même tout à fait confortable en famille avec deux enfants ( dur d’en dire autant d’une chambre d’hôtel, à moins de changer complètement de catégorie ).

Ajoutez à tout cela, et ce n’est pas forcément la partie la plus négligeable, que voyager de cette manière permet de faire de nouvelles rencontres, dans la mesure où l’on trouve à la fois des appartements à louer intégralement, ou des chambres à louer dans des appartements, soit occupés par d’autres voyageurs, soit chez l’habitant, voire même juste de louer le canapé du salon.

Bref, il y en a pour tous les goûts, et j’ai décidé d’adopter cette méthode pour mes futurs voyages, finies les chambres d’hôtel anonymes!

Paolo

Note: J’ai vraiment apprécié ce service, et je me rends compte à la relecture que des doutes pourraient naître de mon enthousiasme, alors je tiens à préciser que, comme c’est le cas pour tous les articles publiés dans Chic & Geek, ce qui précède reflète à 100% mon expérience, et que je n’ai aucune relation avec Airbnb.

 EDIT 2014 expérience AIR BNB plus douloureuse.

34 réflexions sur “J’ai testé pour vous: Airbnb.com

  1. Air bnb, l’incontournable pour les voyageurs en quète d’authenticité. Oui mais, avec moi le mais est toujours de mise 😉
    Lorsque nous avons planifié notre 2e voyage à New York, air bnb nous a semblé le meilleur et moins cher moyen de nous loger. Oui jusqu’à 2 semaines de notre départ où après plusieurs mails sans réponses, notre contact nous a annoncé qu’il était dans l’impossibilité de nous offrir ce pourquoi nous avions réservé et qu’aucune solution alternative n’était envisagée.
    Donc pour moi, ce sera Hotel ou rien.
    Je suis trop anxieux et pas assez fortuné pour prendre un hotel au pied levé …
    Pour autant je salue ton exhaustivité 😉

  2. Kowoo dit :

    Merci pour ce retour Nicolas, je me posais justement la question pour un séjour à NYC !

  3. Bonjour, j’ai testé à NY et je suis très bien tombée. Bon j’avais réservé à l’avance. pour 80 dollars environ par nuit, dans NoHo (Bond Street) une chambre dans un magnifique atelier d’artiste. C’est imbattable. Cela dit j’ai cherché un bon moment avant de le dénicher, NY ça doit quand même être un des endroits les plus difficiles. C’est ma seule expérience, et je ne sais pas si je tenterai seule avec mon fils.
    Je n’ai pas non plus de lien avec Airbnb.

    • Youcef dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez me donner les references du studio à Noho?
      Je dois passer quelques jours cet été à New York avec ma femme.
      J’ai consulté Airbnb mais autant passer via une offre qui a déjà fait ses preuves.

      Merci par avance

  4. Bonjour à vous! Cool de tomber sur cet article!
    J’ai eu mes doutes aussi face à AirBnB, puis j’ai osé, à NYC (brooklyn) – super expérience. Après, à Genève, je me suis dit, pourquoi pas (re-super expérience)… en fait j’aime tellement l’idée que j’ai réussi à convaincre mon homme de mettre notre appart dans la liste pour Berlin! Premiers clients sont venus durant les Fêtes et rien à redire, tout s’est très bien déroulé.
    Pour ceux qui sont mal tombés, faut écrire ces commentaires pour les utilisateurs du site, afin que ça n’arrive pas trop souvent! Bel article!

    • Youcef dit :

      Bonjour,

      Vous pouvez me donner les references de l’appart à Brooklyn?
      Je dois passer quelques jours cet été à New York avec ma femme. Alors je cherche, je cherche…
      J’ai consulté Airbnb mais autant passer via une offre qui a déjà fait ses preuves (comme dis quelque part pas sur un autre commentaire).

      Merci par avance

  5. BONNET dit :

    Le problème avec airbnb est que l’hôte ne sais pas à qui il a à faire lorsqu’une réservation est tardive. J’en ai fait l’amère expérience : une jeune globe-trotter de Californie a loué pour 7 jours une chambre chez moi, elle a eu tout ce qu’elle a voulu y compris l’accès à mon PC, ùma formule ‘bed and breakfast » s’est transformée en pension complète : repas midi et soir, sans contrepartie de ma part. Et 4 jours après, courant matinée, elle a voulu partie prétextant aller voir une amie qui l’attendait en Italie, mais avant, elle a EXIGE de l’argent, et beaucoup !!!! elle m’a menacé et heureusement que je possède un chien !!! l’affaire est entre les mains de AIRBNB et j’espère qu’ils ne seront pas dupesvde manipulation ce certains locataires malhonnêtes !!! à suivre !!!

  6. Yann dit :

    Hello,

    De mon côte, j ai teste airbn et bedycasa que j ai connu il n y a pas longtemps et qui etait pourtant là avant l americain. Je n ai pas de remarques à faire sur le 1er l ayant tres peu utilise. J ai voyage 4 fois chez l’habitant chez bedycasa et j ai ete agreablement surpris de la qualite du service clients de ce site qui m a particulierement bien conseille. J ai egalement heberge 1 fois chez moi etant un ancien couchsurfeur et j ai donc mis ma chambre à louer à Paris à 30€; je n ai pas eu de pb et j avais auparavant bien fait connaissance avec la voyageuse qui venait chez moi via ma messagerie bedycasa. Bon voilà pour mon retour d experience positive sur ce site qui est une entreprise à taille humaine qui mérite que l on en parle.

  7. Said dit :

    Salut

    Je reçois un mail de Airnb où on me présente un voyageur Américain qui souhaiterait réserver pour 3 mois…Mais on m’informe que je ne serai payé qu’après que le locataire serait en possession des clés ! Qui me garantie que j’aurai mon argent…Qui me garantie que j’aurai la totalité de la somme…Airnb serait un site auquel je devrais me fier sans crainte ou il y a à craindre…Je ne sais vraiment pas;éclairez-moi.Merci

  8. Fare dit :

    Bonjour !

    Avant de devenir hôte sur Airbnb, je suis tombée sur cet article de Paolo que je remercie au passage. Après lecture, j’ai décidé de faire le pas et de m’inscrire. J’ai attendu avec une petite appréhension mon 1er guest Airbnb…Voilà, je dois avouer que back up orchestré par le site Airbnb est PRO..et le règlement a été effectué en temps et en heure. Quant au guest, j’ai apprécié pouvoir échanger des mails avant son arrivée prévue…sous l’oeil d’Airbnb. En cas de litige, tous les échanges mails sont pris en compte pour trancher…ce qui me paraît pertinent ou …alors je suis naîve ?!

    Je songe à réserver par Airbnb en tant que guest cette fois ci, car en plus d’avoir trouvé le site PRO, j’ai beaucoup apprécié mon guest Airbnb !! Coup chance ?!

  9. Me dit :

    Bonjour,

    Je dois me déplacer 15jours par mois à Paris dans le cadre de ma propre société.

    Savez-vous si airbnb délivre des factures? Et si la location 15 jours par mois toute l année est aisée?

    Merci a tous

  10. Mathilde dit :

    En tout qu’host sur Airbnb… après une centaine de location, j’ai un bémol. Airbnb ne protège en rien les propriétaires en cas de soucis. Et surtout privilégie complètement les locataires (en effet ceux-ci payent 13% et les propriétaires 3%) en matraquant les propriétaires: 50$ si annulation, oui et si on doit faire des travaux non prévus? et si on honnête qu’on préfère annuler à l’avance pour laisser le temps au voyageur de trouver autre chose? et non, pénalité et calendrier bloqué sur les dates en question.

    Et de se faire comprendre qu’on peut aller louer ailleurs!

    Donc très bien fait, pratique mais pas idéal pour les « hosts ».

  11. BCNBuddy dit :

    Je crains que ces sites encouragent une concurrence déloyale face aux hôtels. Pourquoi ? Primo : le loueur doit faire une demande de changement d’usage de son appart et de s’acquitter de la taxe de séjour à la mairie, est-ce le cas pour chaque location ? Je ne crois pas. Deuxio : les revenus générés par une telle activité doivent être déclarés comme revenus locatifs, est-ce toujours le cas ? Je ne crois pas non plus. Je suppose donc que cette activité va être mieux légiférée sous le coup des plaintes du secteur hotelier et du manque à gagner fiscal de l’administration

    • Paolo dit :

      Ces remarques sont justes. Airbnb dans la location meublée, ou Uber dans les voitures de place, sont des services qui secouent des marchés ankylosés et jouent parfois avec le feu.

      Je pense toutefois qu’à moyen terme l’effet sera positif, ces phénomènes existent de toute façon, internet ne fait que les amplifier, et finira par forcer les pouvoirs publics à les réguler.

      Enfin, un peu de concurrence ferait peut être du bien au marché hôtelier, les tarifs dans les grandes villes étant souvent exorbitants.

  12. Paolo dit :

    Les soucis décrits dans les commentaires ci-dessus, que ce soit en tant que locataire ou propriétaire ne me semblent pas liés spécialement à l’utilisation d »Airbnb mais au fait de pratiquer la location entre particuliers.

    Se jamais, avoir un intermédiaire permet au moins d’avoir quelqu’un à qui s’adresser.

    Pour finir, j’ai eu mon lot de mauvaises surprises dans les hôtels aussi dans le passé, pas vraiment plus rassurants…

    Ça fait partie des aléas du voyage, sauf à avoir d’énormes budgets, c’est parfois un peu l’aventure, mais n’est-ce pas là aussi un peu le but des voyages? 😉

  13. BCNBuddy dit :

    Enfin quand je vois certains tarifs proposés, je trouve que ça fait vraiment « activité secondaire pour arrondir les fins de mois en toute discrétion ». Pour être crédible, Airnbn doit référencer des propriétaires en règle. Vous dites « Les soucis décrits dans les commentaires ci-dessus, que ce soit en tant que locataire ou propriétaire ne me semblent pas liés spécialement à l’utilisation d”Airbnb mais au fait de pratiquer la location entre particuliers. » Je réponds, pas besoin de se déresponsabiliser non plus, ne soyons pas dupe. Airbnb ça fait site de location amateur, à la mode certes, mais amateur

    • Paolo dit :

      C’est possible, je ne suis pas un expert, mais amateur par rapport à qui? Auriez-vous un exemple de site de location entre particuliers « professionnel »? ( Juste pour ma curiosité personnelle, je voyage souvent ).

  14. BCNBuddy dit :

    C’est bien simple. je vis à Barcelone et aujourd’hui les agences de location touristique sérieuses demandent à leur propriétaire d’avoir la licence de biens immobiliers à vocation touristique, sans laquelle tout loueur est hors-la-loi et passibles d’amendes lourdes. Pour faire plus sérieux, Airbnb devrait demander régulièrement preuve du paiement de la taxe de séjour à la mairie par les loueurs, ou quelque chose de ce style, sinon on parlera de concurrence illégale et déloyale faite au secteur hôtelier. Je ne suis pas du secteur hôtelier, mais un particulier sur le point de louer mon appart dans les règles à Barcelone et conscient des irrégularités et illégalités sur cette nouvelle offre et doutant de la légalité de tous les acteurs. Airbnb doit prendre ses responsabilités, au même titre que certaines agences barcelonaises que j’estime sérieuses qui ne référencent que des propriétaires en règle

    • Paolo dit :

      Encore une fois, vous avez entièrement raison sur le fond: à terme il faut que tout le monde respecte la loi. La question est de savoir à qui incombe cette responsabilité.

      Si à un endroit donné il est illégal de louer un appartement meublé sans avoir un statut bien précis, n’est-ce pas au propriétaires de l’obtenir et aux autorités de s’en assurer?

  15. BCNBuddy dit :

    En gros, et c’est une réalité dans d’autres villes que Barcelone je suppose, je dirai que plus de la moitié des loueurs Airbnb n’ont pas cette licence et ne sont donc pas en règle

  16. BCnBuddy dit :

    Vous semblez vouloir dégager de toute responsabilité l’intermédiaire, ici Airbnb, ce que je trouve un peu trop facile dans la mesure où il est partie prenante de chaque transation dans son rôle d’intermédiaire. Je connais des agences sérieuses qui ne référencent que des loueurs en règle. Airbnb ne semble pas s’en soucier, ce que je trouve limite. Personnellement, sans cette vérification qui me semble une obligation et un gage de sérieux, airbnb fait à mes yeux site fourre-tout

    • Paolo dit :

      Je ne veux dégager personne, je n’ai aucun lien avec Airbnb et je me soucie peu de leur cas particulier, mon article ci-dessus étant just ere récit d’une expérience en tant qu’utilisateur.

      Je trouve la discussion intéressante, du coup je pose des questions.

  17. BCnBuddy dit :

    Je laisse aux juristes le soin de s’exprimer sur la responsabilité de l’intermédiaire dans un cas comme celui-ci

  18. BCnBuddy dit :

    Et d’autant que Airbnb se rémunère sur chaque transaction, sans même vérifier lui-même si elle est légale

  19. Ping : Deux startups du stockage en P2P face au défi de la collaboration

  20. Bonjour, tout d’abord bravo pour votre article, Après avoir lu les derniers commentaires, je confirme que la philosophie du site Airbnb est détournée. En effet et pour résumer, j’utilise ce site comme un site de colocation touristique pas un site de location d’appartements touristiques. Je ne trouverais pas anormal de payer une taxe de séjour en tant que hôte. En revanche, je ne suis pas d’accord avec le fait que certains propriétaires utilisent ce site pour louer leur appartement sans licence délivrée par les autorités locales.

  21. Enriko dit :

    Bonjour, je fais moi aussi du cohébergement, une personne que j’héberge me demande une facture, que faire ?

  22. khaci dit :

    Je réponds un peu tard au commentaire BCNBUDDY. Je suis étudiante et je ne peux pas me permettre de payer 100 euros d’hôtel par nuit pour aller en vacance. AIRBNB est une alternative, quand on parle de concurrence déloyal cela me fait rire, si ce genre de site existe c’est parce qu’ils répondent à une demande. Perso je pars à NY pour la première fois grâce à AIRBNB pour 160 euros la semaine. Je n’aurai JAMAIS JAMAIS JAMAIS été sans ça. Donc franchement, je ne vais certainement pas plaindre les hôtels qui se font des milliards alors que moi je galère à partir au moins une fois à l’étranger.

    • Youcef dit :

      Bonjour Khaci.

      Vous pouvez nous en dire plus sur votre experience airbnb à New York?
      Et si c’était bien, nous donner des détails sur l’appart?

      Merci par avance

  23. Ping : J’ai testé pour vous: Airbnb.com | Chic & Geek

  24. Bonjour ! J’ai lu tous vos commentaires à propos d’Airbnb. Je suis propriétaire et je loue un grand LOFT en Champagne Ardenne. Je suis déclarée officiellement en tant que loueur et je n’ai qu’à me féliciter de mon inscription sur le site Airbnb. Les avis de tous les voyageurs sont publiés sur mon site, ce qui est primordial pour les internautes cherchant un séjour en Champagne et qui peuvent profiter de tous les avis et savent d’emblée de quelle façon se sont déroulés leur séjour et ainsi être mis en confiance pour louer mon LOFT en Champagne.

    Site à éviter absolument pour les propriétaires: Abritel groupe HOMEWAY qui méprisent les propriétaires inscrits sur leur site : accueil souvent désagréables et impossibilité totale de modifier leurs erreurs de tarifs. Site mercantile qui se moquent du bien fondé de mes réclamations. C’est une calamité et je devrai annuler mon inscription à la fin de mon contrat.
    En résumé et pour éviter tous déboires, seuls les avis de vacanciers sont importants !
    Je vous souhaite à tous de très bons séjours en Champagne et ailleurs.

  25. MBAKOP dit :

    Bonjour, nous avons réservé et payé dès avril 2017 par airbnb un appartement de 70m2 avec 3 chambres en espagne à rosas cet été pour une durée de 2 semaines. Le 12 juillet, soit 2 semaines avant notre arrivée, le propriétaire (IMMO Rosas l’agence locale gèrante) annule unilatéralement notre réservation prétextant que le propriétaire l’avait loué à quelqu’un d’autre. Nous nous sommes retrouvés à 2 semaines de notre départ en vacances sans hébergement avec une voiture et des billets de train en poche. Nous avons contacté Airbnb, l’agent Airbnb après avoir manifesté son indignation devant la situation nous a promis que le service Voyages Airbnb allait nous aider sous 48 h. En vain, ce service souvent cité par les agents AIRBNB ne nous a jamais contacté. Nous avons dû appeler Airbnb XXX fois, en tombant à chaque fois sur des agents différents. Au bout de X appels, un agent nous propose un studio en location de 30m2 (pour un prix pratiquement équivalent au 70m2 et alors que nous avions besoin de 3 chambres), puis devant notre refus des villas excentrés où nous devions payer 800 à 1000 euros en plus … Bref aucune prise en charge efficace par Airbnb ; Airbnb nous expliquant que l’hôte serait pénalisé de 83 euros ? si nous avions annulé à notre niveau l’hôte nous réclamait la totalité du séjour soit 1805 euros ! A moins d’une semaine de notre départ, nous avons bien compris que nous n’obtiendrions pas de solution par AIrbnb aussi nous avons réservé par un autre organisme avec un surcoût de 200 euros. Airbnb nous a remboursé les 1805 euros sans aucune indemnité supplémentaire pour le préjudice subit. Nous vous déconseillons vivement de passer par Airbnb qui n’a pas la capacité de gérer le SAV des clients. Plus jamais nous ne passerons par ce site ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s