Bag, Bags, Boy !

Il y a le rêve bleu, d’une saison, léger, brillant, qui passe comme un joli nuage… et il y a les rêves sérieux, les rêves d’une vie, qui vous définissent, vous structurent et vous dévoilent autant que Ross sa « liste des 5 » plastifiée.

Mon sac rêvé était un Hermès. Birkin. Noir et lisse, en veau swift ou box. Basique, classique. Bijouterie argent ou carrément noire édition limitée.

J’ai mis plus de temps à le choisir que si je l’avais commandé… mon beau sac d’enterrement.

Entre la vitrine Hermès aux couleurs de l’automne, l’hésitation sur le bordeaux face à celui aperçu chez WK et dernièrement un article alléchant du divin Marquis de Lannes de la Photographie de Mode (triple noblesse pour un surdoué… je vous prépare un billet), j’ai tremblé sur mes bases.

Il m’a montré mon rêve canonique sous un jour nouveau…

en couleur :

Et oui, pourquoi pas orange après tout ?

à pois :

L’autruche c’est tout de même mieux que le box… et ce rouge lumière.. Ahhhh ! Mes sels !

et en matière :

A côté de ce croco parfait, mon box noir fait grise mine.

Puis il m’a mis sous le nez la perfection faite sac :

Croco bicolore, j’ai défailli. J’ai peur pour mon esprit et les fondements même de mon style mais je dois l’avouer, quitte à avoir un Hermès imaginaire, je choisis l’inaccessible de mon Marquis.

Vous avez vu comme je suis faible !!! J’abandonne un rêve fondateur aussi facilement, c’est nul !

Du même coup, je chancèle, telle Angela, car j’oublie aussi tout espoir de le posséder pour de vrai un jour (avec le croco, j’ai le fantasme trop cher pour une seule vie).

Or, un peu comme dans la liste des 5 de Friends (si quelqu’un ne connaît pas, qu’il lève le doigt), un des points clés du sac de rêve, c’est de pouvoir le toucher du doigt, dans un fantasme, sur un malentendu, trouvé dans un grenier, hérité d’une vieille cousine inconnue… ou offert par un amoureux pour vos noces de diamant (décidément un sac d’enterrement).

Bref, vous avez compris, le premier descendu en deux cartouches de son piédestal, il m’en fallait un nouveau.

J’ai prié alors la déesse Coco, dealeuse de rêves, de m’éclairer dans la nuit noire.

J’avais déjà éliminé 2.55 et Timeless lors de mon choix du Birkin et revenir en arrière ne me semblait pas possible.


Alors peut-être la nouvelle collection Mademoiselle, incarnée par Blake Lively, la S. de Gossip Girl aux jambes plus longues que le cou d’une girafe et galbées comme l’Aphrodite dont elle a la chevelure d’or…

C’était tentant, mais un peu facile : le matelassé a déjà prouvé son efficacité et que voulez-vous, je ne suis pas une fille à capitons (ça me rappelle trop les murs d’une chambre d’isolement d’HP).

C’est alors que mon regard a croisé le « Boy », aux bras des filles qui défilaient…


Sur papier glacé pour veau glacé, dans les magazines

Accroché à la frêle épaule d’une Vanessa Paradis divine Idylle

Ou aux pieds d’une inconnue dans un photomaton.

J’ai fait les choses sérieusement et voulu en savoir un peu plus avant de l’adopter.
Quelle couleur ? Quelle taille ?

Entre la pochette et le cabas, noir, celui de gauche ci-dessous, petit sac, mais pouvant contenir l’indispensable kit de survie.

Il me reste à l’aller essayer avant de plastifier sa photo dans mon portefeuille, mais il tient la corde, ou la chainette, pour arracher la première place dans la course au sac rêvé qui se joue à l’intérieur de ma caboche…

Hein ? Non ?

Il est parfait. Pas trop connu encore, pas ostentatoire avec logo, chic enchainé, intello avec son look sur la tranche de gros bouquin grimoire pour la sorcière que je suis.

Regardez-mieux :

C’est un pari, je sais. D’un niveau pascalien.

Moi je dis qu’il a le potentiel…

Seul problème : on ne le trouvera pas en vintage avant quelques années, il vient de sortir ! Mais ce genre de rêve dure longtemps.

Promis, si, papillonnante que je suis, je change encore d’avis, vous le saurez ! Vous écrire, c’est un peu comme une bouteille à la mer, vers un généreux donateur inconnu, une façon, une autre, de toucher du bout de l’index l’objet de désir, l’effleurer, une caresse.

Anne

Liens :
Le site officiel de Chanel, dealer de rêves
le fameux article avec plein d’Hermès sur le blog du Marquis de Lannes que je salue bien bas.

19 réflexions sur “Bag, Bags, Boy !

  1. Rima dit :

    Comme tu as raison, le Boy est vraiment de plus en plus beau à chaque fois que je le regarde.
    Pour Hermès j’en reviens depuis que ma belle soeur a eu à noël d’il y a 2 ans un Kelly, cuir lisse noir brillant moyen modèle… et ben elle a pris 30 ans dans la tronche direct ! Non je ne suis pas aigrie ni envieuse (pour un autre modèle peut être mais là pas du tout, vraiment) surtout quand j’ai ouvert mon cadeau après (un oreiller IKEA et un couteau céramique ;))
    Le modèle moins classique du Birkin bicolore me plait beaucoup plus mais plus je préfère les modèles classiques mais surtout avec une touche d’excentricité.

  2. Chris dit :

    Une préférence pour Hermès mais si une âme généreuse m’offre le Chanel…

  3. Je trouve que tu écris super bien! c’est vrai qu’il est très beau le chanel, mais je préfère le Birkin, probablement à cause du personnage qui l’a inspiré! Muse (h)

  4. isabelle dit :

    Le Boy. Trop bien me suis-je dit en le voyant la première fois. je n’aime plus Chanel depuis longtemps. Ce matraquage de logos me tue. Donc le Boy, je le vois et me dis: « magnifique!!!! » Enfin un beau sac chez Chanel. Et puis vlan. Je découvre ici même le logo frappé, comme tu le dis si bien comme la tranche d’un vieux grimoire. Douche froide…
    Voilà un très beau sac ruiné par un détail qui tue. (et puis, gros le détail, histoire que tout le monde voit bien de quelle marque il s’agit…) Ma grand-mère aurait nommé cela de la vulgarité.
    Ils n’ont pas encore compris chez Chanel qu’on n’en peut plus des logos?

    Je l’adore le Birkin. J’ai voulu m’en acheter un.
    Un seul voyage à Paris m’en a dissuadé. Il y avait tellement de filles qui en avaient que ça a tué mon envie. D’ailleurs, Birkin l’a compris, elle a vendu les siens (et qui eux sont mythiques) au profit du Japon.

    Anne, ressaisis-toi. Tu as bien trop de personnalité pour choisir un de ces sacs. En porter un, c’est le meilleur moyen de prendre 10 ans de plus et de ressembler à ces femmes trop liftées et botoxées qui se pavanent avec.

    Non, il y a suffisamment de sacs merveilleux ailleurs et avec une bien meilleure image.

    • Mince mince mince… j’avais pas vu. Tu crois vraiment que la tranche est la même pour tous.. je croyais que c’était que sur les petites pochettes, ce CHANEL embossé… ça se vérifie en boutique mais tu as raison si c’est le cas.
      Quant à en avoir d’autres en tête… euh… oui oui oui mille fois, et j’en ajoute tous les jours. Quasiment chaque fois que je passe chez toi d’ailleurs^^
      Mais en singulariser un de temps en temps, c’est cristalliser, et sentir son coeur battre plus fort.
      De toutes façons, je n’aurai jamais un sac de ce prix alors pourquoi ne pas rêver et même le transformer dans le rêve en lui enlevant son label, Isabelle ?
      Bisous
      Anne

  5. Ils sont beaux … tous … mais trop !!
    Trop dadame, trop conoté, trop cher, trop tout … diable, que je suis raisonnable ce soir !

  6. J’ai un peu regretté de t’avoir laissé ce com’. Après lecture, je l’ai trouvé un peu catégorique. Mais j’ai été tellement déçue de voir ce gros logo. Tu as peut-être raison, il n’est peut-être pas sur tous les sacs.
    Qui sait si tu n’auras jamais un sac de ce prix? N’oublie pas que « quand on veut, on peut. » Cela prend souvent du temps mais on y arrive.
    Quand à Hermès, je suis toujours fan. Cela m’énerve de voir toutes ces filles avec des Birkin. Ce sac est tellement cool. Et souvent les filles qui l’ont ne le portent pas à la cool comme Birkin. Je le regrette mais c’est la rançon du succès.

  7. Ah oui c’est vrai ça, moi qui avait été très convaincue à la première lecture de ton article, je viens de voir le commentaire d’Isabelle. Pof pof pof je remonte dans les photos. Tac, le logo….. mmmmhhhh c’est vrai que ça fait faute de goût. Comment dire. Ils ne l’ont pas en version pochette sans la tranche? Autrement il est très réussi avec ce matelassé de brodure. Et peut-être qu’avec la chaîne, ça ne se voit pas tant que ça. Le mieux à faire c’est d’aller l’essayer en boutique pour en avoir le coeur net.

  8. Ping : Au fond de mon sac | Chic & Geek

  9. Amelfertani dit :

    Bonsoir il existe un modele de boy ou il a un matelassage au millieu avec des rayure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s