Avant DvF et IdlF, il y a eu LdlF

 

Généreusement, que dis-je, royalement, je vous sers le troisième code sur un plateau d'argent chers lecteurs assoiffés de savoir et de vérité: voici LdlF, Loulou de la Falaise.

Quoi?

Non ma chérie il faut dire "Qui?" .

 

LdlF

Je suis subitement atteinte d'une sévère obsession Falaisienne. Tout d'un coup, ça ne date pas d'il y a un mois, ni même d'il y a un an…. tout d'un coup, il a fallu que je me renseigne ABSOLUMENT sur cette fille. Enfin, ce n'est pas vraiment une fille, c'est une étoile, c'est l'inspiratrice de Saint Laurent. Qu'on se le dise, sans elle,YSL n'aurait peut-être pas changé la face du monde. Elle travaillait avec lui au studio, et je gage que plus d'une fois, sa tenue composée rapidement le matin a été à l'origine d'une collection entière. (D'ailleurs c'est tellement vrai que pour moi, elle aurait dû lui succéder. ça aurait été superbe).

 

STAR_37615_035

 

Ce mélange de beauté, d'originalité finie (elle s'est mariée en princesse des mille et une nuits avec un turban à aigrette sur la tête) (en plus avec un type qui s'appelle Thaddée, on ne peut qu'être beau quand on s'appelle Thaddée) (en plus c'est le fils de Balthus mon peintre majeur sur l'échelle de Richter), n'en finit pas de me fasciner (depuis quinze jours certes, mais c'est un coup de tonnerre dans ma petite vie de jeune femme rangée et bientôt enragée). Car derrière une éducation au vernis patiné, éclate une authentique folie joyeuse et excentrique. Tout semble merveilleusement simple. D'ailleurs, c'est décidé, je plaque tout et demain je pars à New-york faire la fête jusqu'à la fin de mes jours habillée en robe de sultanne.

Vous avez des mythes interstellaires vous?

 

 

18 réflexions sur “Avant DvF et IdlF, il y a eu LdlF

  1. Déjà, rien que son nom est un joli poème ! Une grande et belle Dame, muse et inspiratrice d’un grand homme… Merci pour ce superbe billet merveilleusement illustré. Bises

  2. L’idée de Muse incarnée dans cette femme un peu loufoque, j’adhère et j’adore !
    Ton dessin ne fait que confirmer le pouvoir d’inspiration de Loulou…
    Tu veux devenir comme elle donc. Tu as le potentiel, c’est clair, mais qui sera ton pygmalion ?
    Bisous
    Anne

  3. Tu sais que je l’adore ?
    Quelle classe cette femme ! J’adore aussi sa nièce Lucie (absolument sublime)ainsi que sa mère.
    Et ton dessin, parfait, comme d’hab !

  4. Aaaah Loulou! Lou, loup, y es-tu? où?! In my mind of course!
    LDF fait partie de mon Panthéon icônes de Mode. Elle y siège aux côtés entre autre de Louise de Vilmorin accro aux vêtements Lanvin, aux perles, au luxe et à une sensualité parisienne un chouilla décadente mais vibrant sous le ronronnement des plus beaux intellects du 20è siècle.

  5. bel hommage à LdlF
    j’ai découvert l’importance capitale de sa présence aux côtés d’YSL dans la bio comparative Karl/YSL…
    bon week end

  6. Oui, respect pour cette icône. Il fut une époque où les dîners de Loulou de La falaise étaient les plus courus du tout Paris. J’aimerais bien savoir comment sont les enfants de Lucie (et d’un des fils des Rolling Stones si je ne me trompe pas).
    Je me répète mais tu l’as super bien croquée!

  7. Aujourd’hui, c’est jour de gloire! Je recommence à répondre en direct tac-tac à vos messages qui m’inondent toujours de joie et de bonheur!
    YELLE, c’est vrai, il m’est souvent arrivé de trouver que le nom participait entièrement à l’aura d’un personnage.
    SYLVIE, et quelle dame!
    LOLOTTE, nous sommes d’accord. C’était irrépressible.
    LA BANDE A JULES, Loulou c’est vraiment Forever Young, sans pour autant chercher à se singulariser.
    ANNE, à moins que je me sente plus Pygmalion que Muse. )
    STEPHANIE, quelquechose me dit que si nous abattions nos cartes toutes les deux, nous aurions pas mal de mythes communs.
    DAME SKARLETTE, j’ai essayé de traduire un rêve dans ce dessin.
    MADAME M, aaaaaaaaaah mais cette chère Louise, comment a-t’elle pu me sortir de l’esprit? Va pour un brainstorming: si je te dis…. Lee Miller? Qu’en dis tu?
    FREDERIQUE, ah tiens, voilà une idée de lecture passionnante. Une biographie du maître et du rival.
    ISABELLE, elle devait être passée maître dans l’art de rendre tout plus extraordinaire que d’ordinaire. Quant à Lucie, vous m’intriguez à m’en parler.

  8. Comme Frédérique, j’ai beaucoup appris sur elle dans le livre « Beautiful people » d’Alicia Drake, un livre que tu devrais aimer ! Un mythe interstellaire ? Je cherche… Il y a bien Frida Khalo, mais elle est trop dans la souffrance, tu as fait le bon choix avec Loulou !!!

  9. cette loulou, que je ne connaissais pas, a en effet l’air fascinante. elle me fait penser a vita sackville-west l’amoureuse de virginia woolf pour son exuberance, sa liberté, son gout de l’orientalisme.. merci pour la decouverte :p

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s