Dior : les Fleurs du Mâle Galliano

« La Nature est la plus inspirante des maîtresses », déclare-t-il aux journalistes en quête de citations pour étoffer leurs éloges.

Alors que je m’apprêtais à vous exposer une théorie fumeuse sur la Haute-Couture, inspirée par le billet du jour de Sophie Fontanel, je suis tombée en pâmoison.

J’ai été envoûtée, écran interposé, par le parfum doucereux des fleurs de Monsieur John Galliano… celles dont il a patiemment préparé l’éclosion, dans les ateliers de la Maison Dior.

La théorie attendra. (Edit : Quelques jours plus tard…)

Je réponds donc d’abord à Fonelle que OUI, définitivement, tout ça me fait rêver !

J’arrête mes recherches au premier défilé aperçu, pour le savourer avec vous.

Dior Haute-Couture Fall 2010 : Barbie Princesse du Jardin Botanique.

Ouverture sur un manteau comme un bouton de tulipe, l’amorce.

Les cœurs s’épanouissent et de magnifiques plantes fleurissent en une succession de couleurs vives…

Là, une globularia bisnagarica noire, en deuil, so chic.

Puis un œillet plissé de jeune fille fraîche et blanche.

Le mélange habile des teintes saturées ferait presque oublier les coiffures défiant la pesanteur, pédoncules parfaits.

Les corolles se déploient en boules, gainent étroitement, ou se laissent aller vers le large…

Un manteau en iris, bleu klein, laisse échapper son pistil jaune, comme une promesse.

Nonchalants, les pétales en dégradé se balancent au souffle du vent et au déhanché savant des belles et fines tiges qui défilent.

On aperçoit des grappes de fleurs plus petites, collées les unes aux autres, serrées, encadrant une improbable orchidée turquoise.

Des sépales noirs découvrent une étamine jaune et rouge dans un contraste parfait.

Soudain l’éclosion s’emballe, les longueurs se défient, la floraison s’affirme… en un bouquet final explosif.

Puis la Reine arrive, dangereuse et belle, la plus belle, Poison Ivy, dont le sillage finit d’enivrer les visiteurs, leur fait perdre la tête.

Son fou, un petit jardinier magicien, matador en espadrilles, de paille chapeauté et de génie vêtu, la suit de près, ramasse les hourras et les viva comme on cueille une brassée de pissenlits.

Un petit tour et puis s’en va.

« La Nature est la plus inspirante des maîtresses », déclarera-t-il plus tard aux journalistes en quête de citations pour étoffer leurs éloges du lendemain.

Le show aura duré ce que durent les roses, l’espace d’un matin, et le défilé sera passé fleur depuis longtemps que nous gloserons encore sur cette collection… magique et flamboyante.

Anne, éblouie mais fanée

EDIT : Cette saison de couture, vue par Eudoxie est en ligne sur son site et son croquis de Dior est aussi beau que le défilé tout entier ! (j’exagère à peine tant je suis fan des dessins de la belle…)

25 réflexions sur “Dior : les Fleurs du Mâle Galliano

  1. Anne pourquoi éblouie et fanée ?
    meme les fleurs séchées ont leur charme, les fleurs des champs comme les rose, on fait meme des miracles avec les synthétique qui m’étaient par le passé si antipathiques.
    Revenons à nos tulipes, que serait la vie sans art ? La vie sans reve de yatil ?
    non au boulot métro dodo, meme dodues nous avons droit à notre part de reve !

  2. @ Sabcestbien : Le pistil en guise de yatil… tu as raison, continuons de rêver !
    Et disons déshydratée plutôt que fanée, un grand vittel-fraise et je redresse les épaules et la tête dans mon vase 🙂

    Bisous
    Anne

  3. J’aime bien ton blog continu comme ça 😉
    Et cet article top top top ! C’est pas souvent qu’un blog comme le tien parle de haute couture haha !
    Sinon je suis comme toi ébahi devant cette collection !

    Bisous

    Alex

  4. MrsB dit :

    C’est très beau, féerique, c’est ce que j’aime dans la Haute Couture cette déraison et ce côté « non portable » qui en fait toute la préciosité.
    La robe noire et sa pensée jaune-orangée est magnifique.

  5. Moi aussi je me suis pris une claque avec ce défilé. Pourtant d’habitude je suis hyper critique avec Dior, mais là, j’ai envie de retourner voir les photos toutes les 5 minutes. Ces oranges! Ces viloets, ces rouges!!! Aaaaaah mama mìa!!!! Les chaussures aussi sont top canons (mais ça ils ont une super styliste chaussures)

  6. Miss Tick dit :

    Oh, Anne, c’est si beau : de vrais appâts !
    Tellement sensuel qu’on croirait des fleurs carnivores…
    Suis passée dernièrement rue Montorgueil et avais le sentiment de te rendre visite.
    Je souhaite un bel été et de bonnes vacances !

  7. J’étais invitée au défilé Chanel ce soir…. et j’ai eu un gros souci perso !!!
    Merci pour tes photos sublimes !
    la nature avait déjà inspiré YSL avec la robe de roses de L Casta !
    Et dire que ces magnifiques robes seront portées par des Dindes dondons mais argentées !!!
    bisouilles

  8. Isa dit :

    Il est pas croyable ce John Galliano tout de même,( et quel look sur la dernière photo )! Que de talent….! c’est magnifique cette collection !
    J’aime la globularia bisnagarica noire…

  9. clara dit :

    une « pensée » émue et admirative pour ce créateur « floral »,cette collection est divine !
    …et les mots pour le dire : Anne ,ton talent sait grandir celui du couturier,continue de nous inonder de ton art d’écrire et de décrire !

  10. Dori dit :

    magnifique bouquet parfumé Hautes Aiguilles fraîchement taillé au StyloChic.

    sweet Lady A, ton truc en plume ancre nos mirettes d’étincelles : )

  11. Tea time dit :

    Ces robes sont des œuvres d’art mais je trouve qu’elles ont trop de présence, on en oublie celles qui les portent. Elles sont faites pour être regardées, elles, en tant que robes mais pas pour mettre une femme en valeur. Ce n’est que mon tout petit avis.

  12. Merci pour tous vos commentaires qui ont nourri ma réflexion de haut vol !
    Une mention particulière à Tea Time qui a très bien dit ici ce que j’avais essayé de toucher du doigt chez Fonelle.
    Ainsi, je viens de mettre en ligne un article qui sera la suite de celui-ci et préparez-vous à un massacre esthétique, mais c’est pour illustrer mon propos 😉
    J’espère y répondre à certaines de vos questions, mais n’hésitez pas à le commenter, je vous promets d’être plus assidue et de répondre à tout le monde !

    A vite par ici donc j’espère.
    https://chicandgeek.com/mode/haute-couture/

    Bisous
    Anne

  13. Ooooooh la laaaaaa……..Mais Oh la laaaa !!!
    Une pure merveille cette collection.

    Je ne sais pas quoi ajouter, je tombe en pamoison!
    ♥♥♥

  14. Magnifique collection…j’ai une superbe robe longue kenzo…avec de jolie pivoines qui me fait toujours autant rêver ;-)))

  15. Oh j’adore!!! il m’épate Galliano , il a cette capacité de me faire rêver comme une enfant qui pense aux contes de fées et chaque fois je suis complètement ébahie et cet émerveillement est toujours renouvellé! des robes fleurs dans un jardin géant il fallait y penser! et surtout avoir le génie de l’exécuter!

  16. Ping : Concours de coloriage | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s