Avoir du chien (part…4) même quand on n’a pas de sous

Oyez, Oyez! Un jour, je me promenais dans le XVIe avec une amie, et à force de ne voir que des filles canons au mètre carré, je me disais "il y a un truc"… Sur quoi mon amie me répond "tu sais, c'est pas dur d'être beau quand on est riche". Oui, certes. On peut s'acheter des super trucs, avoir les meilleures gammes de maquillage, tout ça. 

Après on peut aussi avoir beaucoup d'argent et pas beaucoup de goût. Dans le monde, il y a plein de bonnes femmes richissimes et très laidement habillées.

Chien2

Pour en savoir plus sur les chignons Peter-Paul cliquez ICI 

Par exemple, je me dis qu'une belle nana comme Dita Von Teese n'a pas toujours été sponsorisée par Dior. Elle a commencé avec trois francs six-sous (enfin trois dollars et six cents). Encore maintenant elle se coiffe/habille/maquille toute seule (la foooolle!). Un jour je l'ai vue à l'entrée d'un défilé. Elle n'était pas encore très connue. Et cette brune au teint blanc tellement extraordinaire avec son rouge à lèvres et son tailleurs gris éclipsait toute la faune alentour. Du coup je la regardais avec des yeux énoooormes en me disant que je n'avais jamais vu une fille pareille. 

 

Chien 

Bref, tout ça pour dire que le système D développe l'imagination plus certainement qu'un portefeuille bien garni. Trop facile le portefeuille. Quand on est obligé de composer avec ce qu'on a, on découvre qu'avec une robe de grand-mère et une ceinture on peut inventer des choses géniales. Donc avis aux filles pauvres, ça suffit de râler il faut tirer parti du radar infaillible qui vous fait trouver les plus belles pièces dans le pire tas de vêtements. Et ça, ça vaut tout l'or du monde!