Montorgueil défile

On dit qu’il n’y a qu’à Londres qu’on peut VRAIMENT s’habiller en toute liberté.

S’y côtoient costumes sur mesure de la City à souliers vernis, décolorées décrépies en bourrelets et collants résille, jeunes rebelles à crête ou gothiques, piercings, kilt ou jupe plissée, queue de cheval et Prince de Galles, le tout dans un chaleureux (ou plutôt indifférent) chaos…

A Paris on peut aussi… certes les gens vous regarderont plus qu’à Londres, mais avec bienveillance, sourire, curiosité et après tout, si votre dressing ressemble à une malle de déguisements, ce n’est certainement pas pour passer inaperçu, si ?

Je préfère donc Paris !
Dans ma rue en particulier, la faune est bigarrée.
Il se passe des trucs…
Souvenez-vous les filles toutes nues en opération commando !

Pour l’heure on dira :
Give me Five !

Ben oui, c’est la fête permanente (ces images ont été prises tout à fait par hasard, un jour de semaine comme les autres)

Il y a peut-être un peu trop de monde et de marinières à mon goût ce jour-là…

Mais le jaune poussin (monté sur rollers) fait la circulation avec bonne humeur.

Des amoureux en goguette se baladent même, main dans la main, affichant leur bonheur… mais sans ostentation aucune !

D’accord d’accord j’avoue !

Nous étions jeudi dernier et j’étais descendue chercher mes cuissardes orange chez le cordonnier (elles sont prêtes pour l’hiver prochain, Capitaine) quand je me suis retrouvée au milieu de ce joyeux Carnaval…

Un défilé organisé par Esmod sur quelques mètres de la rue et tous les enfants sont ahuris devant ces créatures droit sorties d’illustrations de livres d’images.

Sous le triple signe des rayures donc, du romantisme nœud-nœud et de la piraterie gothique, les looks se succèdent.
Ombrelles à volants le disputant à parapluie tête de mort… les deux, affriolants, m’affolent.

Déguisements donc, mais quel dommage !
Tous les jours je voudrais porter un bandeau sur l’œil et un tricorne de capitaine Fracasse…

J’avancerais d’un pas claudicant dans mon accoutrement de boucanier qu’en a vu d’autres…

Le thème proposé était le voyage.
Exotisme aussi donc et cette « dame aux boules » m’a fascinée:

Mais c’est derrière le masque bicolore d’un chevalier d’Eon efféminé que j’ai fantasmé mon autre du bout du monde, le sauveur de princesse, la corsaire sexy (sorte de Johnny Depp réinterprétée très librement…)

Qui dit chevalier dit princesse et elle est apparue, en perles, en bleu, en fleurs, au bras d’un oiseau de paradis (décidément !)

Le bouffon orange a voulu foutre un peu de bordel mais sans son surf volant il était inoffensif et lui aussi était distrait, virevoltant…

…hésitant entre Blue Princess et Mademoiselle Butterfly en dentelles.

Certains allaient déjà par paires, assortis comme le costume de Pierre et l’écossais du canapé, prêts pour l’aventure au long cours.

D’autres, telle cette élégante suffragette en délire, affichaient les couleurs d’une identité internationale à jabot.

Ballons, touristes, kermesse, on est loin des podiums…
Les nœuds se défont, le tulle est déchiré, les madras se décrochent et volent au vent mais sourires et complicité font plus que créateurs et attachées de presse.

En somme, on est là pour rigoler et donner du plaisir aux enfants…

Devant de tels pétillements dans les yeux, comment leur en vouloir de ne pas suivre la ligne droite parfaite d’un défilé professionnel ? C’était bien mieux comme ça.

Evidemment, dans le troupeau, les plus méfiants ont repéré la sorcière noire…

Elle appelle ses sbires pour comploter dans un coin, un plan diaboliquement infernal.

Sans doute s’en prendront-ils plus tard, dans quelque coupe gorge adjacent, à la princesse bleue…
Lui voler ses perles magiques ? Souiller de sang ses gants blancs ?

Un peu cruchaude, elle ne se doute de rien et se préoccupe de redresser sa couronne chèrement acquise (prêtée par une Geneviève de Fontenay aux abois en échange d’une pelle à son rejeton le vil Xavier II)

Au milieu de ce joyeux bordel, un flash !

Une apparition fashion… un mirage de ce que ces stylistes en herbe nous promettent…
Un Prince du futur, royal dans sa mise comme dans son port de tête :

La mode a encore de beaux jours devant elle !

Anne

Une réflexion sur “Montorgueil défile

  1. vannina dit :

    C’est beaucoup plus classique dans ma province.mes yeux se sont régalés de toutes ces images colorées et du texte les accompagnant.

  2. Isa dit :

    C’est sympa cette manifestation. C’est gai, coloré, imaginatif et certainement plein de nouveaux talents en devenir.
    Aaaah, Paris…..

  3. certains de ces costumes sont magnifiques …merci pour ce tour d’horizon carnavalesque et coloré !!
    des bises !

  4. En effet, c’est bigarré et très chaleureux !
    Une question de curieuse: dans quelle rue a été prise la dernière photo ?
    Bises

  5. Tea time dit :

    Très bel article, texte et images, comme toujours. Je trouve réjouissant de savoir que ces jeunes qui ont imagination et talent feront la mode de demain.

  6. C’est dommage et doublement dommage, ils organisent ça un jeudi, ce que n’est pas terrible pour ceux qui bossent et ils n’ont pas fait énormément de pub dessus. J’ai raté ça et j’en ignorais même l’existence, pourtant j’habite le quartier. Faut dire, je ne fais pas toujours super attention aux affiches. Tes photos sont superbes.

  7. Quel défilé ! J’aime beaucoup tes commentaires… et suis séduite par ce blog qui mèle deux univers qui me sont chers (même si je ne suis pas assez geek encore à mon goût… faute parfois de temps) !

  8. En fait, à Londres, les gens coexistent sans se regarder. On peut voir un punk à côté d’un vieillard en costume, par exemple à l’arrêt de bus. C’est parce que leurs regards ne se croiseront jamais. Ils vivent chacun dans leur bulle, hors du temps (le punk c’est ringard depuis 1980), ils s’ignorent littéralement – il y a là-dedans une forme d’agressivité passive. Je préfère les cultures latines où les gens se regardent, se parlent, interagissent. Certes, il y a parfois moins de variété, mais il y a un espace commun (la rue en France est un espace public, partagé ; en Angleterre c’est un lieu de passage, entre deux espaces privé), dans les pays latins, il y a un vivre ensemble – dont témoigne ton billet ! Bravo

    http://davidikus.blogspot.com/

  9. Euh alors moi je vais être COM-PLE-TE-MENT hors sujet mais j’ai une question. j’habite juste a coter de la rue montorgueil et j’ai vu que tu allais chercher tes chaussures chez ton cordonnier et donc ma question est: chez quel cordonnier vas tu? il y en a bien un rue montorgueil mais jy suis aller une fois et je sais pas pourquoi j’avais pas envie de lui confier mes chaussures!! c’est celui qui fum tout le temps dans sa boutique. c’est chez lui que tu vas? merci du conseil par ce que je désespère d’en trouver un pas trop loin!!

  10. @ Vannina : oui le carnaval parisien est moins classique il semble… probablement simplement parce que c’était des étudiants d’école de stylisme.
    @ Isa : Pleure pas ma douce, tu sais Paris, c’est très surfait. En réalité, il ne s’y passe pas grand chose. La plupart du temps, je photoshope mes images pour incruster une carte postale de Paris à la place du fond bleu !
    @ Dahoé : Merci à toi ! et des bisous.
    @ PBMV : rue Tiquetonne, petite portion entre Montorgueil et croisement Etienne Marcel – Montmartre. Beaucoup de photographes de streetstyle y font des images.
    @ Mélisse : Merci ! T’as vu, y’en a plein qui ont des chaussures comme tu voulais… j’ai pensé à toi.
    @ Tea Time : Merci ! Oui… j’ai pas pu prendre ce que je voulais en photo car la foule était compacte par endroits, mais dans certains détails, y’avait des promesses !
    @ Dori : Madame vous ici ? je me prosterne Ô ma reine 😉 Qui dit que c’est une perruque ? Trop naïve je suis.
    @ Denis : merci ! Moi non plus je n’en avais aucune idée avant, j’ai récupéré l’image de l’affiche en faisant des recherches à posteriori sur le web. Par exemple ce soir, y’a une sorte de kermesse au Klay rue Saint-Sauveur… à partir de 19h je crois. si tu as envie de sortir dans le quartier !
    @ Geneviève : On est bien contents de t’avoir ici ! Moi aussi j’essaie de devenir geek mais c’est dur mine de rien !
    @ Davidikus : Merci pour ton commentaire. En plus toi tu connais Londres (chuuuut je n’y suis jamais allée…) et tes réflexions sont toujours un ajout de qualité à mes billets naïfs… Je regarde tes belles images tous les jours !!!
    @ Popolinette : c’est celui dont tu parles. Il est sympa en fait. Je vais là pour patins et talons, ce qu’il fait très bien. Mais quand c’est plus délicat ou des trésors à réparer, j’avoue que je m’éloigne un peu… d’ailleurs, c’est le type de la rue Montorgueil qui m’a conseillée un autre, plus cher mais pro, rue Montmartre, assez haut.
    Sinon vers le Palais Royal, dans le petit passage, il me semble que c’est bien.

    Merci à tous pour vos commentaires… je ne réponds pas toujours, mais c’est un tel plaisir de vous lire au fur et à mesure, vous n’imaginez pas 🙂
    Bisous
    Anne

  11. @Anne: merci ! Je vois souvent des streetstyles dans cette rue ou ce qui y ressemble, en effet, mais c’est un arrondissement que je ne connais pas bien !

    Bonne journée !

  12. Isa dit :

    @Anne : si, je pleure, et tes petits mensonges n’y feront rien…
    Et un jour, je délaisserai le soleil du sud pour la grisaille Parisienne, ça c’est sûr !!

  13. Anne Val. dit :

    C’était notre 3ème édition de Carnaval de rue du 2e, sur le thème « les voyages de la Compagnie des Indes, la mer et les bâteaux », d’où les rayures, les tricornes, les délirants accoutrements revisités par les étudiants. Un grand merci à l’école Esmod pour nous avoir accompagnés sur ce projet cette année encore!! Cet évenement rassemble les habitants du centre de paris et offre à tous un moment festif, convivial et solidaire!

    Très sympa reportage que je vais diffuser largement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s