Les Tuileries n’ont rien perdu de leur éclat

Ni le Louvre de son charme.

La fashion week est finie.

D’aucun(e)s se sentent un peu nostalgiques et complètement sur les rotules.

D’autres sont heureux du départ des chapiteaux qui leur rend le Carré des Sangliers pour un foot le dimanche matin.

Certains, comme moi, redécouvrent le plaisir du jardin, dans les couleurs de l’automne, regardent virevolter les feuilles et s’envoler les mouettes.

Les sylphides des podiums ont disparu. Restent les Vénus, résidentes du parc, plus en formes, toutes en douceur.

01-tuileries-baldaquin-venus

Je voulais vous faire partager ma balade dans les allées, le soleil et le froid…

Finalement, je vais d’abord m’arrêter juste sur un petit coin, pas le plus connu, un bassin. Celui de cette Aphrodite et de deux autres statues qui aujourd’hui auraient pu s’appeler Morphée… veillant sur le sommeil d’une invisible endormie… chuuuttt.

Vous apercevez cette embarcation étrange ?

02-Tuileries_Baldaquin_statues

Approchons-nous.

03-tuileries_baldaquin

Oui, c’est un lit, une couche, un baldaquin flottant…
L’univers onirique de Peau d’Âne, la douceur des oreillers de la Belle au Bois Dormant…
Il y avait quelque chose de magique au royaume des Tuileries aujourd’hui.

05-Tuileries_Baldaquin_flotte1

Dieu sait que je suis réfractaire à tout ce qui n’est pas sur la terre ferme, mais cette cage de voile, cette couche de princesse au petit pois, a réveillé la fillette en moi… j’en ferais volontiers ma cabane !

Quelle Dame du Lac ou Nymphe des mares aux canards s’y repose la nuit tombée, dans l’intimité du jardin désert ?

A m’asseoir sur une chaise verte 5 minutes au bord de ce bassin, et attendre… une apparition.

08-Tuileries_baldaquin_sieges

Je prends des jumelles pour être certaine de bien voir la Belle Otéro alanguie et les ébats de ses amants humains masqués ou faunes débridés… mais rien.

09-Tuileries_baldaquin

10-Tuileries_baldaquin_zoom4

Apollon, coiffé d’une mouette (si ! parfaitement.), veille sur l’oeuvre flottante de Vincent Olinet. Il y a forcément un artiste de génie derrière ça, un druide, un sorcier.

11-Tuileries_Baldaquin_mouette

Je commence à avoir froid. Pas certaine que l’endroit soit suffisamment intime et tiède pour y fantasmer une partie de jambes en l’air.

Mais le vent dans les voilages, le reflet sur l’eau stagnante, la promenade aléatoire d’une rive à l’autre, c’était si fort, c’était si beau…

La mode a peut-être quitté les lieux jusqu’aux prochains défilés, le décor l’y invite encore, semblant attendre sa princesse, dans une robe couleur du ciel ou de lune.

Anne

Une réflexion sur “Les Tuileries n’ont rien perdu de leur éclat

  1. Décidément, je devrais me promener plus souvent au jardin des Tuileries…joliment poétique cette installation (sait-on ce qu’elle fait là?)
    Et merci pour la référence littéraire du titre! 🙂

  2. Dori dit :

    La Reine des Grenouilles, enfouie sous l’édredon, tremble dans son lit. Il suffirait qu’elle sorte cuisse pour atterrir dans une assiette. Sa navette nénuphar est en retard. Atroce aventure par derrière la voilure d’une embarcation éphémère. : )

    Prendre des photos nuit à la santé des oeuvres au grand air ? Sans monnaie sur le tapis, il n’y a pas de crime commis. My vair lady, promène tes petits souliers magiques tout autour de Paris et raconte-nous encore comment les mots nourrissent les fées.

  3. J’ai envie d’aller m’y jetter…pas dans l’eau hein, dans le lit.
    Superbe embarcation qui laisse place à quelques idées que même le froid ne saurait ralentir…

  4. nad. dit :

    C’est génial, ce lit a baldaquin…Une idée à transporter au jardin de Marta ! non ?
    Bisous Anne

  5. Marie dit :

    Merci pour cette charmante contemplation. Parisienne, enceinte de presque 7 mois, je dois rester le plus souvent allongée, en tous cas je n’ai plus droit aux longues promenades. Et comme j’adore l’automne, cela est très frustrant…cet article m’aura donc permis de m’évader un peu et de profiter de cette belle saison ! Merci encore !!

  6. je viens de partir dans une balade onirique incroyablement sensuelle et érotique, merci beaucoup…je vais aller faire des photos ce soir, j’ai une idée du résultat…

  7. J’arrive de chez The Parisienne, et je suis séduit ! J’aurais volontiers profité de ce « lit bateau » !
    Et la mouette sur la tête d’Apollon… bien vu 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s