Mon jardinier s’appelle Hervé

J’aurais pu intituler cet article « Opération Jardinage #3 » et donner ainsi une fin heureuse à mes péripéties de jardinière en herbe folle…

L’exposé des faits est le suivant : je vis à Paris, dans un appartement sans terrasse à la luminosité quasi nulle. En plus, je n’ai pas hérité des mains vertes de ma mère. Je fais tout crever. Vous pleurez ? Y’a de quoi. C’est vraiment très triste…

Enfin c’était triste jusqu’à ce que je découvre Hervé, mon jardinier.

Je précise que je ne l’ai jamais rencontré ; je suis juste fan de sa marque : Hervé Gambs. Mais c’est un peu comme si je le connaissais.

Dans une autre vie, c’est à dire avant mon mariage, je suis tombée sur une bombe de pétales de roses multicolores en tissu.

00-Herve_Gambs_petales

Je me suis empressée de l’attraper et je l’ai faite exploser sur le couvre-lit de ma nuit de noces, sous les yeux ébahis et émerveillés de mon cher et tendre époux.

Romantique comme premier contact avec mon fleuriste !!!
On est intimes, lui et moi.

Au fil des années, au fur et à mesure que mes plantes périssaient dans d’atroces souffrances, je les ai remplacées…

01-HERVE_GAMBS_maison

01-Herve_Gambs_Maison_zoom

C’est vert, c’est joli, ça sent bon (il imagine aussi des parfums)… et miracle, ça ne meurt pas !

OK je suis toujours à Paris sans herbe coupée autre que le parfum des bougies d’Hervé…
pas dans les jardins de Marta, mais tout le monde ne peut pas vivre au paradis !

JDM

C’était juste pour vous prouver que je ne mentais pas : le potager de maman.

Revenons à mon jardinier d’intérieur !

Hervé Gambs a évolué et ses créations sont de plus en plus belles, épurées.
Il fait des bouquets mais aussi des vases, des objets, inspirés de la nature mais surnaturels, élégants et extravagants, follement chic !

02-Herve_gambs_deco1

Nude woman

03-Herve_Gambs_tokyo_103-Herve_Gambs_Tokyo_2

C’est un artiste !

Vous rêvez d’avoir un intérieur comme ça ou comme ci ?

04-Herve_gambs_interieur_brooklin04-Herve_Gambs_interieur_italia

Moi aussi.

Alors entrez dans une de ses boutiques…
Ou plus simple encore, rendez-vous sur son site où l’on peut feuilleter le dernier catalogue, mais aussi passer commande sur la boutique online et s’inscrire pour recevoir les invitations aux ventes privées, qui valent le coup, croyez-moi !
Evidemment, la qualité est irréprochable. Rien à voir avec les fleurs en plastique que je piquais au cimetière, gamine. Illumination soudaine : Dieu m’a punie en me retirant le gène du jardinage !
Tant pis, j’ai rencontré Mephisto Gambs et je ne le lâche plus.

Une petite vidéo pour vous donner encore plus envie :

Convaincus ?
Oui je sais, en plus il est plutôt sexy.
Mais je ne suis pas Gabrielle dans Desperate Housewives et il n’est pas un éphèbe latino de 17 ans torse nu, non mais !

Anne

Lien : Le site d’Hervé Gambs

07-Herve_Gambs_minilogo

Et merci à Bruno, qui m’a envoyé les visuels dès que j’en ai fait la demande au service presse de la marque, tout simplement et gentiment.
Croyez-moi, ce n’est pas si fréquent !

Une réflexion sur “Mon jardinier s’appelle Hervé

  1. Dori dit :

    Urban Flower.

    La fleur urbaine s’expose, oeuvre d’art contemporaine.

    Encens, pot-pourri, bougies, cependant je ne peux m’empêcher de songer aux bouquets de fleurs fraîchement coupées. Elles ont perdu leur éclat, leur parfum. Leur grande, leur simple, leur délicate beauté s’est étiolée. À force de surproduction ? De malproduction ?

    Une fleur immortelle.

    Enterré le plastique et déterré la main experte qui transforme un bout de tissu, une essence, en artisanat d’art. Remettons les belles de rosée en terre, en serre, priant Dame Nature par qui seule reviendra la magie. Et offrons à la mémoire universelle la précieuse étoffe immortelle : tissons du rêve.

    *

    Un instant ! Il faut que je souffle une bulle de savon. Elle sera ma boule de verre. Je pourrais y renverser 1001 pétales de roses soyeux en une joyeuse pluie colorée autour et sur le minois surpris de Lady Anne : )

  2. @Dori : MERCI !!! pour ce commentaire en particulier mais les autres aussi… Je lis ça et évanouie la fatigue.
    Bonjour allégresse.

  3. nad. dit :

    Alors pas la main verte ???
    J’adore le havre de paix, qu’est le jardin de Mata…
    Un bel artiste que je découvre,….pour la « campagnarde » que je suis, je préfére le travail de la terre, mais suis admirative devant tant de talent !

  4. J’en suis à mon troisième bambou et je sens qu’il va pas tarder à me lacher, comme les autres…
    Superbe artiste, des compositions magnifiques, j’aodre ce genre de savoir faire, et plus que tout les métiers manuels qui demandent une grande créativité.Je pense que je vais pas tarder à y faire un tour 🙂

    Et sinon Anne, va jeter un petit coup d’oeil à mon blog, je crois qu’on parle de toi…

  5. @Vanessa : Ah bon tu crois qu’on y parle de moi ??? C’est juste hallucinant ce qu’on y dit de moi 😉 Mais surtout y’a tous les autres articles qui donnent envie de pouponner, de jouer à marraine la fée, de faire des promenades sur des souris géantes !!! Je suis trop fière d’être là, au milieu de ça 🙂
    @tous : Allez voir !!! c’est par là : http://2piedssurlalune.blogspot.com/ . Il faut absolument que j’aille y faire un reportage non ?

  6. @Hervé Gambs : C’est moi qui suis toute rouge d’avoir ainsi évoqué notre rencontre imaginaire et que vous deveniez réel en la lisant… J’espère que cette envolée lyrique et délirante ne vous a pas trop choqué. Mon admiration est sincère et vous est acquise (en tout bien tout honneur, pour votre talent, cela va de soi 😉 !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s