Light peak: halte aux noeuds!

Il faut que je vous dise : je ne supporte pas les cables.

Les cables ont leur vie propre, si vous branchez un nouvel ordinateur, avec quelques périphériques d’usage, un ou deux moniteurs, un clavier, une souris, une imprimante, un scanner, un lecteur de cartes mémoire par exemple, peu importe le soin que vous apporterez à faire passer tous vos cables bien proprement ensemble, à les attacher entre eux, les fixer à votre bureau pour qu’ils ne trainent pas par terre, petit à petit, ce bel arrangement va se transformer en sac de nœuds (et accessoirement, nid à poussière).

Sans parler du fait que plus vous êtes strict sur leur rangement, plus l’ajout d’un cable supplémentaire demandera du temps, pour enlever tous les straps, et les remettre en intégrant le nouveau venu.

Le fait est, que je n’aime pas le wi-fi non plus !

Plus exactement, je ne l’aime pas là où il n’est pas nécessaire.

Je ne vois pas l’intérêt de connecter sans fil clavier et souris, iPhone ou imprimante à un ordinateur qui se trouve à 70 cm maximum de distance, en polluant mon environnement avec des rayonnement éléctromagnétiques en tous sens, et en dégradant les performances.

J’ai donc choisi les cables, et j’ai des cables USB, FW400, FW800, DVI, HDMI, Displayport, et j’en passe. La situation s’est passablement améliorée depuis la standardisation des cables USB, mais ça reste un véritable casse-tête, et à moins d’habiter dans l’arrière boutique d’un magasin d’informatique, on n’a jamais le cable qu’il faut, de la longueur qu’il faut.

C’est pour répondre à ce genre de problèmes, qu’Intel a annoncé une nouvelle génération de connecteurs, appelée « Light peak ».

Il s’agit d’une liaison optique entre ordinateurs et périphériques ou ordinateurs entre eux, dont les caractéristiques sont à blémir : 10Gb de bande passante dans les deux sens et ce sur une centaine de mètres de distance.

Pour ceux à qui cela ne dirait rien, à titre de comparaison, l’USB2 actuel a une bande passante d’environ 0.5Gb et l’USB3 qui arrive pour le remplacer, 3Gb.

Mais alors, quelle importance me direz-vous, ce sera encore un connecteur de plus…

Oui, mais non. La particularité de Light peak est de pouvoir avec cette bande passante, faire tout transiter, depuis le signal vidéo d’un moniteur de 30 pouces aux données vers un disque dur externe, à votre connexion internet.

L’idée sous-jacente est donc de ne proposer sur les ordinateurs et autres périphériques un seul type de connecteurs, de les relier par un seul type de cables, éventuellement en cascade.

Imaginez, un seul cable sortant de votre ordinateur vers le moniteur, relié par un cable identique à votre sauvegarde, elle même reliée à votre imprimante, etc etc…

Les liaisons optiques ne sont pas une nouveauté en soi, quiconque ait un accès internet en fibre optique peut en témoigner, Cray s’en servait il y a longtemps déjà pour faire communiquer les processeurs de ses superordinateurs, ce qui est nouveau, c’est de présenter ce type de technologie à l’attention du grand public.

Intel annonce une disponibilité pour 2010 pour certaines catégories d’appareils, puis en 2011 pour les appareils mobiles, et apparemment ils ont déjà rallié des sociétés comme Sony ou Apple à leur cause.

Plus exactement, il semblerait, légende ou réalité, ce n’est pas encore clair pour l’instant, que l’initiative du projet vienne d’Apple, qui aurait convaincu Intel de la reprendre à son nom car les chances de l’imposer comme standard s’en trouveraient grandement augmentées. Comme quoi, on peut apprendre de ses erreurs passées.

Pour les anglophones, deux petites vidéos pour en savoir un (tout petit peu) plus.

Les infos officielles sur le site Intel

Paolo

Une réflexion sur “Light peak: halte aux noeuds!

  1. Anne dit :

    Les types des vidéos, je ne comprends rien à ce qu’ils racontent, mais j’ai des yeux pour voir et je vois quoi ? Ils vivent dans les fils, les câbles et le BORDEL !
    Mais comme j’ai confiance en toi, je me dis que cette nouvelle technologie va peut-être dans quelques années simplifier mon vendredi ménage…
    En attendant, j’ai une « boîte à fils » : une panière d’environ 1/2 m3 pleine de câbles entrelacés, chargeurs de téléphones (mais lesquels ???), péritel, rallonges d’antennes et toute une flopée de câbles pour des ordis qu’eux je n’ai plus.
    Régulièrement je démêle et va comprendre, ça se réemmêle tout seul.
    Les fils ont une vie à eux, ils aiment s’entrelacer, faire des noeuds, des nattes, des cordelières. J’ai baissé les bras. Ils sont libres aujourd’hui.

  2. ^^ Je te concède qu’ils ne donnent pas vraiment le bon exemple… ou alors c’est la vidéo « avant » et bientôt on aura la version « après »?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s