Où seront les poils en 2010 ?

Vous n’avez pas pu rater la leçon N°100 d’Aubade, relayée partout… je vais vous la montrer aussi.

Mais plus généralement, elle a été l’occasion pour moi de m’interroger sur un phénomène observé dans les publicités et les magazines depuis quelques temps… phénomène qui concerne la pilosité masculine !

Après s’être moqué de ces messieurs douillets qui ne feraient pas les malins devant une bande de cire, après la tentative de revival du poil sous les aisselles de certaines stars féminines d’Hollywood (essai non transformé, on a eu chaud…), après l’étiquette un peu trop rapidement mise d’icône gay à des hommes musclés huilés, le regard moqueur porté sur les bodybuilders épilés…
subrepticement…
on tente de nous faire adopter un nouveau mâle magnifié.
Si si si, je vous assure.

Voilà la fameuse leçon N°100

Aubade_100

Et moi de crier « STOP !!! »

Où sont les poils ?

Les nageurs, les cyclistes, je veux bien comprendre la nécessité d’aérodynamisme, mais les rugbeux virils, les Dieux du Stade ?
Ils s’y mettent aussi.

Sur la plage en France, ça passait encore, en 2009, d’avoir un brin de pelouse tondue sur le torse, mais aux US plus du tout… attention à l’été prochain !

La chasse aux poils est ouverte et elle arrive comme une déferlante.
Je ferai front de mon corps s’il le faut !!!

J’aime les hommes velus, et pas que sur le menton. Ça vous défrise ?
J’aime jouer avec des poils tout doux sur la poitrine, les bras, les jambes d’un beau mec.
Et si d’aventure la jungle s’étend dans le bas du dos, plus haut, sur les épaules, et bien tant mieux ! ça élargit la surface douce et chaude et confortable contre laquelle se blottir.

Par pitié messieurs, ne cédez pas à la pression médiatique, gardez ces merveilleux poils que l’on saurait voir et caresser !

Sean Connery n’avait-il pas la plus sexy des moquettes de James Bond ?

sean_connery_james_bond

Et on a quoi aujourd’hui ?

james_bond_avant_apres

Pensez Brassens et son gorille, que diable! Battez-vous pour garder votre virilité !

Le métrosexuel ne passera pas sur moi.

Les filles : il est bien entendu que ceci ne s’adressait qu’aux hommes et que nous ne nous permettrons pas le moindre petit cheveu de jambe fin qui transperce les collants. On n’est pas des bêtes nous…

EDIT : Vous ne me croyez pas sur cette tendance ? Même Gilette propose des conseils pour se raser les testicules (repéré sur Babillage hier) :

Anne

Une réflexion sur “Où seront les poils en 2010 ?

  1. Ouh la, je vais me faire taper, mais moi, je crois que je n’aime pas les poils. J’aime Sean Connery, mais sa moquette me gêne un peu, et je dois avouer que Daniel Craig est mon fantasme absolu…

    En même temps, pas de poils sur un über-sexuel ne me pose aucun pb, mais pas de poil sur un métro-sexuel, ça fait trop pour une seule personne. Non ?

  2. Désoléée moi j’aime Sean Connery et encore plus maintenant avec sa barbe de baroudeur!
    Vive les vrais hommes velus!!!!

  3. Dori dit :

    Hum …épineux sujet.

    Sans vouloir défriser les wax’n’go, je connais une technique au poil afin de départager les amateurs(euses) de tablettes au choco clean & musclées et les ultra-veluzotores : la moquette, il faut d’abord la tester pour en connaître les effets. ; )

  4. Tout à fait Dori moi je n’y vois que l’aspect Male tout ces jeunes bo-gosses imberbes ok ils sont beaux mais leur virilité dans tout cela? Peut-etre un coté Gay allez savoir en fait on ne sait plus quoi penser…..Je crois que je les aime que dans les magazines au moins je ne prends pas de risque!!! A tchao on en reparle.

  5. « Le métrosexuel ne passera pas sur moi. »

    Cette phrase est excellente !

    C’est vrai qu’il est grand temps que l’übersexuel anéantisse le métrosexuel. Darwin l’avait prédit.

  6. Cocardasse et Passepoil dit :

    Poilus de tout poil : c’est reparti comme en 14 (vise un peu l’age )
    On ira touffe au paradis
    Onze poils déja
    Pas un poil d’essec

  7. Il semblerait que les femmes aiment de moins en moins les poilus!!!!!!

    Moi, je crois que la nature fait des hommes poilus et d’autres moins et cela satisfait les différents goût féminins….
    Après il y a des modes…

  8. Dori dit :

    @ Chrys : la nature, oui, elle donne le ton. Ton « Il semblerait… » m’a fait sourire. C’est effectivement le grand suspens : )

    Qui aime quoi ? Il faudrait pouvoir être certain(e) que ce n’est pas la publicité qui organise notre jugement. La mode les veut imberbe, la tenue du moment c’est ceci ou cela… Je suis tour à tour amusée, horrifiée, émerveillée, par la création tant qu’elle ne devient pas une mode « obligatoire », une norme. Parce que ce ne sont plus tant les femmes ou les hommes qui font leur mode, que les médias sinon.

    Alors la non pilosité placardée partout, des panneaux aux affiches, de la télé (qui ne vit plus uniquement que dans les foyers, malheureusement) aux magazines, oui elle gêne autant qu’une invasion de velus, à vrai dire. Et là je penche pour le manque d’originalité créatif des faiseurs d’images ou leur surnombre ? Un ça va, deux à la rigueur, mais tous ? ça sent la vente à plein schnouf.

    Si seulement il n’y avait pas toute cette pub envahissante. Quelques affiches, quelques articles, pas la masse écrasante de réclames qui s’étale dans toutes les rues, avenues, d’un bout du pays à l’autre. Que nous puissions au moins respirer et prendre du recul. Nos yeux ont suffisamment d’images en stock pour en vomir pendant des siècles. Et non, décidément non, nous ne sommes pas des moutons à tondre.

    Imberbe ou velu ? Moi je m’en amuse mais au fond il y a une vraie question sur la place que prennent certaines images alors qu’elles devraient informer et distraire et non envahir le moindre recoin à l’extérieur (chez soi on affiche ce que l’on veut, on fait des défilés de mode si on veut…). Nous ne sommes pas tous des amateurs(trices) de mode, alors un peu d’air ! Par contre les articles d’Anne, internet, la distance, le choix, oui !

    Trop de gribouillage dans les rues, et là ce ne sont pas des tags, des graffitis. Money, money. Rendre aux bâtiments, aux avenues, leur âme. Démaquiller un peu de cette mascarade les espaces de vie commune, l’extérieur. Laisser un peu tranquille ces piétons et conducteurs, afin qu’ils goûtent vraiment aux créations. Nous ne sommes pas des poules sans tête, nous trouverons le chemin des nouveautés, des bidules et des machins.^^

    Pis, entre nous, la mode de l’imberbe c’est ti pas une espèce de promesse de jeunesse éternelle ? Ah ah ah nous serions tous des vampires …X-D … puuuub. Qu’en penses-tu, Anne ? Je chauffe ou je refroidis ?

    Le poil hirsute, je remercie les mirettes qui ont tenu bon. Désolée c’était long.

  9. J’aime les blonds, poilus ou pas. Le poil, la peau des blonds est plus.. moins… animale. Alors velu ou pas, c’est selon… par contre le menton juste presque râpeux ou carrément barbu, ça ma cocotte, un effet de malade sur moi ! Bon tout ça pour dire que ça fait 15 ans que je vis avec … un chauve !!! Tu veux toujours ce que t’as pas, hein ???? becs et contente que tu sois passée chez moi, ça me permet encore une nouvelle et sympathique rencontre. Lundi ce sera phéromonal battle !

  10. 20h54 je viens de voir la pub télé du parfum Dior pour homme : des poils des poils !!! au poil comme quoi…….Regardez vous verrez .

  11. Face à cette déferlante de mecs sans poils, moi je dis « A poil! » et vous conseille de découvrir le calendrier des lapins crétins version « Dieux du Stade » : c’est hilarant ! (…accessoirement c’est aussi sur mon blog mais chhut)

  12. Cette leçon n°100 pose surtout la question de la crédibilité de l’image. Le menton semble être du style Sean Connery, on peut se demander si ce torse appartient bien au même homme…

  13. The Carefreeness dit :

    Bonjour !
    Personnellement je trouve que les poils … Ca dépend des messieurs. Sur certains, ce sera magnifique, sur d’autres dégoûtants … Tout est question de nuances 🙂

  14. « Dans un monde aseptisé j’suis poilitiquement incorrect. » Java – Le poil

    Si je peux me permettre, concernant le sport, on (ils)se rase(nt) surtout à l’origine pour faciliter le travail des masseurs et la surinfection des blessures. Je parle principalement pour le vélo.

  15. Pazns dit :

    Encore un article très pertinent! Merci 🙂

    Pour ma part, je pense aussi que l’influence des médias joue pour beaucoup dans ce domaine.

  16. Alors là j’approuve à 100%, mon homme est le plus sexy des hommes avec ses poils au torse… j’adore les caresser et glisser mes doigts dedans, c’est juste mon petit bonheur de tous les jours… sans ça je serai perdue.

    Sean Connery a toujours été le James Bond le plus sexy de tout les temps !! À bas Daniel Craig, aucun charisme !

  17. Totalement d’accord avec toi Anne !!

    Nous, les hommes, ne devons surtout pas céder à cette mode !! Il en va de notre virilité comme tu le soulignes si bien…
    Cela n’est pas pour autant un appel à l’exhibition constante de moquette débordant des t-shirts American Apparel à Col V!

    Mais restons des hommes! Le poil fait partie de notre être!

    Je vous salue après cette petite réflexion sur le poil…

    http://www.hypemeanseverything.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s