Une maison en ville

Le plus étonnant est probablement de rentrer dans la boutique Flamant de Saint-Germain-des-prés par la rue de l’Abbaye.
Ce n’est pas le ministère de la Magie, mais il s’y passe tout de même de drôles de choses…

Après avoir traversé la vitrine austère de la ruelle, on découvre soudain… de l’espace ! Nous ne sommes pas dans un magasin au rez de chaussée d’un immeuble quelconque, mais au milieu du salon d’amis particulièrement fortunés chez qui nous serions allés passer quelques jours en province :

Traversez le salon, cherchez les heureux propriétaires dans l’une des autres pièces de ce labyrinthe pour nous pauvres parisiens habitués aux appartements miniatures. Une chambre, la vôtre espérez-vous en ouvrant la porte de l’adorable « petite » salle de bain attenante…

La visite de la maison de famille se poursuit ainsi de la cuisine au bureau, à la chambre des enfants, en passant par le salon et la bibliothèque.

Tout y est beau et charmant.

Un petit moment de détente sur une méridienne au cuir patiné…

Alors que je m’apprête à demander à la maîtresse de maison où elle a déniché cette merveille de confort, je découvre une petite étiquette accrochée négligemment au pied de la lampe, sur le guéridon.
Nous sommes bien dans une boutique et tout est à vendre, même la peinture des murs !
Déception et joie mêlées de ce retour à la réalité annoncé par une douce phrase d’un autre invité (pensiez-vous jusque là…) : « Je peux vous aider ? »
Effectivement, aidez-moi à ne pas craquer et revendre toutes mes robes couture pour m’offrir ce magnifique vaisselier gris qui n’entrera jamais dans ma cuisine, probablement d’ailleurs pas non plus dans la cage d’escalier de mon immeuble qui est lui… normal !

Un dernier coup d’œil en guise d’adieu à la méridienne que je (ne) reviendrai (pas) chercher un jour prochain, et on ressort par l’entrée fleurie (oui vous pouvez acheter une brassée de fleurs fraîches aussi), avec un soupir de regret… qui s’évanouit brusquement et laisse la place au sourire lorsque l’on réalise que cette sortie est de l’autre côté de l’immeuble et qu’au lieu de la rue attendue, on se retrouve sur la charmante place Furstenberg :

Anne

Flamant
8 Place Furstenberg, 8 Rue de l’abbaye
75006 Paris

Flamant, le site officiel

Une réflexion sur “Une maison en ville

  1. coco dit :

    Juste à péter les vitres …comme disent les djeunes !!
    Dis moi « Huggy les bons tuyaux en jupette » …ah quand les ventes privées Flamant ???
    je dois justement décorer mon home sweet home et j’en ferai bien un mini-Versailles …

  2. @Coco : dès que j’ai un « plan », je te préviens et on fait la razzia ensemble, promis ! Chuis sur une piste…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s