Get on (key) board. Oui mais lequel ?

Baissez les yeux.

Doucement.

Que voyez-vous ?

Non, pas vos mains.

Juste en dessous…

Votre clavier.

Si je vous disais que ce clavier, que vous avez mis tant (ou si peu) de temps à apprivoiser, sur lequel vous avez commencé à tapoter d’un doigt timide il y a longtemps déjà, a été conçu dans le but de vous ralentir ?

Évidemment, cela paraissait normal à l’époque, on venait d’inventer la machine à écrire, et on avait guère envie que de petits malins aux doigts rapides salopent cette belle invention en tapant trop vite et en coinçant tous les mécanismes.

Sauf que depuis il a très peu évolué. La machine à écrire a disparu, on ne voit pas bien ce qu’on pourrait coincer dans un ordinateur en tapant trop vite, mais les claviers sont toujours pareils.

Quoi que… certains sont plus pareils que d’autres, alors laissez-moi vous présenter les quatre claviers actuels qui, selon moi, présentent un intérêt particulier.

1. Le clavier passe-partout : le clavier Apple filaire

20090714-Claviers-apple-1 20090714-claviers-apple-2

C’est celui avec lequel je vous écris ces quelques lignes. Simple, fiable, confortable et rapide, on ne peut lui reprocher grand chose, si ce n’est de ne pas être très geek 😉

Entre son profil bas et ses touches bien séparées à course courte, il est à la fois confortable, car la main n’a pas besoin d’être maintenue trop haute au dessus de la surface du bureau, et rapide.

Il est hygiénique car les touches séparées permettent un nettoyage facile

Encore une fois, pas grand chose à lui reprocher, mais pas non plus de quoi s’éterniser.

Passons donc aux choses sérieuses, pour nous, les Geeks

2. Le clavier « Gamer » : Logitech G19

20090714-Claviers-g19-120090714-Claviers-g19-2

Le clavier ultime actuellement pour jouer ! Touches rétro-éclairées, 12 touches programmables avec des macro, possibilité d’y ajouter des combinaisons de touches, écran LCD avec affichage d’informations importantes du jeu en cours, verrouillage possible de la touche Windows et menu contextuel (j’en vois qui sourient là bas, dans le fond… fini le retour sous windows en plein fight), 3 modes de fonctionnement identifiés par des couleurs de rétro-éclairage et d’écran différentes et portant donc à 36 le nombre de macros disponibles.

Ajoutez-y la qualité d’un clavier Logitech, des passages de câbles, des ports USB hi-speed, et vous comprendrez pourquoi j’aime ce clavier.

3. Le clavier « Geek » : Das Keyboard, ultimate

20090714-Claviers-das-1

A l’opposé du clavier Apple, en termes de conception et ergonomie, on trouve le Das keyboard. Clavier mécanique d’excellente qualité, il est destiné à ceux qui préfèrent sentir et entendre leurs touches se plier aux volontés de leurs doigts. La version “Professional” n’est donc pas très particulière, mais là où les choses deviennent intéressantes c’est avec la version “Ultimate”

Imaginez juste un clavier tout noir, sans rien d’imprimé sur les touches.

Oui oui, c’est bien ça, toutes les touches sont noires.

Ce qui au premier abord peut sembler une excentricité de geek, et qui en tant que telle bien sûr justifie déjà l’achat du clavier, présente en fait des avantages sérieux:

-Le clavier est adapté à toutes les langues.

-Il améliorera sensiblement votre vitesse de frappe, puisque le regarder est tout à fait inutile, en vous entrainant à l’utiliser en regardant votre écran.

-Il vous fournira une bonne excuse pour ne pas prêter votre ordinateur à vos invités…

4. Le clavier suprême : Optimus Maximus keyboard

20090714-Claviers-optimus-120090714-Claviers-optimus-2

Bienvenue dans un monde à part, où les produits sont imaginés et fabriqués sans le moindre égard pour leur prix de revient. L’Optimus Maximus coûte le prix d’un bon ordinateur, dans les $ 1600 USD.

Mais pour ce prix, vous avez un clavier dont chaque touche est un petit écran OLED.

Un clavier donc qui peut s’adapter à toutes les situations, toutes les configurations étant programmable dans un tableau de bord. QWERTY, AZERTY, QWERTZ et j’en passe, alphabet latin, grec, cyrillique, bien sûr, mais encore mieux, il est possible d’afficher sur les touches par exemple les outils d’un logiciel comme photoshop ou les sorts de vos barres d’action WoW.

Ah, j’allais presque oublier, comptez dans le budget un nouveau bureau, l’Optimus mesure presque 54cm de long…

Voilà, cette sélection n’est en rien exhaustive, il existe des dizaines d’autres claviers, mais ce sont les 4 plus importants du moment selon moi.

La prochaine fois je vous parlerai des claviers “main gauche”, destinés à ceux qui comme moi, trouvent que 102 touches ce n’est décidément pas assez!

Geek

Liens:

Apple keyboard

Logitech G19

Das Keyboard

Optimus Maximus

Une réflexion sur “Get on (key) board. Oui mais lequel ?

  1. alexo dit :

    excellente sélection!

    j’hésite entre das keyboard et l apple qwertz… je vais dormir dessus.

  2. alexo dit :

    Ben au final, j’ai pas osé l’option pur geek… Mais je suis quand même trop content de mon nouveau mbp au clavier helvétique. La nana du apple store m’a demandé si j’étais suisse tellement ma commande lui paraissait exotique. Je lui ai répondu que – grand dieu – non : je suis simplement exigeant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s