Le Rosier de Princesse Poppy

Une fée, une vraie, droit sortie d’un conte, s’est penchée sur le berceau de ma minuscule princesse et y a fait fleurir des roses… Elle ressemblait à Melody Nelson en salopette. C’est ce que j’ai pensé en passant devant la porte entrouverte.
04-07-2014-Eudoxie-Rosier-12-Melodie-Nelson
La voici telle que Gainsbourg l’avait rêvée, œuvrant au plus beau des cadeaux que puissent recevoir une petite fille et ses parents.

Ça vous a plu hein, vous en voulez encore ?

Je vous ai préparé le récit en images de cette journée d’été fabuleuse

Mais d’abord relisez l’histoire de la toute petite chambre (trop) grise (rattrapage ici).

Vous y avez appris comment le salon se transforma en nursery.

J’avais des projets pour la déco, des envies folles, des rêves pas si secrets, épinglés sur un mur pinterest ou avoués à demi-mots à une amie très très chère et talentueuse. Je fantasmais en lui proposant de venir, un jour, peindre des fresques dans mon appartement… Elle disait oui oui oui avec enthousiasme et elle souriait gentiment, en maman surbookée qui habite à 500 kilomètres.

Pourtant un jour pas si lointain, elle a débarqué !!! Elle est descendue de son balai volant un peu ébouriffée, nous a embrassés, s’est extasiée devant la merveille endormie et a dégainé sa baguette, ou plutôt dans un premier temps iPad et stylet, pour nous faire des propositions :

Sketch-Nursery-Poppy-Eudoxie-01

Sketch-Nursery-Poppy-Eudoxie-02

Sketch-Nursery-Poppy-Eudoxie-03

« Ça restera très simple, à peine esquissé, un petit rosier boule, ou grimpant, juste une ou deux fleurs, une touche de rose… Je vous le fais à la craie, on verra mieux. »

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-04

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-02-craie

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-01-craie
Après le déjeuner, elle file au Bazar de l’Hôtel de Ville chercher de quoi taguer, des crayons marqueurs Posca.

Tadaaa !

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-13-Melodie-Nelson

« Les tiges seront d’argent, les feuilles d’or et les fleurs aux boutons rouges s’épanouiront plus claires, beige rosé. »

J’admirais, éberluée, hypnotisée, les doigts verts de ma Marquise-Fée au travail, en promenant d’un bout à l’autre de l’appartement une petite boule qui hésitait entre le rire et les larmes, entre découvrir le monde de ses billes bleues ou s’endormir dans un nuage. Elle a eu le temps de faire les deux et a aperçu, les paupières mi-closes, le Miracle de la Rose s’accomplir dans sa chambre.

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-14

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-18

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-19

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-20

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-22

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-23

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-28
Eudoxie ou la multiplication de roses 😉 Pourquoi n’en faire qu’une lorsque la sève ne demandait qu’à couler de ses Posca magiques ?

Elle-même était émerveillée face à l’éclosion du rosier Pierre de Ronsard sans les épines, importé de la Forêt Enchantée, comme si sa créature lui avait échappé pour devenir plus vigoureuse.

Nous étions donc deux, aux rayons du soleil déclinant, à admirer les roses, les plis de leur robe pourprée et leur teint pareil à celui de mon gentil coquelicot.

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-38

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-42

Une photo pour immortaliser l’artiste parmi les fleurs et elle repartait déjà, même pas fatiguée, vers d’autres aventures incroyables, des flamants roses rouges de 4 mètres de haut dans un atelier, une voûte étoilée pour orner le ciel de ses elfes charmants…

04-07-2014-Eudoxie-Rosier-46

Ô Eudoxie… MERCI !!!

Chaque jour Poppy et moi pensons à toi avec tendresse devant le bel arbre que tu nous as offert… Il bouge la nuit, subrepticement, on entend son feuillage vibrer, je te le jure !, et j’ai bien crû voir aussi de nouveaux boutons apparaître, mais de fleur fanée jamais et sa beauté n’est point ternie.

Mon apprentie fée s’entraîne au maniement de la baguette (de majorette à sorcière il n’y a qu’un pas… de l’oie).

Si tu revenais signer un de ces jours ? Tu as oublié, et puis c’est un prétexte pour se revoir et te couvrir de baisers d’amour.

Anne

NB: je vous mets dans la galerie ci-dessous toutes les images dans l’ordre chronologique de la floraison. Admirez le travail en zoomant !

12 réflexions sur “Le Rosier de Princesse Poppy

  1. zelda dit :

    Ton billet me laisse sans mot, à part dans le désordre : magique, subtil, poétique, sublime !!!
    Bravo à Eudoxie !
    Bises

  2. Tout est ravissant! La salopette d’Eudoxie, Eudoxie elle-même, sa fresque, le rose délicat de ses fleurs, le berceau de Poppy… Quelle merveilleuse idée. Bravo à vous deux!

  3. Chris dit :

    Quelle merveille ! Princesse Poppy ne peut que faire de doux rêves sous ce rosier car dessiné par une belle et gentille fée je suis certaine qu’il est magique !

  4. Mrs B dit :

    Ah non je n’y ai pas résisté 😉

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avait déclose
    Sa robe de pourpre au soleil,
    A point perdu cette vesprée,
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vôtre pareil.
    Las ! voyez comme en peu d’espace,
    Mignonne, elle a dessus la place
    Las! las! ses beautés laissé choir !
    Ô vraiment marâtre Nature,
    Puis qu’une telle fleur ne dure
    Que du matin jusques au soir !
    Donc, si vous me croyez, mignonne,
    Tandis que vôtre âge fleuronne
    En sa plus verte nouveauté,
    Cueillez, cueillez votre jeunesse :
    Comme à cette fleur la vieillesse
    Fera ternir votre beauté.

    Tout comme l’ a dit une autre dame plus haut, tout est ravissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s