Let’s say « I do »

Et voici le couple de l’été: marions-les !

Je me doutais que Fred serait attrapé, fasciné par la beauté de Kid, prêt à tout pour la regarder danser, entendre son rire semblable au jaillissement d’une source cristalline… il suffisait d’organiser une rencontre.

3 filles pour un garçon.

Le jour J, avec Eudoxie, nous attendions dans l’ombre fraîche des tilleuls du Palais Royal, un peu comme deux amies inquiètes de savoir si leurs enfants vont s’apprécier.
Au Palais Royal...
Nous avions pris possession d’un banc pour y étaler les jouets, ses trésors de coiffes patiemment sculptées sorties de leur boîte ronde pour l’occasion, mon manteau de papier, des robes, des souliers… auxquels s’ajoutèrent bientôt les 10000 barrettes de Fred, ses brosses, des paillettes et des bijoux.

On aurait dit une loge de fées, cachée dans un trou de verdure où chante une rivière, un petit val qui mousse de rayons, leurs atours accrochés follement aux branches tels des haillons d’argent…
Au Palais Royal...
C’était une journée magique. La lumière irradiait d’une nymphe innocente en robe chemise à froufrous, une créature farouche comme un faon.
Au Palais Royal...
Prenons garde de ne pas l’effrayer, elle s’enfuirait dans les fourrés…

Photographe animalier expert dans l’art de l’approche en douceur, Fred a mis un genou à terre devant les belles que je lui servais sur un plateau doré.
Au Palais Royal...
Il a d’abord filmé de loin, puis a osé caresser de ses doigts délicats le crin d’or de la biche gracile et fine, élégante Eudoxie en Rykiel noir.
Au Palais Royal...
Ensuite seulement, après qu’elle a compris qu’il n’était pas une menace, il a apprivoisé Kid, l’a menée boire à la fontaine de Jouvence, mirer les reflets dans l’eau. Leurs timidités se sont envolées dans le souffle du vent. Elle l’a trouvé beau, s’est mise à gambader joyeusement, esquissant sourires, battant des paupières. Lui a ébouriffé ses cheveux courts, posé sur sa tête un diadème, en a fait sa reine.

Nous regardions leur parade à la Bambi, attendries et ravies.

Un aperçu à passer au crible en cliquant pour agrandir les images dont l’ordre change chaque fois qu’on recharge la page, cet aléatoire impossible dans un livre… Amusez-vous !


Un détail crucial est à relever: quand on a les bonnes chaussures, le reste va se soi, rien n’est vraiment ridicule.

Sandales à plateaux rayés Prada d’Eudoxie, Vans élastiquées de Kid, Baskets bleues Pierre Hardy pour dandy et compensées Rupert Sanderson de girafe complotent en harmonie.
Fred Pierre Hardy - Anne Rupert Sanderson
Bien sûr que j’étais moi aussi déguisée, nous jouions, indifférents au monde. Le jardin nous appartenait pour une heure entière d’enchantement, le temps qu’a duré l’hymen de nos tourtereaux avant qu’ils ne remballent leur attirail et déploient leurs ailes vers de nouvelles aventures.
Fred et Kid
Quelques jours plus tard je regarde en boucle le petit film de Fred, si tendre et gai, doux, un peu fou, rappel indélébile de ce rêve éveillés.

Quand sera la prochaine fois ?

Faites que ce soit vite, vite ! Ils me manquent tous les trois.

Anne

11 réflexions sur “Let’s say « I do »

  1. Ping : Kid & Eudoxie | Cut by Fred

  2. Ping : Fred, Kid & Eudoxie – Video | Chic & Geek

  3. Ah les filles M..!!! Elles sont toutes belles! Eudoxie me rappelle Lucie de La Falaise. Même douceur du visage et même carnation. Belle association que Fred , les filles et toi.

    • Anne dit :

      Merci ! Je lui trouve aussi un air de La Falaise, dans la mise tant que la carnation… cette fille a un style incroyable, une élégance légère qui semble lui venir de si loin… oui, elle est fascinante notre Eudoxie.

  4. Murielle dit :

    Super reportage, et superbes photos, j’ai vu aussi la vidéo chez Fred…
    Je ne rêve pas, tes cheveux ont encore un peu plus blanchis, chouette

    • Anne dit :

      Ah ma bonne dame, le temps ne m’épargne pas, ni les soucis… et inexorablement je blanchis, c’est vrai. Mais c’est si bon de le lire dans ton commentaire comme une remarque joyeuse 🙂 Merci.

      • Murielle dit :

        Hélas le temps ne m’épargne pas non plus, ni les soucis aussi, tu as raison ca fait blanchir plus vite je trouve

  5. des images de rêve, une poésie ultra-touchante et belle – ouiiii, c’est l’été et la vie est belle
    que du bonheur tout long – merci de cette reportage et de ces images magiques!

    • Anne dit :

      Merci à toi d’avoir laissé ce mot adorable !!! Tu me donnes envie de les retrouver bien vite pour d’autres tranches de rire et de poésie.

  6. Quand je vois cette photo j’hésite à pleurer de rire. C’était vraiment drôle. Mais Fred t’en fais pas t’es troooop mignon, on pourrait même te mettre une chaussure sur la tête que tu passerais toujours pour un canon. )

  7. Ping : Kid & Eudoxie | Cut by Fred

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s