Radicale

En ces temps troublés par des scandales infâmes, lorsque le petit peuple ne peut plus faire confiance à la classe dirigeante sans soupçonner quelque trahison future ou mensonge passé, peut-être devrais-je arrêter de rêver et réfléchir au monde qui nous entoure avec pragmatisme et raison.

C’est ce que je me disais en passant rue des Bons Enfants…
Paris-rue-des-Bons-Enfants
En voilà un joli nom pour une rue, un nom rassurant.

Sans but précis j’errais et m’engouffrai sous le porche, dans la petite galerie sombre…
Paris-Passage-Verite
Passage de la Vérité (« si je mens » ajouté au feutre), en voilà une promesse de Bons Enfants !

Ressortant directement Place de Valois, au numéro 1, donc au Top des Bons Enfants qui disent toujours la Vérité, que ne fus-je étonnée de trouver la réponse à mes attentes:
Paris-Parti-Republicain-Radical-Socialiste
Ah ! Un parti politique, ici ? Quand je les pensais tous rue de la petite ou de la grande truanderie. Serais-je sur la voie de m’engager enfin dans un but plus louable que l’accomplissement de mon bonheur personnel ?

Républicain, ça sonne toujours bien. Socialiste part d’une bonne intention. Et Radical… 2 fois ?

Voyons voir ce que veut dire radical au juste:
« qui vise à agir sur la cause profonde des effets qu’on veut modifier ».

En somme le radical serait aux autres partis ce que les antibiotiques sont à l’homéopathie, la psychanalyse à la sophrologie, la chemise blanche au tshirt leopard ? Un truc pas très populaire en ce moment, passé de mode, ringard, mais robuste et efficace !
(Notez qu’en plus l’étymologie proche de celle de mon plat favori, la madeleine de Proust que me sont les « radis au Saint-Morêt », résonne en moi comme l’appel d’une famille enfin retrouvée)

Me voilà prête à militer pour de vraies valeurs, à sacrifier sur l’autel du bien commun ma collection de chaussures et mon compte Winamax… C’est une épiphanie.

Mes changements de caps réguliers m’auront amenée sans prévenir vers un éveil à la Cause. Je vais m’encarter.

Prenons quelques renseignements avant de frapper à cette porte pour leur offrir mon adhésion, mon argent, ma plume, mon esprit, mon âme.
C’est quoi donc le Parti Républicain Radical et Radical Socialiste ??? (Je ne voudrais pas passer pour la cruchaude de service qui découvre que Loewe n’est pas qu’une marque de téléviseurs.)

Hum hum… histoire alambiquée, scissions, dirigeants, slogans… soupir lourd… En gros c’est le centre laïque. Centre droit, centre gauche, qui va où le vent le mène. Radical, vraiment ? 2 fois radical ?

Mon enthousiasme est retombé comme un soufflé au citron de Cyril Lignac. Mouais… Pourquoi pas le Centre ? C’est une prise de risque minimale, un classique, le trench Burberry des engagements. Mais enfin… de là à militer ? Nannnn !

J’ai donc levé les yeux au ciel pour appeler à l’aide en ces temps de criiiiise.

Avant d’atteindre les nuages, je me suis arrêtée sur un truc pas mal:
Paris-place-Valois
Un endroit avec une bonne hauteur sous plafond, donnant sur cette placette calme et avec un peu de chance traversant vers le Palais Royal de l’autre côté… Je veux vivre là !

Adieux idéaux, altruisme, discours, distribution de tracts le dimanche matin au marché, expédition dans le Larzac, veau, vache, cochons, couvée… Je retourne à mes moutons, mes tapis, ma maison, mon jardin, mon cul, ma chemise, moi, moi, mouuuuuaaaa.

Anne, égoïste (mais honnête)

8 réflexions sur “Radicale

    • Anne dit :

      On monte un parti et on s’achète l’appart avec les cotisations des adhérents ? Note que je crois bien que ce sont carrément les fenêtres du Ministère de la Culture… va falloir intégrer le gouvernement ma Belle 🙂 Tu m’inviteras ?

    • Anne dit :

      Hi hi !
      D’après mon papa, on disaient d’eux qu’ils étaient effectivement des radis : « blanc dedans, rouge dehors, et toujours près de l’assiette au beurre… »

  1. Des moments de bonheur la lecture puis relecture de ce billet ! (Dans un premier temps je lis en diagonale et quand je découvre que ça me plaît/me parle je déguste doucement !) Merci !

    • Anne dit :

      Ouf ! Tu es aussi givrée que moi Yelle… car avouons-le, je raconte n’importe quoi la plupart du temps 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s