Les Lunettes en Or de John Dalia

Riches et célèbres les ont sur le nez…

J’ai lutté.

La lumière dehors m’aveuglait, les pavés de Paris fumaient de la poussière. Je flânais donc à domicile, devant mon écran. Les belles images attendaient dans un dossier. Le commencement du début de l’amorce d’une envie de vous raconter une histoire me chatouillait les doigts…

Mais non !!!

Je suis trop snob et parler lunettes de soleil en plein été, c’est d’un commun… D’autant qu’à Paris, comme à L.A., NYC, ou Monaco, on a le verre fumé tout au long de l’année.

J’ai donc attendu les premiers jours de septembre pour enfin partager ici mon coup de coeur pour John Dalia, un jeune homme au sourire coquin, aux yeux pétillants, arborant tee V-neck avec audace, rencontré chez Marc Jacobs, puis croisé si souvent sous les arcades du Palais Royal.

D’abord je l’ai crû fou… ce qui n’était pas pour me déplaire !

Comment ? Débuter une carrière de styliste en misant sur une ligne de lunettes de soleil, l’accessoire que les marques développent en dernier ??? Si encore elles avaient été amusantes ou funky, j’aurais compris sa démarche… Mais non.

Ses lunettes sont d’une simplicité déconcertante, les lignes pures, un merveilleux logo tournant qui se cache derrière l’oreille, gravé sur le bout de branches dont le luxe décadent n’est visible que de tout près, des branches si fines, en or !!!

En voilà qu’on ne perdra pas.

Lunettes rouges sur tapis assorti, écaille par jours de pluie ou plus classiques noires pour nuits blanches… et sur chaque paire, encore, l’or précieux jusque dans les cheveux.

Des lunettes comme des bijoux, fières joaillères, fabriquées dans de petits ateliers par des artisans appliqués, en éditions limitées, chères mais discrètes, aux noms évocateurs de l’âge d’or d’Hollywood : Lauren, Marlon, Marilyn, James, John ou Ingrid… à l’allure vintage ou résolument moderne, toujours sobre, toujours chic.

Des lunettes aussi étincelantes que les stars immortelles qu’elles rappellent, et que celles, bien vivantes, qui les portent.

Car oui, John Dalia a réussi à poser ses montures sur les nez les plus fins, les plus creux, les plus jolis… Les belles américaines en goguette à Paris ne s’y sont pas trompées et parmi la sélection pointue de Marc le Bihan, c’est sur elles que tout naturellement Jennifer Aniston et son fiancé Justin Theroux, Kate Hudson, Florence Foresti, Inès de la Fressange ou Sophie Marceau ont posé un regard concupiscent, avant de le dissimuler derrière.

Mais le pionnier, le seul qui compte vraiment, ce fut le Maître caustique et incontesté du bon goût, auquel Carine Roitfeld offrit sa première paire et qui ne les quitte plus, de Gala de Charité en défilé Haute-Couture Chanel…

« Testées et approuvées par Karl Lagerfeld », voilà tout ce qui manquait à cet onéreux accessoire pour devenir un it (même Choupette les a probablement essayées en catimini…).

Forcément, la presse s’en est mêlée, de Vogue à L’Officiel, en passant par Purple, Jam,  Marie-Claire ou Grazia…

Bilan ? Elles sont en rupture presque partout, collectors, objets de convoitise pour une ruée vers l’Or, blanc, rose, jaune ou noir, une chasse aux pépites qui fera quelques élus et beaucoup d’envieux.

Je regrette. Je les ai admirées si souvent et me croirez-vous ? Je n’ai même pas osé les essayer une petite fois.

J’attends aujourd’hui de pouvoir vous parler du prochain projet de John Dalia, de son voyage à New-York, de sa nouvelle idée de génie créatif flairant l’air du temps. Ça viendra très vite. C’est une âme bien née.

Puis je me demande encore si je suis Ingrid ou Marilyn… Casablanca ou Niagara.

Quelque chose a changé avec John : un accessoire ne l’est plus… et l’or noir des marées sent maintenant le capiteux parfum d’une nuque d’ambre.

Anne

Liens et informations :

Le site de John Dalia

Vous y trouverez tous les points de vente et plus d’images encore !

Sa page Facebook pour suivre l’actu chaude.

La boutique au Palais Royal :

Marc le Bihan Opticien

37-38 Galerie Montpensier

Jardins du Palais Royal

Paris 1er

+33 1 49 27 06 55

6 réflexions sur “Les Lunettes en Or de John Dalia

  1. Murielle dit :

    Elles sont superbes, j’aime beaucoup les Ingrid, je craque pour cette forme en ce moment

    • Anne dit :

      Moi aussi ! Mais pas sûre que ça m’irait… Définitivement, il faut les essayer… toutes… juste pour le plaisir 😉

    • Anne dit :

      Tu as bien fait !!! Et tu es un sacré veinard aussi… Méfie-toi, la cleptomanie guette tout le monde !

      Je serais toi, je leur mettrais une chaîne, ou une alarme avec capteur rétinien qui se déclenche si d’autres yeux que les tiens regardent au travers 😉

  2. Ping : La Dame de Shanghai… à Paris ! | Chic & Geek

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s