Un jour, un look – Paris Plage

Aujourd’hui, il fait chaud sur Chic and Geek… très chaud, et humide aussi !

Pourtant, ne vous fiez pas au titre de cet article !

Je ne sais toujours pas vraiment quelle Parisienne je suis, mais certainement pas de celles qui vont s’allonger sur les quais au doux mois d’aout, partager 2 m2 de sable chelou et un transat avec vue sur l’eau de la Seine, exposant mon corps dénudé aux méfaits du soleil et aux yeux des passants… « Paris Plage », très peu pour moi !

Mais comme je ne quitte pas non plus la Capitale pour m’en aller profiter des joies et des plaisirs qu’offre une villégiature en bord de mer, lorsque j’ai déniché une tunique magique qu’on porte initialement sur les maillots de bain, qui vole au vent et sèche en quelques minutes, vous donne des airs de déesse grecque si vous êtes bronzée… je ne la laisse pas au placard.

Un petit top lingerie dessous et hop ! je pars faire du shopping…

C’est bien simple, j’aimais tellement cette tunique que lors des soldes cette année-là, prise d’un coup de Sirocco malin, j’en ai ajouté deux à ma collection. Sa jumelle et une en soie plus chic et belle encore, à pois ton sur ton…

Après quelques saisons à dormir dans mon placard, elles sont sur le vide-dressing, ici même, pour celles que ça intéresserait.

Que je vous prévienne tout de même du risque…

Un jour que je me promenais dans cette tenue, je me suis retrouvée dans une situation quelque peu inconfortable :

Vous voyez ces personnages de bandes dessinées qui ont un nuage juste au dessus de leur tête ? Et bien j’en avais un ! Je ne l’avais pas prévu. Il pleuvait pleuvait pleuvait. Autant vous dire que donc, trempée comme une soupe, j’étais parfaitement nue, rue des Petits Champs, ce qui est nettement moins sexy, cool ou joli que de l’être au milieu des champs de blé, l’été, dans un pays qui ressemble à la Louisiane, à l’Italie…

Les gens me regardaient bizarrement, quelques hommes au volant sifflaient sur mon passage. Victime de la Mode en pleine crise.

Mais passons sur ce souvenir aussi douloureux qu’humiliant.

Avant de détailler la tenue, je m’aperçois que nombre de choses sont déjà sur Chic & Geek, quelque part, et que vous êtes les témoins de tout 😉

Mes coups de coeur, comme pour ce chapeau de paille et de plumes orné, adoré :

Mes dérapages, le jour de la vente presse Avril Gau par exemple :

ou même les repérages involontaires de choses que je pense que je n’achèterai jamais, que j’achète pour les offrir, que j’offre à moi-même un jour de déprime… pour preuve ce bracelet remonte-moral :

Autant dire que presque chaque accessoire de ce look estival est le souvenir d’une aventure avec vous. Je mets les liens en bleu en bas, pour les vivre ou les redécouvrir.

A très vite avec un autre look déjanté 😉

Anne

Détail du look :

– Top / tunique / sur-maillot Gas By Marie (avec le même en vente là et un autre en soie ici)

– Jean Asos

– Sandales compensées Louis Vuitton, super belles, qu’on ne voit pas, je sais c’est dommage…

– Chapeau Zadig & Voltaire, repéré y’a longtemps en vitrine et finalement trouvé online soldé (« Patience est mère de Vertu », l’occasion de placer ce dicton que je n’ai jamais vraiment compris, début de piste ici).

– Sac besace Avril Gau, dont vous pouvez voir la boutique dans cet article et l’achat au cours de cette balade parisienne pittoresque.

– Lunettes de soleil Comme des Garcons, de chez Marc Le Bihan boutique Etienne Marcel, choisies par Lancelot, tout seul à 18h58, le soir de mon anniversaire (miraculeux).

– Collier Victoria Casal Joaillerie… inattendu aussi : décidément Lancelot est un preux chevalier.

– Bracelet fou déniché lors de la braderie-liquidation de l’Hôtel Particulier, RIP…

Une réflexion sur “Un jour, un look – Paris Plage

    • Anne dit :

      Tout à fait ! Merci pour cette pensée réjouissante… je m’y accrocherai tout l’été 😉

  1. Anne, je confirme ce que je t’ai déjà dit mille fois : tu as un style et une classe folle ! Ce look est dement : initiales BB !

    Ah ! tu dois en faire tourner des têtes !

    Et je suis super contente que tu fasses des looks : j’en veux encore !

  2. Anne dit :

    Tu as raison, y’a un petit air Madrague… mais contrairement à toi, je ressemble à BB d’aujourd’hui quand tu es une héroïne seventies toute fraîche 😉

    Tu en veux encore donc ? Et bien demain matin, un autre look, des déclinaisons… et une prise de tête aussi. Youpi !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s