New York City

Comme le lecteur attentif et régulier l’aura remarqué ( ce qui suit est valable également pour son homologue féminin ), j’étais la semaine dernière en voyage.

« Qu’est-ce qu’on s’en fout » me diront en choeur lectrice et lecteur, « c’est quoi cette nouvelle lubie, d’habitude quand il part en voyage il nous laisse tranquilles une semaine, et voici que cette fois, non seulement il nous abreuve ( quasi ) quotidiennement d’images sans queue ni tête, mais en plus il veut nous en parler à son retour ».

Le fait est voyez-vous, que j’ai deux raisons à cela. La première ( et là je vais te faire gagner du temps, si tu t’es égaré et que tu cherchais un blog sur l’influence du réchauffement climatique sur les tenues vestimentaires des résidents de Beverly Hills ) c’est que traditionnellement, sur C&G nous parlons un peu de ce que nous voulons, la deuxième que cela a un intérêt non négligeable pour la suite des évènements.

J’expliquais récemment à Anne, qu’à la recherche d’une solution à trois problèmes distincts, j’ai eu une idée pour faire d’une pierre trois coups.

Les problèmes sont les suivants:

  1. Travaillant depuis la maison, depuis quelques mois je ne marche pas assez.
  2. Je suis connecté à internet pratiquement pendant toutes les heures où je suis réveillé ( ça fait beacoup d’heures, je vous assure ).
  3. Je ne fais plus assez de photos à mon goût.

Il faut que vous sachiez qu’à l’heure actuelle je vis à la campagne, près de Genève. J’ai rien contre la campagne, entendons nous bien, si ce n’est dernièrement une envie presque irrépressible de couper tous les arbres que je vois et couler du béton sur toutes les pelouses. La campagne, c’est très bien, pour plein de raisons, sauf qu’au bout d’un certain temps, je m’y ennuie à mourir. Tout est loin, il faut toujours prendre la voiture quoi que l’on ait à faire, et moi, marcher sans but, juste pour le but de marcher, je n’aime pas ça. Je n’ai rien contre ceux qui aiment, notez bien, juste j’en fais pas partie.

Toujours est-il que je vais bientôt déménager, dans un mois environ, dans une ville, une vraie. L’objectif que je me suis fixé est de sortir marcher, une heure, chaque jour, sans iPhone, iPad ou autre accès à internet mobile, mais avec mon appareil photo, avec le but de poster une photo chaque jour.

New York était donc une sorte de répétition. À court terme l’expérience a été très amusante, on saura dans quelques mois si je suis capable de la prolonger sur plusieurs mois ou années.

Paolo 

Une réflexion sur “New York City

  1. Je fais ça régulièrement pendant la pause déjeuner mais je me donne un thème (c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai eu l’idée du défi photo de mon blog)… C’est fou ce que j’ai découvert de choses que je n’avais jamais vues alors que je passais devant tous les jours… et s’échapper pendant une heure, laisser le monde tourner sans nous, c’est un moment de liberté qui illumine la journée!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s