OS X 10.8 Mountain Lion

A l’essai depuis 24h, voici mes premières impressions.

Apple a annoncé la semaine dernière la disponibilité d’une première version « Developer Preview » ( beta en gros ) du nouveau Mac OS X 10.8 « Mountain Lion« .

Hormis que la carence de félins nouveaux commence à se faire sentir ( à quand OS X « Sea Lion », vous imaginez l’allure de l’emballage? Ah, on me fait signe qu’il n’y a plus d’emballage, dommage  😉 ), la grande surprise a été le lancement d’une nouvelle version sans communication préalable officielle, avec une disponibilité annoncée pour l’été, soit seulement 12 mois après le lancement de Mac OS X 10.7 Lion.

Première différence marquante entre OS x 10.8 et 10.7: la disparition de « Mac » dans la dénomination. Les OS Apple ont évolué en deux ans de Mac OS X et iPhone OS vers OSX et iOS… j’ignore si nous nous dirigeons vers un « iOS X » ou « iOS » tout court, mais la convergence est indéniable.

Elle est plus évidente encore, cette convergence,  lorsqu’on jette un oeil aux nouvelles fonctionnalités annoncées par Apple pour Mountain Lion: Reminders, Notes, Notifications, Game Center, Messages, intégration Twitter, AirPlay sont autant d’outils nés sous iOS et désormais disponibles pour Mac.

[quicktime width= »720″ height= »405″]http://movies.apple.com/media/us/mac/macosx/2012/tours/apple-macosx-tour-mountain_lion-us-20120216_r848-9cie.mov[/quicktime]

J’ai installé cette nouvelle version d’OS X sur mon Mac hier matin, et jusqu’ici j’en suis très satisfait. Étonnamment ( c’est quand meme une version beta ) , elle est déjà franchement plus rapide que Lion.

J’apprécie beaucoup l’arrivé de Messages sur Mac, qui me permet de remplacer les SMS avec quiconque utilise un appareil sous iOS ou OS X ) et m’évite donc de devoir les taper sur l’iPhone quand je suis à mon bureau. ( Messages beta est disponible pour Lion depuis le lien précédent ).

Les Notifications sont bien, leur introduction sur Mac ne représente pas la même révolution que sous iOS, car sur Mac on avait Growl depuis longtemps, mais comme d’habitude, Apple pille les idées d’un logiciel existant mais le rend plus joli. ( Avec tout l’argent qu’ils ont, ils pourraient quand même acheter les entreprises en question… )

Je ne comprends pas bien l’arrivée du Game Center, avec l’iPhone, l’iPad et l’iPod Touch en circulation, qui joue encore sur Mac? 😉

A remarquer aussi que le système de mises à jour logiciels qui faisait partie des préférences système a migré vers l’App Store, avec en plus l’introduction de GateKeeper, un outil permettant à l’administrateur d’une machine de restreindre ou pas l’installation d’applications à celles comportant un certificat de sécurité signé par Apple.

C’est la partie la plus troublante, évidemment, et c’est dur de ne pas imaginer que dans un premier temps GateKeeper permette de restreindre les installations, avec un réglage ouvert par défaut, puis devienne le moyen d’autoriser l’installation d’applications non signées dans un environnement fermé par défaut, pour enfin un jour prochain, limiter les Macs à l’App Store comme iPhones et iPads.

Ce sera un sujet de polémique pendant encore des années, mais si vous voulez mon avis, cette bataille là est « perdue » d’avance. Je mets « perdue » entre guillemets, car en réalité c’est selon moi un faux problème.

Prenez les voitures par exemple: depuis mon enfance tout a changé. Avant, on ouvrait un capot et on pouvait régler, réparer, on pouvait intervenir sur une mécanique accessible. Désormais, on ouvre un capot, on voit un grand bloc noir, et il faut un terminal spécifique pour effectuer le moindre réglage. 99% des utilisateurs s’en accommodent très bien, ils n’avaient de toute façon pas envie de soulever le capot pour commencer. 1% de passionnés de mécanique peuvent satisfaire leur passion sur d’anciennes voitures, ou des modèles encore fabriqués à l’ancienne sans emmerder les 99% qui restent qui n’ont rien à faire les mains dans le cambouis.

Là, c’est pareil: Apple ne va pas faire disparaitre FreeBSD, Ubuntu, le mouvement Open Source, ou la possibilité pour les passionnés d’avoir accès à l’intégralité de leur machine, mais propose aux 99% restants de la population mondiale une expérience sans accrocs, uniforme d’un terminal à l’autre, sans besoin de compétences techniques.

Un de mes collègues écrivait il y a peu cette phrase admirable: « la plupart des gens n’ont pas besoin de clous et d’un marteau. Ce qu’ils veulent, c’est un tableau accroché au mur. »

 

Une réflexion sur “OS X 10.8 Mountain Lion

  1. Zal dit :

    Salut Paolo,

    Ton dernier chapitre me laisse perplexe mais je prefere en discuter de vive voix une prochaine fois plutôt que de polluer les commentaires.

    Pour en revenir à la partie sur Snow Lion, elle est très claire, merci. J’espere juste que cette fois-ci dans la release finale le wifi marchera sur toutes les machines normalement supportées parce que sinon on aura juste le choix entre soulever le capot (tiens tiens) ou attendre la version 10.7.3.

    Ciao Bello !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s