Lytro: du nouveau dans la photo?

Quand on y réfléchit, ça fait un bail qu’on a rien inventé de nouveau en photo.

Je veux dire, bien sûr nous avons depuis une vingtaine d’années des appareils photo numériques, mais finalement, nous n’avons fait qu’imiter avec ceux-ci ce que nos appareils photo faisaient avant. Le preuve en est qu’un reflex digital de 2011 ressemble énormément à un reflex argentique de 1991, au point d’utiliser les mêmes objectifs.

Alors bien sûr, le passage au numérique, la miniaturisation ont permis de mettre des caméras dans les téléphones, l’autofocus et les dispositifs de stabilisation nous permettent de gagner du temps, mais finalement, une photo c’est toujours un peu la même chose: on choisit un cadrage, on règle diaphragme et temps d’exposition pour faire rentrer la bonne quantité de lumière dans l’objectif, on choisit où faire la mise au point, et on déclenche.

C’est sur la question de la mise au point, qu’apparemment les choses sont en train de changer, avec l’arrivée des appareils photos plénoptiques ( light field cameras en anglais ).

Avant de vous montrer de quoi il s’agit, une brève explication: lorsque nous prenons une photo, soit-elle digitale ou analogique, nous utilisons la lumière réfléchie par le sujet pour impressionner un capteur ou une pellicule. Le sujet renvoie bien sûr de la lumière dans toutes les directions, mais lorsque celle-ci arrive sur le capteur, nous avons perdu cette information, sur la direction, nous ne mesurons qu’une quantité de lumière atteignant chaque pixel.

C’est pour cela que la mise au point est nécessaire, afin de focaliser sur un plan, celui du capteur, les rayons en provenance d’un autre plan, celui de mise au point.

Au passage, cette perte d’information est celle qui fait que nous ne pouvons pas changer le plan de mise au point après avoir déclenché.

L’idée de l’appareil plénoptique, de façon extrêmement sommaire, est de mesurer non seulement la quantité, mais la direction des rayons de lumière en provenance du sujet, de stocker une bien plus grande quantité d’informations de ce fait, permettant d’effectuer la mise au point après coup.

Imaginez donc que bientôt vous pourrez prendre des photos en ne vous souciant que du cadrage, et décider par la suite de la mise au point.

La société Lytro, fondée par Ren Ng, dont les plus avides de connaissance peuvent lire la thèse ici a fait récemment la démonstration d’un nouveau type d’appareil photo fonctionnant sur ce principe.

Dépourvue de mécanisme de mise au point, elle propose un zoom optique 8x à ouverture constante f/2, un simple déclencheur et un écran au dos pour cadrer puis visualiser les images.

Voici une démonstration en vidéo:

Enfin, pour mieux comprendre le principe, voici quelques images prises avec ce procédé, n’hésitez pas à cliquer sur les parties de l’images que vous souhaitez voir nettes pour modifier la mise au point, c’est assez bluffant.

La qualité optique ne semble pas exceptionnelle pour le moment, comparée aux reflex numériques professionnels, mais ce n’est que le premier modèle de ce qui sera probablement une longue série, et si vous repensez à la qualité des premiers appareils numériques, ce point là ne sera plus un problème très bientôt.

Lytro accepte déjà les commandes, pour une livraison début 2012, en 3 modèles, identiques sur le plan optique, capteur et logiciel, la seule différence étant la couleur et la capacité mémoire, 8GB pour 350 images ou 16GB pour 750 images.

Paolo

Une réflexion sur “Lytro: du nouveau dans la photo?

  1. Au début je me suis dit « Rho la la voilà Prof qui nous explique un truc compliqué… va falloir que je me concentre »
    Je te lisais et je pensais « oui mais tout de meme si les appareils n’ont pas changé, quid de tous ces filtres et autres photoshopages ??? »
    Mais là, je suis juste totalement bluffée.
    Effectivement c’est révolutionnaire. C’est dingue. C’est magique.
    2 Petites questions :
    – Si t’as bougé en prenant la photo, ce sera flou où que tu veuilles faire le point, partout donc, ou bien ?
    – Ils livrent en France ????????????????
    Paolo, tu m’as tellement manqué 🙂
    Anne

    • Pas de livraison hors USA initialement, mais bon, il y a des solutions… 😉

      Sinon, pour ce qui est du flou de bougé, non, pas de solution magique là, si le sujet, ou la caméra, bouge, ce sera flou.

      Ils travaillent par contre apparemment à permettre la réalisation d’images stéréoscopiques ( ce que les gens du marketing appellent 3D ) mais sans donner trop de détails.

  2. Ultimateclem dit :

    Effectivement la qualité optique laisse un peu à désirer sur les mises au point à l’infini, ça manque un peu de piqué… Et le capteur est un peu à la traine en terme de bruit (quid de la résolution d’ailleurs ?)… Mais ça a l’air révolutionnaire comme procédé !!! Bluffant !

    Juste quelques remarques en passant : je doute que 750 photos suffisent pour une journée de reportage. Pourquoi n’ont-ils pas prévu de pouvoir mettre une carte mémoire ? Et la batterie interchangeable ? Et la gestion de la profondeur de champ ?

  3. C’est une superbe initiative. J’irai jusqu’à oser le mot de « révolution » , mais avant de voir ce bel objet concurrencer les autres capteurs, il va falloir de nombreuses innovations. Il sera mien mais en 2013, pa

  4. C’est une superbe initiative. J’irai jusqu’à oser le mot de « révolution » , mais avant de voir ce bel objet concurrencer les autres capteurs, il va falloir de nombreuses innovations. Il sera mien mais en 2013, pas avant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s