SuckerPunch

J’ai découvert ce weekend SuckerPunch, le dernier film de Zack Snider (le réalisateur de 300) que j’avais raté à sa sortie en mars dernier.

Petite parenthèse: je ne sais même plus si on peut considérer « rater » un film à sa sortie, vu le rythme de celles-ci… il s’agit plus, je crois, d’éventuellement avoir la chance de bien choisir de temps en temps, lequel regarder (les lecteurs disposant d’enfants en bas âge comprendront ce que je veux dire…)

J’avoue avoir été un brin sceptique en déballant ce cadeau et en découvrant la jolie boîte en métal de cette édition collector, quant au contenu du film lui-même, mais je retire volontiers mes réserves aujourd’hui, après l’avoir regardé.

La B.O. du film est magnifique, et vaut à elle seule le détour, je me suis d’ailleurs demandé par moments si les images n’avaient pas été construites autour de la musique et pas le contraire, pour une fois.

Pour être tout à fait honnête, ce film n’as pas eu un énorme succès lors de sa sortie, ni auprès de la critique ni du public, mais c’est selon moi à cause d’un défaut majeur: ce n’est pas le genre de film que vous avez normalement envie d’avouer avoir aimé en le conseillant à vos amis auprès de qui vous cultivez votre image de cinéphile averti!

Oui, on a par moments l’impression de regarder une série de clips, mais excellents et sur de la bonne musique. Oui, on a par moments l’impression de regarder un jeu-vidéo, mais si c’en était un, avec cette qualité, je l’achèterais tout de suite. Oui, on a par moment le sentiment de regarder une B.D. animée, mais non, ce n’est pas une adaptation.

Donc, aujourd’hui moi j’ose! J’ose vous conseiller de le regarder, si possible avec un son et une image de bonne qualité (et à donf), tiens, j’irais même jusqu’à vous conseiller, la prochaine fois que vous invitez des amis pour une soirée, de mettre ça au lieu d’un CD ( à ce propos, je vais commencer à compiler une liste de films à passer à la place de simple musique lorsqu’on a envie de faire danser ses amis, ça vous intéresse? ).

Je ne vais pas vous raconter l’histoire, bien sûr, mais si vous ne me faites pas totalement confiance (qui sait, peut-être serait-ce un choix judicieux?) voici deux bandes annonces, plus 4 courts-métrage d’animation inspirées des scènes clé du film.

 Paolo

Une réflexion sur “SuckerPunch

  1. Mia dit :

    Ceci n’est pas un film mais plutôt une succession de clips destiné à un public masculin.

    • Je ne suis pas sur de suivre… j’ai regardé ce film en compagnie d’une femme qui l’a apprécié aussi, et pour rester chez Zack Snider, j’ai adoré 300 alors qu’on aurait pu le classer de succession de clips destinée à un public féminin….

      Après, le côté clip, oui, comme je l’ai dit plus haut, c’est en partie ça, mais au moins ce sont des clips qui déchirent, comparés à ce que les diverses chaines musicales déversent à longueur de journée.

  2. J’ai beaucoup aimé ce film! je dois dire que pour le réalisateur Zack Snyder ce film n’est qu’une répétition générale du prochain superman monsieur Christopher Nolan(memento, insomnia; Batman Begins, le prestige , the Dark knight, Inception et prochainement The Dark knight Rises) à la production .
    Pour entrer dans l’univers de Monsieur Snyder je vous recommande THE WATCHMEN adapté du graphic Novel de Alan Moore

  3. Tiens je vais le regarder!
    Franchement quand j’ai vu cette page je me suis dis « encore un navet » et puis j’ai lu cet article, regardé une des bande annaoce et ça à l’air pas mal en fait!
    Merci de m’avoir fait changer d’avis!
    enfin, j’espère que je ne vais pas regretter…

  4. Nyah dit :

    C’est un chouette film. Pas le film de l’année, mais plaisant à regarder pour son ambiance, ses musiques, ses actrices. Je suis particulièrement friande des scènes de combat, donc je dois dire que j’ai été servie. Ceci-dit, je pense que c’est clairement destiné à un public masculin, malgré le fait que j’ai aimé le film, car il faut rester lucide, ça manque un peu de profondeur tout ça. On nous éblouit d’effets spéciaux et de scènes démentiellement captivantes pour nous faire oublier que ce film n’a pas « d’âme. » Contrairement à 300 que j’ai vu à maintes et maintes reprises, Suckerpunch m’a suffit une fois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s