Vitrine du jour : Courrèges in pink

C’est toujours un plaisir d’aller chez Courrèges.

D’abord parce que je suis sur Buckbeak, derrière Lancelot, amoureuse. Il passe, pour moi, par des endroits bien verts qui donnent l’impression de ne pas être à Paris alors qu’on est en son coeur… Les jardins de l’Ambassade des Etats-Unis, de l’Elysée, entraperçus, l’Avenue Gabriel qu’on détale, à fond les ballons, petit moment de bonheur partagé, l’un contre l’autre serrés.

Ensuite parce que je sais que je vais ressortir avec un paquet blanc brillant, dans lequel il y aura un morceau de Courrèges, son Empreinte plus exactement, MON parfum.

Enfin, passer la porte en sas de la boutique est comme entrer de plain-pied dans un film de science-fiction, expérience futuriste et retour vers les sixties à la fois !

On ne peut pas prendre de photos à l’intérieur du 40 rue François Premier, mais je vous ai shooté les vitrines ce samedi, emblématiques.

De loin on repère les fanions qui volent au vent et le nom, dans cette police si reconnaissable…


La boutique est vaste. Elle abrite aussi un « Café Blanc » (qui était fermé), design Courrèges, bouquet de cinq fleurs, minimalistes, épures.


La porte principale du vaisseau amiral nous attend… Sous ses loupiotes bleues, ce sont des milliers d’images qui défilent dans ma tête : Monsieur André Courrèges, un peu fou, son amour de Coqueline la bien prénommée, Françoise Hardy en combi, Jane Fonda Barbarella, Catherine Deneuve à Rochefort, Austin Powers, Liz Hurley, une jolie mariée que je connais, en robe courte et petites bottes vernies…

Aujourd’hui encore les vitrines annoncent la couleur.

Celle de l’uniforme, la petite robe classique.

On lui ajoutera un blouson en PVC, magnifique

Enfin, parce qu’on ne part pas sans bagages, un sac. Que dis-je un sac ? Plein de sacs ! Un maximum, entassés dans la soute.

Je suis entrée dans la cabine casque à la main, me prenant pour Claudie André-Deshays.

L’immaculé de l’endroit m’a baignée d’une lumière extraterrestre. Les couleurs des pièces n’en vibraient que mieux.

J’ai un peu peur pour Courrèges, je l’avoue…

Peu à peu les réserves de parfums se sont épuisées et de mon Empreinte, il ne reste que l’Eau déodorante (si quelqu’un sait où trouver l’Eau de Toilette, merci merci merci de me le dire vite!).

Les vendeuses ont beau me rassurer en me disant qu’elles vont en recevoir, voilà des mois que c’est le même refrain.
Le site internet est « en construction » et les collections de plus en plus réduites, comme si les vivres venaient à manquer dans le White Mothership.

Mother, c’est le mot : le seul trésor « fashion » que ma mère m’ait transmis de son époque seventies, c’est un petit sac marine et blanc, tout rapé aux coutures, mais que j’aime passionnément. Une folie pour elle à l’époque, je la vénère de l’avoir osée… et l’appelle « My Precious ».

Un Adieu à la jolie Francesca devant la porte d’embarquement.

Quand reverrai-je hélas de mon divin sillage le logo adoré ?

Par pitié, Messieurs les investisseurs, ne nous enlevez pas Courrèges…

Anne

Adresse :
Boutique Courrèges
40, rue François 1er
Paris 8ème

27 réflexions sur “Vitrine du jour : Courrèges in pink

  1. isabelle dit :

    Ton reportage m’émeut. Je suis fascinée par l’esprit Courrèges et la cette installation de sacs m’en donne envie. Cela faisait un bon moment que je n’étais pas entrée dans la boutique. Quelle belle maison! Quel style fort. Et Empreinte!! Un grand parfum. Ah l’abandon de certains parfums jugés « peu rentables » est un crève-coeur pour les fidèles!! Pourvu que ton billet sauve Empreinte!!!

  2. Comme il y a plusieurs Isabelle, je précise l’origine. C’est agaçant cette case pour URL qu’il faut réactiver …après les vacances, non mais…

    • Pardon Madame, je vais parler de ce problème au Geek 😉
      En tous cas, je ne sais si tu as vu mais Courrèges est venu, en personne, nous assurer qu’Empreinte reviendrait.
      Quelques mois de patience et hop !
      Et puis tous ces trésors dont il nous parle, je suis intriguée et fascinée.
      Bisous
      Anne

  3. Lilli dit :

    Quelle belle maison ! J’adore l’esprit ! & Quel magnifique article !
    Je me permets en un clic de faire suivre à la RP de Courrèges 🙂

    • Adorable Lilli !
      Merci 1000 fois. Cela nous a valu une réponse officielle et mon parfum va ressusciter 🙂 Youpi !
      T’es trop mimi…

  4. Tu vois, j’ai aussi un petit peu de Courrèges dans mon post du jour (de la semaine devrais-je dire). `le mythe des mythes. Le Jupiter des sixties. Tu vois je ne savais même pas qu’il y avait encore une boutique. Après Courrèges, c’est un tellement grand ténor qu’il me semble difficile de le faire vivre à une autre époque que celle de sa gloire. Peut-être que j’aimerais surtout voir des rééditions en boutique, je suis sûre que ça cartonnerait toujours. Voilà, exactement comme les rééditions de parfum.

  5. Style Dilettante dit :

    No! Je ne savais pas que Courreges existe dans cette age! I thought he was long ago forgotten except for the few vintage fanatics who dream of owning his pieces (namely, me!) AMAZEBALLS!!! Wow! Really must make a pilgrimage to Paris so that I can board the Mother Ship! Thank you thank you thank you for this post!

    http://www.inherentstylela.com/

  6. marta dit :

    ..je pleure toujours mon petit sac mais enfin je sais qu’il est entre bonnes mains !

    d’ailleurs : un don ou une  » empreinte  » ? 🙂

  7. Frédéric Torloting dit :

    Bonjour ! Nous sommes les nouveaux propriétaires de la Maison Courrèges… Merci pour votre post, et pour votre visite de samedi ! Nous sommes, comme vous, l’imaginez, en train de travailler au retour de la marque depuis que Coqueline nous a fait l’honneur de nous transmettre sa société il y a quelques mois…
    … Et en scoop (la vendeuse que vous avez rencontrée avait raison), le retour d’Empreinte et d’Eau de Courrèges dans tous les points de vente parfums en France dès Avril prochain, puisque nous venons de signer un nouveau contrat de fabrication/communication/distribution pour la France et le reste du Monde . Le temps de refabriquer jus et flacons et vous le retrouverez partout !
    Pour ce qui est des vêtements, les modèles vont arriver petit à petit en boutique, respectant le style Courrèges bien sûr… Petites robes, manteaux, rééditions et nouveautés… Nous inaugurons aussi ce mois ci les Trésors de Courrèges, dénichés dans nos stocks, accessibles aux clientes de la marque en boutique et sur le web.
    Le web, pour finir, avec un site marchand ouvert …si tout va bien… Fin octobre !

    Voici le programme, merci de votre fidélité à Courrèges, … Et merci d’avance pour vos commentaires éclairés !

    Frédéric Torloting et Jacques Bungert

    • MERCI pour cette réponse, ces réjouissantes nouvelles et tous ces projets…
      « les trésors de Courrèges », vous en faîtes saliver plus d’une j’en suis certaine.
      Bon courage (et à très vite) !

    • zab 92 dit :

      Bonjour, bonne nouvelle en effet que ce « revival » annoncé.
      Moi mon truc c’est l’eau de Courrèges depuis 38 ans bientôt….
      Si on pouvait la trouver en 200 ml ce serait fantastique ! et si on pouvait avoir de l’info sur l’évolution de la distribution ce serait encore mieux parce que la rue François 1er c’est bien mais c’est loin…
      Merci en tous cas pour avoir repris le flambeau

    • PIERRE dit :

      Bonjour,

      Merci infiniment de reprendre cette grande maison !

      Quelle impatience de retrouver Empreinte de COURREGES mais s’il vous plaît, ne changez pas son odeur, comme j’ai pu le lire dans quelques articles (« remis en goût du jour ») !!!!! C’est comme il était qu’il plaît !!!!! une fragrance à aucune autre pareille jusqu’à nous aborder dans la rue pour nous demander quel est ce parfum !!!

      Laurence PIERRE

    • Martine dit :

      Vous annoncez en septembre 2011 le retour d’EMPREINTE en avril, ce serait donc pour ce mois d’avril 2012 ?
      est ce vrai ? Ce serait tellement magnifique de retrouver ce merveilleux parfum qu’était EMPREINTE de COURREGES
      merci à Frédéric Torloting et Jacques Bungert de nous tenir au courant

    • Le site de vente en ligne est en place depuis quelques semaines et on y trouve de très jolies choses… pas encore les parfums… J’attends comme vous.
      Je suppose que ce sera demain, pour mon anniversaire 😉
      En tous cas j’irai voir !!!
      Il ne me reste qu’un fond d’eau déodorante…
      Prions, Mesdames !

    • Jaboulet-Vercherre Christiane dit :

      J’ai été une fidèle cliente de Courrèges, en haute couture et en prèt à porter, Il m’a habillée pour le festival du film de Cannes, à plusieures reprises,j’ai encore quelles robes et des photos de l’entrée au Festival du film dans l’ancien palais . je suis née en 1926!!!! Florette Chelot était ma vendeuse!! Merci à André Courrèges et à son épouse qui m’ont donné beaucoup de joie et d’assurance. leur parcour est remarquable. MERCI.
      Christiane (Devisch) Jaboulet-Vercherre.

  8. Tea time dit :

    Mon Dieu! Je croyais que Courrèges avait disparu. Je suis ravie d’apprendre que la marque existe encore. L’e-shop en octobre je vais guetter ça.
    J’ai toujours mon petit sac blanc, bien avachi mais je le garde, souvenir de jeunesse, ainsi que ma robe de mariée, une Courrèges elle aussi.
    J’espère que si Empreinte ressort le jus ne sera pas modifié comme c’est le cas pour beaucoup de parfums ( Vent vert ou Gin fizz) qui n’ont plus rien à voir avec ce que l’on a connu il y a 20,30,ou 40 ans.

  9. Stéphanie dit :

    Anne d’accord avec toi ! Il faut sauver Courrèges !
    J’adore cette marque et je rêve de m’offrir un jour un blouson avec le logo blanc !
    En attendant, j’ai déjà trouvé quelques pepites sur ebay !
    Bises !
    demoiselleaparis.canalblog.com

  10. Ils reviennent, ils reviennent !!!
    Je vous fais un billet dès que la boutique en ligne ouvre, promis.

  11. Lili dit :

    Ravie d’avoir pu te mettre en contact avec Courrèges et de constater combien les nouveaux propriétaires sont sympas et impliqués ! On attend la suite …
    T’embrasse.

  12. Marie-France FRANCART dit :

    Mardi 20 septembre 2011
    Marie-France

    Ainsi donc Courrèges nous revient.Une vraie résurrection opérée par les talentueux Frédéric Torloting et Jacques Bungert.Avec eux la célèbre marque va s’offrir une nouvelle jeunesse et aussi un nouveau souffle…pour notre plus grand plaisir.
    Reste à reconquérir le public…Là c’est une autre histoire! Courrèges est tombé dans l’oubli depuis plus de 20 ans.Les générations des 20,30 et 40 ans ne connaissent pas du tout Courrèges.Alors il va falloir taper fort pour redéployer la marque et la faire connaitre au jeune public.Il faudra faire de grandes campagnes publicitaires et informer la presse féminine.
    A ce jour il n’y a que le magazine ELLE qui a annoncé le retour de Courrèges et aucun autre…Tout ce que j’espère c’est que la marque se rédéploie non seulement en France mais aussi à l’étranger (notamment en BELGIQUE,ALLEMAGNE,G-d de LUXEMBOURG etc…pour ne citer que les pays limitrophes
    Le retour des parfums est annoncé pour avril 2012 (là aussi j’espère que ce ne sera pas seulement en France mais partout).
    La vente en ligne va démarrer fin octobre.C’est une très bonne nouvelle.Reste à savoir si les articles proposés répondront au budget d’un large public(je ne pense pas que beaucoup de femmes puissent s’offrir des robes à 1500 euros)
    Dans les ventes en ligne des grandes marques ce qui peut marcher le mieux ce sont les accessoires et la collection maille.
    Voilà mon point de vue mais vous pouvez avoir un avis différent à ce sujet.
    Attendons de voir le nouveau site.On nous promet de belles surprises.
    Pour le cinquentenaire de la maison Courrèges c’est une aubaine!
    Je vous laisse mon Empreinte … de Courrèges bien sur!
    J’espère bien revoir prochainement ce parfum dans ma région(Luxembourg)
    A bientot et bonne chance à la nouvelle équipe de Courrèges(mon couturier PREFERE)

    Marie-France (Luxembourg)

  13. dangelis michèle dit :

    bonjour
    je recherche désespérément mon eau de courrèges.
    merci de me prévenir lorsque qu’elle sera mise de nouveau en vente.

    Bien cordialement.

    Michèle

  14. Bonjour,
    Par gout et par passion, j’ai ouvert en 2007 une boutique de vente en ligne de vetements anciens dit vintage!
    J’ aime particulierement l’epoque du space age et je possede une belle collection de vetement courreges des annes 60.
    Jetez un oeil, n’hesitez pas a me poser des questions ou a me demander un modele en particulier, je l’ai peut etre en stock!…
    Je suis ravie que la marque ait ete rachetee pour la faire vivre a nouveau..
    A tres bientot
    http://Www.bysolange.com

  15. marie-ange rosier dupont dit :

    bonjour,

    je suis une ancienne de la maison courrèges…..que de bons souvenirs. à l’époque je travaillais à l’atelier de Pau. j’ai adoré et j’aime toujours.

    merci pour ce beau reportage qui date certainement, mais je viens de découvrir ce blog……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s