Hide & Seek with Marc Jacobs

Alors que je vous présentais Clayton Verdoorn la semaine dernière, je vous ai promis de vous raconter ma partie de cache-cache dans le Palais Royal, avec Marc Jacobs… 

Je mets les faits à ma sauce, j’ajoute un peu de poudre et hop je démarre.

Donc j’étais invitée à un cocktail au Palais Royal pour la signature d’un joli livre de photographie « Time in Town ». Ma source m’avait chuchoté qu’éventuellement, sur un malentendu, y’aurait moyen peut-être d’entrevoir le Maître, le mien, Marc J.

Dans un décor pareil, c’était le rêve et l’angoisse à la fois…

Je suis arrivée dans le jardin vide, prête à le trouver, où qu’il se cache. (notez que je vous ai épargné les prises de tête sur comment j’allais bien pouvoir m’habiller. Je suis magnanime.)

J’ai même eu de la chance : un reflet coloré en arc en ciel m’a indiqué la direction… Magical Mysterious Marc.

Au fur et à mesure que mes souliers de verre miroitaient au soleil couchant, je ralentissais l’allure.

S’il se trouvait là, de l’autre côté de la grille, qu’allais-je lui dire ?

Je ne sais pas qui est votre héros en secret, un artiste, un scientifique… s’il parle votre langue… mais imaginez un peu qu’on vous dise : « Viens, il sera peut-être là ! »

Et j’avais le merveilleux et sombre pressentiment qu’il était là, tout proche, je le sentais dans les parages, mon coeur battant à tout rompre.

Son nom au dessus de la porte, mais point de Marc à l’horizon…

J’ai pris un temps pour respirer sereinement, répéter dans ma tête « Big fan. Love your work. You are the true hero of my website (with an apple, Paolo’s love)… » Le pauvre, il n’allait rien comprendre !!!

« I love you. I’ll do anything to please you. I think you’re great, sensational, wonderful, talented, gifted, the best ever… And here you are, just one foot from me… Hiiii hiiii hiiii !!!! » La meilleure façon de me prendre une injonction de rester à distance à l’avenir.

Calme Anne ! Attends pour entrer. Il sera encore là s’il y est, tu es devant la porte. regarde donc les jolies vitrines et fais un effort pour te tenir et quelques photos pour tes lecteurs. Et puis redresse-toi, tu es toute de traviole ! (oui quand je suis énervée, je me parle à moi-même…)

Bouffée sur ma cigarette et vitrines pour vous donc, côté bambins…

Si j’ai un fils un jour, il aura cette casquette ! (pauvre enfant…)

Non décidément, je ferais mieux de regarder les choses pour femmes, celles qui font que j’aime Marc, ce lien qui m’attache à lui, chaque collection un peu plus fort et j’ai déjà parlé de celle qui est là, SS 2011, dans cet article !

Oh quelles jolies chaussures ! Et le pantalon doit tomber divinement sur des jambes d’1m30… c’est bôooo

Du crocodile Rose ? Oui j’en veux ! je me sens toute féminine et Barbie Girl in a Barbie World et non je n’ai encore rien bu !

Fuchsia, rouge, marron, prune, rose, le camaïeu fait l’harmonie, fallait oser…

Regardez de plus près la robe de mousseline : chaque pan est dans une tonalité différente, imprimé qui plus est, casse-gueule… et pourtant le tout est parfaitement maîtrisé.

Ayé, une robe et j’hyper-ventile de nouveau. Peut-être les vitrines n’étaient pas une si bonne idée : elles me rappellent comme Marc est grand et je suis toute petite…

Surtout à genoux, mais c’était pour prendre d’en bas une Gabrielle sautillante, tournicotante… elle ne tient pas en place, la bougresse. Tant pis, je vous mets la photo floue, vous la reconnaîtrez.

Car oui, je n’étais pas seule sous les arcades de la Galerie Montpensier et Benjamin, en maître des lieux / hôte parfait, m’a proposé d’entrer dès qu’il m’a aperçue…

Allez Anne, viens te mêler à la foule chic de filles aux incroyables chaussures, aux vestes chamarrées…


et sac léopard…

Longues jambes merveilleuses, bronzées en plus, avec cheveux parfaits aussi.

Marc n’est pas là, ni Sofia, mais on s’amuse tout de même… la la lère.

Et puis ce monsieur là, qui me rappelle de ne plus jamais sortir sans une canne tellement ça donne une contenance élégante, il me dit quelque chose… Il doit connaître Marc (dit la fille qui ne connaît rien de rien à la mode et n’a pas reconnu Suzy Menkes et d’ailleurs qui était cette gentille étrangère ?).

Je ne sais pas pourquoi mais c’est comme si l’âme de Marc planait dans le coin… s’il se cachait derrière un des arbres, pas loin, observant, tel Charlie ses Drôles de Dames…

Pied en terre encore je mets pour prouver mon allégeance à Robert Duffy (faut pas déconner tout de même !).

Accessoirement c’était aussi pour donner à Charlotte et Maxime l’occasion de jouer au premier qui rit, de montrer leurs shoes Rupert Sanderson.

Après quelques coupes, Charlotte rit la première, en cascades, un rire clair, joyeux et contagieux, dont elle a enchanté notre cocktail à nous aussi (qu’était un tout petit peu mieux, sans nous vanter, mais bon même Marc Jacobs n’a pas d’Eudoxie ;))

Lui là, il est super mignon, gentil, craquant, et je n’arrive jamais à me souvenir de son prénom… j’ai honte mais j’avoue. Il fait des lunettes de soleil magiques, et celles qu’il porte, elles ont les branches en or noir, si si si ! Pas en pétrole séché, en vrai or !

Euh… C’est quoi cette bombe de karaté kid qu’on vient de voir passer ??? Je me sens toute chose.

Ah ben oui, Charlotte validera, une bombe ! Andrew… et il a un tshirt avec son sourire et son torse dessus dans la boutique, le « Andrewtee » (véridique).
Hiiiii !

On a discuté en english et il me l’a montré et évidemment je l’ai pris parce que vous comprenez ç’aurait pas été poli de le reposer… Mais si vous croyez que ses yeux hypnotiques vont me détourner de mon but premier… Ok ça a marché quelques minutes, à peine.

Et puis j’ai rencontré Clayton et là ça a été formidable…

Zou ! Une autre photo de lui et moi et son livre !!! (cliquez si vous n’avez pas lu, il fait des photos merveilleuses)

Je vous rappelle qu’il a un blog (sur lequel y’a dubeau gosse ces derniers jours, dont Andrew (hiiii) qu’est aussi acrobate des nuits milanaises, truc de ouf…)

Un peu de recul pour une petite photo de groupe des derniers survivants : clic

A droite y’a deux australiens, un blond, un brun, que j’espère revoir un jour parce qu’ils sont super fun !

Bon. Revenons à notre espoir anéanti… Benjamin, tu me montres le nouveau showroom au dessus de la boutique ? (Si Marc est dans le coin, il sera là, au dessus, c’est logique.)

Bien sûr qu’il m’a emmenée voir leur nouvel espace tout beau, cosy, où l’air de Marc Jacobs se respire à pleins poumons. Le Showroom est superbe et Hugo me le montrera mieux, j’espère, pour que je puisse partager ça avec vous… Mais toujours pas de créateur en vue.

Charlotte se moque gentiment de moi et oui elle a raison, qu’est-ce que j’espérais ? Voir la fille du Parrain ET le Godfather de la mode ? Survivre à ça ?

T’as raison Charlotte, et puis je suis soulagée parce que je n’étais pas prête en fait, et le moment qu’on vient de vivre toutes les deux était vraiment chouette…

Pourtant à différentes reprises, j’ai eu comme un pincement, un coup au coeur, senti sa présence. C’était le lieu qui est plein de ses fabuleuses étoffes. Marc n’était probablement même pas à Paris. J’ai joué toute seule, rendons-nous à l’évidence et rentrons à la maison.

Bisous tout le monde. Douce nuit Charlotte.

En rentrant, je charge mes photos et je jette un oeil au fil twitter de Marc Jacobs.

Une image date de quelques minutes / heures :

Il était là. Je n’ai pas bien cherché ou pas voulu ou pas osé… Mais OMFG, il était là, en même temps que moi !!!

Léger problème : il semble apprécier les colonnes de Buren… vous savez ce que j’en pense. Je vais devoir changer d’avis (ça ne m’a jamais fait peur, je suis une fille qui manque singulièrement de convictions). OK. J’adooore ces colonnes immondes à partir d’hier.

Je suis triste un peu tout de même, ravie et déçue à la fois. Oh et puis zut ! Je suis juste heureuse d’avoir rencontré tous ces gens qui parlent de Marc et de Robert comme de leur famille (surtout Andrew…).

Un brin d’émotion ?

Oui, lorsque j’ai découvert cette photo, prise pendant la fin du cocktail, alors que Marc Jacobs assistait au défilé Homme de Louis Vuitton, par le Marquis de Lannes

Je te trouve enfin, sensible et beau, chevalier. Tout ce temps où je l’ai cherché, il suffisait d’attendre qu’un photographe plus doué que moi capte ce moment, son âme au fond des yeux.

La prochaine fois, on joue à deux ! Ou plus !

Être des enfants, avoir 8 ans dans ce jardin, et courir au vent du soir, tourner autour du bassin, rire, crier.

« Marc Jacobs… I love You ! »

Anne

30 réflexions sur “Hide & Seek with Marc Jacobs

    • Merci à toi ! Pour cette image magique et pour tant d’autres que tu offres, régulièrement sur ton superbe blog… je n’en loupe pas une et suis toujours ravie, mais là, Marc si fragile, intime, j’en avais les larmes aux yeux.
      BRAVO et chapeau bas, Monsieur le Marquis.

  1. MrsB dit :

    Le portrait de Marc Jacobs est poignant d’émotion et de sincérité. Un vrai regard de créateur. Bon choix Anne 😉
    Je ne connaissais pas Robert Duffy j’ai gogolisé …sans commentaire.

  2. Stéphanie dit :

    Anne, tu ecris vraiment trop trop bien ! (Je t’envie !)
    Extra ce reportage, et mention spéciale sur les colonnes de Buren !!!!!

    • Hello toi !
      J’y arrive pas… c’est trop moche ces plots rayés…
      Oups pardon : les colonnes, elles sont belllles 😉
      Bisous
      Anne

  3. Si Marc se cachait, toi par contre je t’ai trouvée ravissante, pétillante et légère! Et ohlalala Andrew!!!! OMG. 🙂

  4. maisquelbeautemps dit :

    j’ai lu ton reportage comme une histoire, une chronique, avec du glamour-suspense… !!!

    et puis j’hésite à te dire ou pas… allez tant pis faut assumer ses moments de loose totale : le Maître je l’ai croisé dans les toilettes d’une soirée dingue… il passait juste après moi… ben me suis sentie merdouilleuse j’aurais voulu disparaître et zut zut zut, j’aurais préféré qu’il ne me regarde pas droit dans les yeux :((

    • Ahhhhhh… t’as vu l’âme dans les yeux de MJ (on s’en fiche de où c’était, tu l’as vu !!!!!)
      Espèce de VIP des soirées de dingues… je suis jalouse (et je rigole de ton anecdote alors merci de l’avoir partagée !)
      Bisous

  5. cleopat dit :

    au jeu mais où est donc Charlie, Marc est donc introuvable ! 😉 un jeu de piste qui t’a permis de faire tout de même de jolies rencontres 🙂

    • Tout à fait Cléopat ! C’est souvent en cherchant vainement un truc précis qu’on tombe sur un trésor inattendu (valable pour les fringues, les mecs…)

  6. Chris dit :

    Merci pour ce reportage. Comme Charlotte je valide Andrew : jolie bombe. Et cette photo de MJ, des étoiles plein les yeux, elle est si belle.

    • Oui… j’aimerais l’avoir en HD pour en faire un fond d’écran hypnotique, mais j’ose pas demander : je ne voudrais tout de même pas passer pour la fan lobotomisée (que je suis).

  7. Aaaaaaaaah !!!
    (un article sur Marc, étonnant ! ;))
    Tu l’as vu de tes yeux vus, approché et… OMFG !
    Veinarde ! Aller, la prochaine moi c’est photo bras dessus bras dessous ! 😀

    • Hé hé ! Relis Percy… parfois le texte raconte une histoire un brin différente des images 😉
      Ah si seulement tu avais raison…

  8. Eudoxie dit :

    ahlalalalal ce chassé croisé incroyable. Anne, je te prédis un avenir radieux, avec un Marc Jacobs qui apparaît dans ta vie sous un soleil non moins radieux. Et ça se passera… ça se passera… ma boule de cristal se brouille. Il plane encore un léger mystère, mais les dieux ont parlé. Bisous bisous!!!

    • T’as un don. On sait déjà que tu es une illustratrice géniale, mais t’as un don de voyance aussi, j’y crois aps mais j’ai très très envie d’y croire 😉
      Tu seras là quand ça arrivera hein dis, pour me rattraper ?

  9. the parisienne dit :

    la photo de Marc est exceptionnelle … et tu as toi même croisé quelques beautés assez renversantes je trouve 😉 Petite chanceuse :)) Tiens, aujourd’hui, je suis passée chez Jérôme .. Et j’ai bien sur craqué 😉

    • Veinarde toi-même !!!! Budget oblige, j’ai évité la braderie de Jérôme… et essayé de ne pas y penser… Alors ? alors ??? t’as pris quoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s