L.A. Noire

Ça faisait un bail que je n’avais pas pris un tel plaisir à jouer à un jeu-vidéo!

Depuis un certain temps en effet, ma pratique se résumait à jouer à la Wii avec mes filles, ou à WoW avec mes amis. Entendons-nous bien, ces deux facettes du jeu-vidéo m’apportent énormément de plaisir, m’apportaient d’ailleurs devrais-je dire, car pour des raisons très différentes, je les avais mises un peu entre parenthèses depuis 6 mois.

La Wii, à vrai dire, ce n’est pas vraiment moi qui l’ai mise entre parenthèses, ce seraient plutôt les enfants qui, grandissant et n’ayant plus forcément besoin de moi pour jouer, commencent à préférer leurs copains/copines à moi comme compagnons de jeu, et m’ont donc mis, moi, entre parenthèses. Je ne peux pas leur en vouloir, et à vrai dire je suis heureux de les voir prendre leur indépendance dans ce domaine.

WoW, c’est une autre histoire, surtout une histoire de manque de temps, qui m’a éloigné sérieusement d’Azeroth depuis le début de l’année.

Comme toutefois, on ne se refait pas, et que ça commençait à vraiment trop me manquer, j’ai commencé à lorgner du côté des jeux un tantinet plus mûrs, et courant mai ai fini par me décider à acheter une Xbox 360 avec L.A. Noire

Je n’ai jamais accroché au concept GTA ( je dois être vieux jeu) et étais passé complètement à côté de jeux comme Assassin’s Creed ou Red Dead Redemption ( oui je sais, c’est impardonnable ) et du coup le choc n’en a été que plus fort!

J’ai « fini » L.A. Noire hier soir, je mets « fini » entre guillemets car évidemment, il me reste encore une tonne de choses à faire, mais j’aime, dans les jeux comme dans les bandes dessinées, profiter du plaisir à deux reprises, une première fois, assez rapidement, en me focalisant sur l’histoire sans me laisser distraire par la multitude de détails et missions secondaire, puis une seconde fois, en faisant absolument tout ce qui est possible à côté du scénario principal.

En quelques mots, et en essayant de ne rien dévoiler pour ceux qui seraient en cours ou n’auraient pas encore commencé ce jeu, L.A. Noire vous plonge dans l’atmosphère des films noirs américains de années ’40 et ’50, à Los Angeles, en 1947, dans la peau de Cole Phelps, un Marines tout juste rentré d’Okinawa, faisant ses premières armes comme agent de la LAPD ( la police locale ).

Dans une ville parfaitement reconstituée (bien que, seul petit bémol, un peu légère en population) vous devrez alors progresser, au fur et à mesure d’enquêtes extrêmement réalistes, en composant avec criminels plus ou moins endurcis et organisés, collègues plus ou moins corrompus et victimes plus ou moins innocentes…

Le jeu alterne à merveille phases d’enquête, recherche d’indices, de témoins, interrogatoires, et d’action parfois extrême: courses poursuites, à pieds ou en voiture, fusillades, prises d’hôtages et traquenard divers.

Si une fois maîtrisées les commandes le stress redescend un peu, les auteurs réussissent tout de même par moment à vous déclencher des poussées d’adrénaline non négligeables.

Au delà du gameplay, que j’ai trouvé excellent, du scénario palpitant et de sa variété, ce qui est vraiment impressionnant d’un bout à l’autre du jeu est la qualité du rendu de la ville, mais surtout des personnages, de leurs expressions et attitudes, qui m’ont donné tout au long des mes enquêtes plus la sensation de participer à un film que de jouer à un jeu vidéo.

C’est là toute la qualité selon moi de ce titre, on perd rapidement conscience de jouer à un jeu sur une console, on passe totalement dans la peau du personnage, et on se prend à rêver d’être vraiment à L.A. en 1947.

S’il fallait une preuve d’ailleurs de la qualité cinématographique de cette production, j’ai eu une spectatrice, pendant presque la moitié du temps où j’ai joué, qui a pris apparemment beaucoup de plaisir à profiter du spectacle, et à participer aux enquêtes en tant que conseillère occulte 😉

Publié par Rockstar et développé par Team Bondi, L.A. Noire est disponible sur Xbox, PS3 et le sera prochainement sur PC, franchement, un jeu à ne pas rater qui pour moi vaut à lui seul l’achat de la console!

Histoire de vous mettre un peu l’eau à la bouche, voici, au cas où vous ne les auriez pas déjà vues, quelques images et vidéos ( attention, je ne garantis pas que le visionnage des vidéos soit une bonne idée pour celles et ceux d’entre vous qui souhaitent y jouer, gardez la surprise si tel est votre cas…).

La bande-annonce:

 

Investigation et interrogatoires:

 

Orientation:

 

La technologie derrière la performance:

 
Et maintenant, mission 100%…

Paolo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s