L’Armadio del Delitto, élégance à l’italienne

Au tout début de l’aventure Chic & Geek, avant même les premiers billets, je me suis intéressée à la blogosphère et j’ai suivi plus assidument certaines blogueuses mode (vous savez l’amour que je leur porte !).

Parmi elles, une est spéciale à mon coeur… Elle s’appelle Cécile, et vous la trouverez sur L’Armadio del Delitto, le nom parfait de son blog qui l’est aussi.

Cécile est française et a suivi son mari en Italie… Elle écrivait au départ en français et en italien, et moi je la lisais, en français pour comprendre, en italien pour sentir sur ma langue la chaleur de l’inconnu mystérieux. J’adorais ça !

Petit à petit, Cécile est devenue une figure du web et elle a abandonné la version française pour l’anglais (oui on fera un jour Chic & Geek british nous aussi… promis !). Je suis restée fidèle à ses posts méditerranéens, totalement accro à son style inimitable.

C’est que cette jolie liane brune, qui regrette d’avoir l’air trop « gentille » en image alors qu’elle est si rigolote, est une spécialiste. Elle chine, elle découvre, déniche… Archéologue de la mode, elle arpente les brocantes et les boutiques vintage, en Italie ou sur la toile internationale, et elle trouve TOUJOURS des merveilles !

Agaçante ? un peu 😉 Fascinante surtout.

Elle ne suit pas la Mode, elle fait la sienne, et bien souvent je me dis que les créateurs s’inspirent d’elle plutôt que le contraire.
Tenez, dernièrement, immortalisée par Tommy Ton de Jak&Jil, elle arbore des pois… j’adore les pois ! Les siens plus encore.

Mais déjà j’avais repéré une autre de ses robes (même si je préfère la première)…

Robes (ou jupe) et vintage sont les deux piliers de ses looks où pourtant tout le reste, des chaussures aux sacs, aux chapeaux, ou bijoux, sont des régals d’élégance à l’ancienne…



Son allure est une inspiration, chaque fois que je débarque sur son blog !

En plus elle est aventurière, et effectivement très rigolote (regardez son post sur Fifi Lapin, un délice…), dans le ton et l’audace des poses, n’hésitant pas à grimper aux arbres comme un singe, ou choisir pour partenaire un phare (rouge s’il vous plaît !)


Vous l’avez compris, je suis impatiente de la rencontrer dans la vraie vie, pour admirer ses trouvailles et aussi la prendre par le bras, arpenter Paris, sans vergogne activer son radar, suivre ses pas et ses conseils… un jour, peut-être.

Elle est adorable, m’a écrit, commente mes articles depuis longtemps et nous avons une illustre illustratrice, amie commune, en la personne d’Eudoxie la magicienne… Oui, celle-là même avec laquelle je vous recevais il n’y a pas si longtemps, Shoes & Bubbles Party chez Rupert Sanderson…

Eudoxie a dessiné l’accueil du blog de l’Armadio del Delitto :

l’a habillée pour Cannes l’année dernière, et plus récemment pour le plaisir.


A elles deux, elles forment le gang idéal que je rallierais volontiers… Si l’arme est blanche, le délit d’initiées, et le crime presque parfait, j’en suis !

Pourquoi donc ai-je attendu si longtemps avant de vous présenter l’Armadio del Delitto, même si je l’évoquais souvent dans mes billets ?

Parce qu’elle vient de nous dévoiler un nouvel aspect de sa garde-robe comme de son arbre généalogique : un personnage fascinant a vu le jour sur son blog, sa tante Cécilia, dont elle a récupéré les trésors !

Tante Cécilia était très chic et collectionnait les maris et les vêtements de luxe (nous en parlons au passé, mais elle vit encore – et elle ne s’est pas tant assagie que ça avec l’âge!).

Ses premières pièces, une jupe rouge et un top fleuri, ont déjà été montrées, magnifiques…


C’est encore secret, mais je sais que nous allons découvrir bientôt une robe acidulée des années 60 avec laquelle Tante Cécilia est montée sur scène à un concert des Beatles à Brighton, puis une jupe-culotte Gucci en soie, offerte par son amant, un Maharajah qui se faisait conseiller directement par Rodolfo Gucci pour ses cadeaux.

Chaque vêtement ou presque racontera un moment passé avec un homme : le Maharajah, son amant pendant près de trente ans, un descendant de la famille Agnelli, disparu dans de mystérieuses conditions, un beau surfeur californien de 10 ans plus jeune qu’elle, un homme politique de gauche dont nous tairons le nom, ainsi que tous ses maris, des hommes charmants mais qui n’ont pas supporté son caractère volage et ont fini par la quitter.

J’en ai déjà trop dit…

Attendez-vous juste à découvrir, sur L’Armadio del Delitto, des vêtements et des accessoires, mais aussi des aventures un peu folles, des lieux exotiques et des gens excentriques… à voyager dans le temps en imaginant telle robe portée à Woodstock et telle blouse à Téhéran avant la révolution!

Cécile ne manque pas d’imagination et mon désir serait qu’entre les trésors de tante Cécilia et les jolies choses qu’elle aime chiner dans les marchés aux puces, elle ouvre une boutique… On peut rêver…

Dis, Belle Armadio, raconte encore tes histoires !
En français, anglais, perse ou italien, je suis pendue à tes lèvres comme à celles de la princesse Shéhérazade.

Anne

Lien : L’Armadio del Delitto, le Blog

Une réflexion sur “L’Armadio del Delitto, élégance à l’italienne

  1. J’aime beaucoup Cécile aussi. c’est une bloggeuse très attachante et à l’univers très riche loin des codes et des diktats de la tendance.
    Haaaan et c’est pas juste la mourance fashion son allure sur la photo de Jak&Jil.

  2. valerie dit :

    waouhhh ! je ne connaissais pas son blog … je sens que je vais y passer un long moment de plaisir , merci pour cette decouverte !

    • Ah j’ai perdu Valérie, mais pour la bonne cause ! Je suis super contente si certains d’entre vous ne connaissaient pas L’Armadio parce que je frissonne rien qu’à l’idée de la redécouvrir.

  3. Je dois te dire une chose Anne, une chose que tu n’as pas comprise, alors mettons bien tout ça au clair: Tu fais déjà partie du gang! Bien évidemment. Cécile est super. Elle sait rendre les choses faciles et rigolotes. LE jour où vous vous rencontrerez à Paris je serai très jalouse si je ne suis pas de la partie. Je pense aussi une autre chose: je n’ai pas fait assez de dessins de toi. )

    • MERCI ma douce Eudoxie !!!
      Je rêve qu’un jour on se retrouve à Paris, qu’on se fasse un délire à 4 avec Magali également… un truc de filles, qui aiment la mode…
      Un jour, fin de l’année prochaine, j’aurai une terrasse. On la décorera ensemble et on fera des photos, ok ?
      Bisous
      Anne

  4. Quelle jolie description du blog de Cécile!! J’abonde dans ton sens. Je découvre même une photo que je ne connaissais pas celle de la jupe orange sur fond de tapisserie jaune (avec les rideaux assortis à la jupe) … Un délice!!
    Quand à la photo de Tommy Ton… Stunning!!!

    • OUI !!! Cécile a été super : elle m’a aidée à faire la sélection et moi aussi j’ai redécouvert des photos… celle dont tu parles est trop géniale !
      Je rentre de chez Galignani : vitrine consacrée au sublime livre que tu as présenté… shootée dans tous les sens en pensant à toi 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s