Un Poney

Ne me dites pas que vous n’en avez pas rêvé, un jour, d’avoir votre poney…

Un fidèle destrier, crinière au vent, rien qu’à vous.

Dans sa lettre au Père Noël, il est fort possible que votre fils, petite-fille, nièce, filleul, mini frère etc. ait noté, de son écriture d’enfant, malhabile et tremblante, mais déterminée, au feutre rouge, avec tout son espoir :

« jeu souéterai un ponet », des coeurs sur les i de « Merci Pair Noail ».

Dans sa tête une image comme celle-ci :

Et vous, adultes indignes que vous êtes, ayant oublié ce que c’est que d’avoir un rêve, rationnels, trop conscients qu’un poisson rouge c’est déjà du boulot pour nettoyer le bocal, que qui dit poney, dit pension, argent, temps, travail… que faites-vous ?

Si vous prenez en considération les progrès qu’il/elle a à faire en orthographe, c’est vraiment mesquin !

Au pire, vous pensez « déco design esprit loft écolo chic », vous pensez à vous, égoïstes !

Au moyen, vous jouez la carte « j’ai pas compris » avec ce genre de mini machin en plastique violet (oui c’est naze mais moins pire que le truc en bois bobo)

Au mieux, vous misez sur le fait qu’il ne remarquera pas que les poils à caresser ne sont pas chauds, que ce jouet n’est pas vivant :

Allez, cette année, lâchez-vous !

Pensez Petit cheval dans le mauvais temps, Stewball, Etalon Noir, Grand National, Crin Blanc… Après nous le déluge, et Rock’n Roll Attitude.

Imaginez juste un instant que ce soit possible, de mettre dans un champ prêté ou loué par des voisins, derrière chez les grands-parents, un animal dont ils auront la garde (et les frais afférents).

Réfléchissez aux sourires des enfants devant la carriole attelée, dans laquelle Papou débarquera, en Père Noël, le 25…

Là c’est un âne, mais c’est un peu pareil. J’en ai eu un, petite, il s’appelait Picard. Il était déjà très vieux mais j’en ai la larme à l’œil d’y penser. On avait aussi une carriole pourrie à laquelle on atèle aujourd’hui Seb ou Lancelot pour se promener dans le jardin.

Vous voulez bien, ne serait-ce qu’envisager cette idée ?

Alors tapez avec moi sur google « acheter poney »

Prenez un site un peu au pif et cherchez dans la région.

De 700 à 15 000 euros…

Allez prenons 700 et disons qu’on négociera, que c’est un gros cadeau collectif, LE cadeau de l’année (Mesdames, c’est moins cher qu’une paire de Louboutin ! Messieurs, combien coûte votre portable ?).

C’est vrai il ne mesure que 94 cm au garrot… il est un peu court sur pattes.

Mais il est noir, comme celui de Zorro, il est affectueux et calme (et débourré et vermifugé !). Il s’appelle Vasco, c’est joli.

Les enfants seront tous tellement contents et les camarades de classe jaloux quand il/elle fera sa rédaction début janvier pour raconter Noël…

Et puis si j’ai trouvé ça sur le premier site, il y en a peut-être un qui attend d’être adopté pour moins cher, en cherchant mieux, un caramel, LA couleur de cet hiver…

Alors, ça ne vaut pas quelques heures de fantasme sur internet ?
Des recherches, poser 2-3 questions au propriétaire, ne pas être bornés…
Ne serait-ce que pour être mieux renseignés l’année prochaine, le temps de se faire à l’idée.

On le passe ce coup de téléphone, juste pour en savoir un peu plus ?

Anne

Lien au hasard, où il y a plein d’annonces dans les régions françaises : Find Your Horse

Une réflexion sur “Un Poney

  1. cleopat dit :

    j’ ai peur des chevaux et encore plus des poneys qui mordent pourtant qu est ce que j’ai aimé Poly !

  2. Ton post tombe à pic c’est exactement le cadeau que veut ma fille pour Noel !! et le samedi c’est équitation alors tu penses qu’elle est là derrière moi à regarder tes superbes images 🙂 Bon ici pour le gardiennage de la bête on a de quoi faire mais dans Paris ça ne va pas être simple !!

  3. Valentine dit :

    Je voulais un poney aussi !!!!
    13 ans d’équitation derrière moi (*se retourne*), mon petit !

    Bisous sur le chanfrein et les naseaux
    😉

  4. Alexia dit :

    c’était mon grand rêve petite! j’ai fais une dizaine d’années d’équitation et ça me manque tellement aujourd’hui! Je regardais les selles, les vans, les écuries… dans les pub des magasines en rêvant à comment j’installerais (luxueusement évidemment) mon poney à moi! Ha souvenirs souvenirs! En tout cas c’est sûr j’en offrirai un à mes enfants si je le peux 🙂

  5. moi aussi je veux un poney, hier, j’ai humé la bonne odeur du crotin au salon du cheval,
    seul hic, dans mon box y a deja une voiture et elle est pas partageuse dans son sous-sol au Parking 2000 !
    et il risque de manquer un peu d’air mon poney….
    reste la cour de l’immeuble, mais deja que les vélos y sont interdits… reste un espoir : papy mamie qui eux on un méga jardin : ça risque de faire un peu loin pour le monter tous les jours (700 km) mais bon on lui fera un gros bisous par mail au poney
    finalement j’ai commandé une tente de lit (pour ma fille) je crois pas que monsieur veuille jouer avec moi à l’indien et dormir dans le tipi…

  6. cathie dit :

    Le confier aux grands-parents est une super idée !
    Mais même un chien ravirait les petits-enfants… A bons entendeurs 😉

    Et bravo pour l’interview d’Inès, cette femme est top. Même Gustave (3 ans) adore ses petits carnets !
    biz biz

  7. Laurent Atlan dit :

    Anne ma chère, vous êtes tombée sur la tête. Mais vous avez le mérite de me faire rire.

    L.At

  8. Je n’offre pas de poney mais je fais gagner des invitations pour le salon du Cheval de ce week-end.
    Attention concour flash, cloture ce soir à 16H.
    Celle qui aura laissé le commentaire qui me botte le plus remportera les places.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s