Montjoye ! Saint Honoré !

Ces bijoux ont déjà été offerts, chéris, portés… ils ont en eux des sourires et des larmes, des passions secrètes et des mariages arrangés.

Le charme des bijoux anciens, j’y succombe !

Pas de superstition, au contraire : ma bague de fiançailles est vintage et jusque là tout va bien…

Leur inventer des histoires, les intégrer dans la notre, en faire les réceptacles imaginaires de baisers d’amour qu’on porte à son doigt.

Ainsi, lorsque Coline nous a montré une bague en or et corail, qu’elle appelle Precious Love, trouvée chez un antiquaire, j’ai pensé à une vitrine aimée, rue Saint-Honoré.

La boutique est petite, dans un renfoncement, juste après la rue de l’Echelle, sur la gauche en allant vers la Place Vendôme.
Elle est aux antipodes de la dernière que je vous ai fait visiter, quelques centaines de mètres plus loin à droite, Podium.

C’est une boutique musée, celle d’un expert qui s’appelle Fabian, de Montjoye.

Fabian de Montjoye

Lui, je ne le connais pas (encore), mais je sais qu’il est passionné, depuis tout jeune.
Père antiquaire, mère collectionneuse de bijoux anciens, élève brillant de L’Ecole Nationale des Chartes et de l’Institut de Gemmologie…
Pas de doute, il s’y connaît et la sélection qu’on peut voir en vitrine ne comporte que des pièces fabuleuses.

Fabian de Montjoye

Comme j’aimerais l’entendre murmurer à l’oreille (percée) d’une marquise en tenue d’apparat, conter l’histoire des ferrets, celle du collier de la reine, ou résoudre l’énigme d’une intaille romaine gravée du buste d’Hermès, vieille de plus de 2000 ans…

Fabian de Montjoye

C’est bien simple, chaque chevalière à armoiries, chaque camée en agate ou sardonyx, de l’époque romaine au style art-déco, me semble gardien d’un secret dont Fabian seul a la clé.

Fabian de Montjoye

En attendant de voir ces mystères éclairés, je me repais de l’éclat vif ou sourd, de sa vitrine, et en partage avec vous quelques images, souhaitant qu’elles vous transportent, pour un instant suspendu, dans un monde scintillant, précieux et beau.

Fabian de Montjoye

Fabian de Montjoye

Fabian de Montjoye

Fabian de Montjoye

Les statues, les portraits, la mousse verte ou noire des bustes, tout est fait pour enchanter le curieux et il est très rare que je me retrouve seule, le nez collé à la glace transparente…

Fabian de Montjoye

Bien souvent un couple est déjà là, échangeant à mi-voix sur telle ou telle pierre qui signifierait pour eux l’engagement ou le renouvellement de vœux d’amours éternelles.

Fabian de Montjoye

C’est peut-être ce que je préfère dans les bijoux anciens. Cette idée qu’ils ont déjà été offerts, chéris… ils portent en eux des sourires et des larmes, des passions secrètes et des mariages arrangés.

Fabian de Montjoye

Leur murmure imaginé a l’inflexion des voix chères qui se sont tues.

Qu’ils soient finement ciselés ou plus bruts, d’or et de diamants, de perles ou d’ambre, de gemmes inconnues de moi… mes doigts fourmillent de les caresser, ma peau de frémir sous la froideur initiale de leur contact à mon cou, mes oreilles, mon poignet.

Fabian de Montjoye

Avant de poursuivre ma route, pressée, j’essaie d’imprimer dans mon esprit enivré de couleurs les détails de cette vitrine pléthorique…

Fabian de Montjoye

Il me restera le souvenir d’une femme à la robe drapée, sculptée dans la terre, et tout proche, la virtuosité dans les détails d’un collier imposant, majestueux.

Fabian de Montjoye

Hep !

Attendez…

Il y a deux niveaux et si l’on prend la peine de baisser les yeux, sous ces bijoux d’archiduchesse, des vestiges de civilisations m’intriguent…

Fabian de Montjoye

Perles moins fines mais ethniques, statuettes à la gloire de dieux oubliés, j’entends des tamtams prendre la relève du menuet, Raskar Kapak n’est pas loin.

Fabian de Montjoye

Soudain alors je me sens l’âme envoûtée d’une poupée vaudou, j’ai peur et je fuis la cérémonie sacrificielle, sans oser contempler le contenu de cette boîte à bijoux de Pandore entrouverte. J’en ai trop vu, ou pas assez.

Ignorante je suis repartie.

Mais mon appareil n’a pas fondu sous le pouvoir inexpliqué de quelque démon qui se cachait. Je peux donc vous montrer la vitrine et vous promettre aussi que bientôt, je solliciterai audience auprès du maître des lieux, l’exhorterai à vous en dire les histoires.

En attendant, vous pouvez aller admirer, sur son site, quelques trésors de plus…

J’ai rêvé un collier de perles de culture en chute :

Fabian de Montjoye

« Important collier de 73 perles de culture en chute. Il s’agit de perles de culture du Japon de qualité supérieure (ancienne matière), auxquelles l’épaisseur de la couche perlière entourant le noyau confère un aspect évoquant, par son épiderme, son lustre et son orient, la perle fine. Le fermoir rond, en or, est agrémenté d’une belle émeraude en cabochon. »

Le descriptif sans l’image serait déjà appétissant comme un menu de chef étoilé…

J’en ai vu, des étoiles, sortir d’une bague Art Déco en brillants :

Fabian de Montjoye

« Bague en platine, à anneau en or gris et à chaton octogonal orné au centre d’un diamant taillé en coussin de belle eau, serti millegrain, dans un double entourage de petits diamants taillés en brillants et montés en serti-clos de platine. Gradins brillantés sur les épaules. »

Elle me fait penser à celle que je possède depuis le fameux soir où Lancelot a mis un genou en terre, my precious love.

Ce serait le moment ou jamais de vous parler de bijoux d’outre-manche, des fiançailles royales de William et Kate, de la tour où l’on voit les bijoux de la couronne d’Angleterre, quand ils ne sont pas accrochés au plastron de sa chic Majesté
Mais je vous laisse découvrir ce qui se cache derrière les liens et vous dis à très bientôt.

Anne

Fabian de Montjoye
177, rue Saint-Honoré
75001 Paris

Lien : Le site Fabian de Montjoye

22 réflexions sur “Montjoye ! Saint Honoré !

  1. cleopat dit :

    ce serait très intéressant de lire ce que le Maître des lieux pourrait te dire de ses trésors!
    j’aime les objets qui ont une âme et c est le cas de ceux ci qui semblent vouloir nos raconter tant de choses!

    • Oui ! J’espère avoir le courage de pousser la porte et que le gardien des secrets en dévoile quelques-uns pour nous…

  2. MrsB dit :

    Pour avoir travailler dans l’envers du décor, je sais que ces bijoux racontent surtout l’abandon, la défaite, la déchéance, la ruine ou la cupidité.
    Bref rien qui ne me fait rêver.
    Je me contente de les regarder pour ce qu’ils sont, des objets issus de la maîtrise d’un bel artisanat d’art, sans y mêler le sentiment de la tristesse qu’ils portent, après tout ils n’en sont pas affectés et se contentent dans leurs écrins de faire  » Bella Figura » afin qu’on les emporte.

    • C’est étrange… je te crois ! Mais les histoires de déchéance et de défaites font aussi partie de l’héritage qui rend ces bijoux précieux à mes yeux.
      Comme si leur passé si douloureux fut-il, leur conférait un charme supplémentaire… je les entends appeler de leur voeux une vie plus belle, comme des orphelins qui n’attendraient qu’une nouvelle peau à caresser pour renaître au bonheur.

    • Ta bague grenouille est exceptionnelle !!!
      J’en suis toute éblouie…
      Et je comprends out à fait que le passé de ces bijoux puisse les rendre tantôt attirants, tantôt inquiétants.
      Moi j’aime le mélange d’une chevalière Dandy rutilante et d’une bague art-déco fine et d’occasion… mais c’est très personnel tout ça, assez intime finalement.
      Bisous
      Anne

  3. Isis dit :

    Et je ne suis pas d’accord avec les Miss B et Nad, peut-être sont ils chargés d’histoires mais ces bijoux ont une âme…. beaucoup plus qu’une Chaumet place Vendôme…

    Ma bague de Fiancailles est dans son écrin car j’ai divorcé depuis, mais jamais je me suis dit qu’elle aurait pu me porter malheur !!!!

    • Ni plus, ni moins d’âme… les deux peuvent cohabiter je crois et participer de la personnalité de celle qui les porte.
      J’adorerais voir ta bague de fiançailles et je veux croire comme toi qu’elle ne porte en elle aucune malédiction et fera un jour briller d’amour les yeux d’une autre jeune fille.
      J’ai aussi des bijoux que je ne porte pas car offerts par des ex, mais que j’aime, parce qu’ils sont le reflet de moments heureux, même après que l’amour a passé.

  4. J’adore les bijoux anciens Anne et je ne porte quasimment que ça ! Mais étonnemment ma bague de fiancailles est neuve ….

    Sinon, je viens de voir le message que tu as laissé chez Garance Doré, et je voulais te dire que tu es une véritable Choupette !
    (Demain je te remercie en direct live sur mon blog !)
    Plein de baisers ma douce !

    • Tu es trop mignonne. Je pensais ce que j’ai mis chez Garance et j’espère que parmi ses milliers de liens elle s’attardera sur le tien !
      Ta bague de fiançailles est neuve… c’est étonnant venant de toi et à la fois frais et une bonne idée… Elle sera vintage un jour. Tu l’auras portée, aimée, un peu usée, et celle qui en héritera ne pourra que l’en chérir davantage.

  5. Eudoxie dit :

    Anne, tu m’achèves avec ce billet… moi qui tanne mon chéri pour qu’il aille m’acheter une magnifique vieille bague chez Drouot. Dire que je n’ai pas encore une seule à me mettre et que je me balade les mains toutes nues. C’est absolument indécent cette boutique!

    • Aïe aïe aïe… je sens que ton chéri va me détester !
      Mais fais-lui tout de même passer le mot que s’il a besoin d’une gentille shoppeuse à Paris, j’accepterai la mission…
      J’ai une tradition qui dit qu’à chaque naissance, le papa doit offrir un bijou… je dis ça, je ne dis rien, mais parfois, c’est bien d’avoir plusieurs cadeaux en retard : ça permet d’en faire un plus gros… un jour… dans 15 ans ! 😉
      Patience et longueur de temps…
      Bisous
      Anne

  6. frédérique dit :

    je me suis rendue avec une amie à cette adresse pour les besoins d’un livre sur la mode justement il y a une dizaine de jours !
    (qui se fera ou ne se fera pas d’ailleurs…bref)
    nous avons rencontré le frère du maître des lieux – tout autant en admiration que toi devant son grand frère
    la maison semble très accessible, prête à t’accueillir et te dévoiler d’innombrables clichés des plus belles pièces de leur collection éphémère
    pour les pièces « permanentes » elles sont parfois poussiéreuses… mais non dénuées d’intérêt !

    frédérique

  7. Kowoo dit :

    Rohlàlà ! Le ras de cou est magnifique et bon les bagues… bref…

    J’ai reçu quelques bijoux anciens que je soupçonne de valeur (la femme a qui ils appartenaient avait très bon goût) en onyx notamment mais j’ai toujours un peu peur/honte pour les faire estimer. Et si ce n’était pas des bijoux d’autant de valeur que je le pense, est ce qu’ils me plairaient toujours ?

    Je me demande quand même dans quelle fourchette de prix on se trouve dans le cas des bagues que tu as prises en photo…

  8. June dit :

    Que de merveilles dans cette boutique, j’ai bien envie de lui faire expertiser la bague de ma grand-mère.
    Bises June

  9. yas dit :

    Bonjour Anne

    Sa peut paraître bizarre ou un peu snob mais j’ai toujours refuser de portée des bijoux fantaisies ….
    Je refuse aussi q’ont me les offres , j’adore chercher comme un trésor pour moi sa a plus de valeur .
    Je suis une dingue de bijoux vintage surtout toutes la période art déco , sa me fascine …
    J’aime l’idée qu’ils ont une histoire un vécu …

    Biz

  10. louisa dit :

    si tu cherches des bijoux vintage, j’en ai : des bouches d’oreilles et colliers de perles vintage (année 1950-1960 et +)

  11. Catherine dit :

    Il s’agit de l’école des chartes , pas de l’école de Chartres! l’École nationale des chartes est une grande école française spécialisée dans la formation aux sciences fondamentales de l’histoire. Fondée en 1821, elle est située à Paris, à la Sorbonne très exactement. Vous allez beaucoup amuser (ou irriter ) le maître des lieux avec votre ignorance!

    • Anne dit :

      Merci Catherine ! J’ai honte de cette bourde… corrigée dans l’article, mais trop tard. Je me coucherai ce soir un peu moins ignorante grâce à vous 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s