Back to the Mac: compte rendu de la keynote

La conférence de presse « Back to the Mac » a eu lieu hier à Cupertino, Californie, au siège d’Apple. Keynote intimiste réservée aux journalistes, rien à voir avec celles de début d’année et début de chaque été, donnant hélas le sentiment que malgré l’appellation « Back to the Mac », le Mac justement ne fait plus le poids face aux iPhones et iPad.

Je ne m’en plains pas, notez bien, ce sont des produits que je trouve exceptionnels, mais tout de même ça fait bizarre de voir ces appareils définitivement grand public sur le devant de la scène en permanence… où est donc passé le bon esprit élitiste des fanboys d’autrefois, qui regardaient le monde de haut alors même qu’on leur jetait des cailloux quand ils passaient dans la rue? Mais bref, je m’égare.

Après une petite introduction sur les chiffres mirobolants du dernier trimestre, sur lesquels je ne m’arrêterai pas, les vraies annonces ont commencé, en voici un résumé, pas forcément exhaustif, c’est ce qui m’a marqué.

1. iLife 11

Mise à jour de la suite iLife, avec les nouvelles versions d’iPhoto, iMovie et GarageBand notamment, rien de révolutionnaire à mon sens, un mode plein écran étendu à l’ensemble de l’appli pour iPhoto, de nouvelles options lorsque vous commandez vos livres ou cartes de voeux, des performaces améliorées. Du côté d’iMovie on notera un éditeur de bande son amélioré et des assistans pour créer bandes annonces et reportages, ainsi que des nouveaux thèmes. A force de nous fournir des assistant, des thèmes et des boucles sonores préenregistrées, bientôt on nous fournira aussi des clips déjà filmés et on aura plus qu’à lancer l’assistant de montage pour avoir un joli film tout prêt sans sortir de la maison… Pour GarageBand, des améliorations du côté des leçons de musique et une fonction permettant de corriger le tempo d’une note en particulier quand les musicos que vous enregistrez font des pains…

Je vous en dirai plus après l’avoir testée.


2. Facetime pour Mac

Pour accompagner Facetime sur les iPhone 4 et iPod touch, l’application Facetime pour Mac est désormais disponible (en version beta) au téléchargement. J’ai fait un test dans la soirée, je dois dire que ça marche très bien. On la lance, on s’identifie avec son identifiant Apple (que pratiquement tous les utilisateur Mac ont, c’est celui du compte iTunes par exemple) et on peut dès lors accéder à la visioconférence avec quiconque ait un iPhone 4, iPod compatible ou Facetime sur Mac, tout simplement, il suffit de connaître l’adresse email de la personne.


L’intérêt de cette application pour Apple est évident, dans la mesure où le succès ou l’échec de Facetime dépendra directement du nombre de personnes susceptibles de l’utiliser, inclure tout le parc de Macs dotés d’une webcam contribuera à atteindre plus rapidement la masse critique nécessaire (avouez, combien de personnes êtes-vous susceptibles d’appeler à ce jour sur Facetime?).

3. Mac OS X 10.7 Lion

C’est avec l’annonce de la prochaine version de Mac OS X, pour l’été 2011, que le nom donné à cette keynote, « Back to the Mac » a commencé à prendre son sens. Il s’agît pour Apple d’introduire dans Mac OS X, sur les Mac, iMac, MacBooks, Pro et Air, les innovations introduites dans iOS pour iPhone et iPad, notamment l’évolution du système multitouch, l’AppStore, les écrans de démarrage l’accès rapide aux applications, le démarrage immédiat et, cerise sur le gâteau, le mode « plein écran ».

Marrant tout de même, je ne m’attendais pas, après avoir vécu la révolution que les systèmes multi-fenêtres ont représenté, à vivre un jour la révolution que représentera le mode « plein écran »… et pourtant il y a une logique derrière cela, le mode multi-fenêtre ayant été un grand pas en avant à une époque où les ordinateurs étaient utilisés par des experts et des passionnés, capable d’en tirer le maximum, alors qu’aujourd’hui, où tout le monde utilise un ordinateur, j’ai vu plus d’une fois des utilisateurs perdus dans leurs fenêtres, confondant « fermer une fenêtre » et « quitter l’applciation » et j’en passe.

Je ne m’attarderai pas trop sur cette annonce, il reste encore 8 mois environ avant la sortie, et ce n’était qu’un aperçu, il y aura sûrement beaucoup plus de nouveautés et on en saura plus lors de la keynote de janvier, toutefois, un point m’intéresse, me plaît et me fait peur à la fois: l’intégration de l’AppStore.

Intégration qui sera opérationnelle d’ailleurs dans 3 mois au maximum, ainsi que l’a annoncé Steve Jobs, cette fonction étant « trop bien pour qu’on attende plus longtemps » (lire « trop lucrative »). Si l’AppStore donne aux développement sous Mac OS X une accélération équivalente à celle qu’on a vu sur iPhone, les années qui viennent promettent d’être riches en nouvelles applications.

Toutefois, deux points importants m’inquiètent:

  • L’AppStore et son système d’achat en un clic, fait la part belle aux achats impulsifs, donc aux petites dépenses. Je ne voudrais pas être submergé de petites applications moyennement intéressantes, si les développeurs se rendent compte que finalement, il vaut mieux en 12 mois sortir 12 applications à vendre 9$ qu’une seule à vendre 119$
  • Tout le monde sait qu’Apple contrôle de très près les applications vendues sur l’Appstore, on peut approuver ou pas, ce n’est pas le moment pour moi d’ouvrir un tel débat (ou pluttôt il mériterait plusieurs articles), mais le même type de contrôle sur les Macs, pour le coup c’est clair que ce serait néfaste. Bien sûr, pour le moment ce n’est pas ce qui est annoncé, l’AppStore ne sera pas le seul moyen d’installer des logiciels, mais c’est un pas dans cette direction tout de même…

Quoi qu’il arrive, le point positif sera de donner accès à des milliers de développeurs qui n’ont pas de réseau de distribution à une clientèle, avec le même système de partage de revenus (70%-30%) que sur le Store actuel.

4. Les nouveaux MacBook Air

Dernière annonce de la conférence, le désormais classique « One more thing », les nouveaux MacBook Air.

Encore plus fins (1,7 cm à l’endroit le plus épais, 3mm au moins épais) , encore plus légers (1,3 kg et 1 kg environ) ils sont déclinés en deux tailles, 11,6 et 13,3 pouces de diagonale.

C’était la deuxième partie du « Back to the Mac », cette fois ce sont des solutions matérielles utilisées pour iPhone et iPad qui sont déclinées dans ces MacBooks, à savoir le stockage sur mémoire flash, intégrée à la carte mère de façon à libérer encore de l’espace pour les batteries et a rendre le démarrage de ces machines instantané, avec pour conséquences, 5 et 7 heures respectivement d’autonomie lors de la navigation sur le web via wifi (opération plutôt gourmande) et 30 jours d’autonomie en veille.

Ce qui est intéressant, voire surprenant, dans ces MacBooks, c’est que d’une part, avec 11,6″ on se rapproche drôlement du format notebook tant décrié par Steve Jobs, et d’autre part, surtout, avec un prix de départ de 999 € TTC pour le premier modèle, on est bien en dessous des prix habituels de ce genre de matériels.

Entre ça et l’iPad, ça ve devenir difficile d’acheter un Notebook PC dans les prochains mois…

Ces MacBook Air sont déclinés en 4 versions:

  • 11,6  » (1366×768) et 64GB de stockage. 999€
  • 11,6″ (1366×768) et 128GB de stockage: 1149 €
  • 13,3  » (1440×900) et 128GB de stockage: 1299€
  • 13,3″ (1440×900) et 256GB de stockage: 1599 €

Tous ont 2 ports USB, un miniDisplay port, un port pour cartes SD et une prise casque, le tout enfin accessible sur les côtés, adieu la petite trappe insupportable des modèles précédents.

Si vous souhaitez regarder la keynote, elle est accessible ici et dure environ 1h30.

Pour terminer, voici la désormais traditionnelles vidéo promotionnelle où les dirigeants d’Apple parlent de leur nouveau produit:

Cliquez ici pour voir la vidéo

Paolo

Une réflexion sur “Back to the Mac: compte rendu de la keynote

  1. k4b0um dit :

     » mais tout de même ça fait bizarre de voir ces appareils définitivement grand public sur le devant de la scène en permanence… » >> je plussoie

    idée développée à la culture geek en général dans la rubrique du week-end du JDG (si tu es passé à coté).

  2. Caro Fashionews dit :

    J’avais vu l’annonce pour les nouveaux MacBook Air. J’ai été étonnée par le prix!
    Moi qui trimballe mon « vieux » MacBook blanc d’au moins 3kg partout… j’ai forcement été intéressée par le plus petit MacBook Air. Tu penses qu’il peut remplacer mon portable? J’ai vu qu’il n’avait pas de lecteur DVD, y a-t-il d’autres choses dont il est dépourvu qui pourrait être gênant?

    biz
    caro from geneva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s