Le web est moche: que fait la police?

Depuis ses débuts le web, il faut bien le dire, il était plutôt moche…

Comment faire autrement, me direz-vous, lorsque, hormis quelques titres sous forme d’images ou quelques sites développés en Flash (beurk!) la seule solution pour que le texte s’affiche partout de la même façon, était d’utiliser une des polices de caractères de ce tableau:

Non pas que ces polices soient moches en elles-mêmes, mais revoir les mêmes partout, de site web en site web pendant des années les a rendues, aux yeux de beaucoup, insupportables.

C’est alors que des solutions ont commencé à apparaître. Par la généralisation, l’uniformisation et l’augmentation des performances de Javascript, nous avons enfin eu accès à quelques alternatives.

La solution Cufon, adoptée par Chic & Geek depuis ses débuts qui nous a permis de générer ces jolis titres en utilisant la police Fontin en était une. La solution proposée par Google avec Google web fonts en était une autre.

Ces deux solutions toutefois montrent leurs limites: s’il est d’un grand soulagement de pouvoir étendre son choix de polices à une trentaine en plus, cela reste de toute façon limité, et à terme elles nous auraient lassés tout autant.

Bien sûr, Cufon permet en théorie l’utilisation de n’importe quelle police, mais alors on se retrouve confronté à d’insolubles problèmes de licence d’utilisation, et sortis des polices libres de droits, presque à coup sûr dans l’illégalité la plus totale.

Mais voici que la solution ultime arrive, sous la forme du site Fonts.com tout récemment sorti de phase beta et enfin ouvert à tout le monde.

Fonts.com, édité par Monotype Imaging, un des plus grands distributeurs de polices au monde, met à votre disposition 7500 polices à utiliser sur vos pages web, avec une technique similaire à celle de Google web fonts, il suffit d’inclure un script Javascript dans l’entête de vos pages, puis d’utiliser tout simplement les polices choisies dans vos feuille de style CSS.

Mieux encore, Fonts.com vous propose un outil de recherche, et de génération automatique de CSS qui rend la chose accessible même aux profanes… et un tutoriel vidéo aussi.

Les tarifs sont tout à fait raisonnables, allant de gratuit pour un choix parmi 2000 polices et 25000 pages vues par mois, à 10$ / mois pour 250 000 pages vues et 100$ / mois pour 2,5 millions de pages vues, avec le choix parmi 7500 polices différentes.

Je ne serai pas surpris que les concepteurs de sites y prennent goût et que le paysage du web soit un peu plus mouvementé dorénavant… pour essayer, c’est par ici. Maintenant, voici quelques exemples tirés du site Fonts.com:

Paolo

Une réflexion sur “Le web est moche: que fait la police?

  1. Ca a plus ou moins quelque chose à voir avec le sujet, mais ton post me rappelle ce lien, excellente petite vidéo pour aider à comprendre « what type you are ».
    http://pentagram.com/what-type-are-you/

    Cela dit, je vais ptêtre revoir un brin la police de mon propre blog, c’est bien vrai, toute cette uniformité du web est lassante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s