Vieilleries et nouveautés rue Saint-Honoré

Jouons les touristes en goguette, voulez-vous ?

Pour une fois, prenons la rue Saint-Honoré à rebrousse poil.

Plutôt que de nous diriger vers la place Vendôme, explorons l’étroitesse près du jardin des Halles, dans le ventre et le cœur du vieux Paris.

Vous verrez que la rue n’a pas la même tête !

Pittoresque est l’adjectif que je cherchais…

Nous ne sommes plus vraiment dans du Haussmannien et j’ai cru devenir folle en essayant de faire des photos bien parallèles… alors que les immeubles sont de guingois et le sol pas franchement horizontal.

Une pharmacie parce que je les aime et qu’elle avait un drôle d’air.

Encore aujourd’hui, j’habite au dessus d’une officine, mais je préfèrerais que ce soit celle-ci !

J’adore aussi les vieux immeubles, gris, sales, aux fenêtres cassées qui ne ferment pas, mais au cachet incroyable…

Bizarre n’est-ce pas ?
Quand je pense au prix du mètre carré dans le quartier…
Mais c’est une curiosité architecturale et voudrait-on vraiment « rénover », à coups de truelles et d’enduit lisse tout blanc ?

Je préfère penser qu’elle est hantée ou simplement magique, visible uniquement par certaines personnes, à certaines heures : une maison de sorcière au milieu de la ville de moldus… square Grimault.

J’ai tournicoté un peu et je suis tombée devant cette boutique :

Je crois bien que Fonelle l’a mentionnée un jour comme une de ses adresses préférées, ou pas…
En tous cas, dès que j’ai fait ce que je suis venue faire dans ce quartier, j’y repasse et je pousse la porte.

A moi le Vintage !

Sauf que je n’ai pas pu… et la ballade s’arrêtera là.

Je passai ce jour-là au Studio A, où avait lieu la vente privée Avril Gau… juste pour voir !
Il ne restait pas grand chose et j’avais les pieds gonflés, situation pas idéale pour faire du shoe-shopping.

Pourtant…

Allez, un énorme craquage avoué :

Vous comprenez ?

Donc je suis rentrée directement, le dos ployant sous le poids des paquets, les bras chargés.

Plus question de prendre des photos, de lever les yeux vers le ciel, ni même de fumer une cigarette.

Mais au final, et même si je n’avais plus de sang dans les extrémités des doigts et qu’en plus je ne suis pas sûre de la pointure pour certaines paires… même si Lancelot a accueilli d’un œil circonspect les nouveaux envahisseurs de notre appartement / dressing… même si… et que… et bien je suis RAVIE !

On reparlera d’Avril Gau sur ce site. Promis.

Anne

Une réflexion sur “Vieilleries et nouveautés rue Saint-Honoré

  1. MrsB dit :

    Hmmm le turquoise des moc’ à talons hauts est magnifique, mais essayer des chaussures et pire les acheter avec les pieds gonflés n’est ce pas dangereux Anne ?
    Elles vont encore ?
    Sûre ?
    Non, parce que sinon on veut bien vous en débarasser 😉

  2. J’adore ce quartier, Saint Honoré et Le marais sont mes deux quartiers préférés. A chaque fois que je me balade la-bas, j’ai l’impression d’être dans un petit village, ils sont très cosmopolites et tu rencontres toujours ou presque des étrangers, qui sont pour la plus part complétement perdus. En revanche le problème, c’est que l’on ne peut pas s’empêcher de ne pas sortir notre porte-monnaie devant chaque boutique…
    Heureusement que je ne m’habille qu’en frip’ !

  3. Marie dit :

    J’aime tes balades parisiennes ! Quand on habite dans une ville on ne voit plus la beauté du lieu en général… Ceci dit, je dis ça mais je ne suis pas Parisienne…
    Quant à tes achats, OMG!, je me damnerais pour ce sac ! Et ces chaussures ! Des babies pile comme je cherche depuis une éternité !

  4. C’est du joli! Et notre reportage qui commençait à me passionner alors? Quant à moi j’ai un gros point faible à l’endroit du sac…heureusement je ne me balade pas avec toi, ce serait trop dangereux! )

  5. @ the parisienne : littéralement 😉
    @ virg : merci… vraiment j’y passais par hasard en fin de journée, juste pour voir… OMG !
    @ Mrs B : t’as pas tort. c’est quoi ta pointure ?
    @ Miss Phit : oui je suis un mauvais exemple. On devrait se contenter de regarder, c’est déjà tellement joli…
    @ Marie : je suis trop nulle en photo pour oser encore vous montrer beaucoup de photos de Paris, d’autres le font tellement mieux. Mais oui la ville est belle, comme une italienne… et les babies un peu petites mais ça se détendra ou je me rognerai les orteils. je cherchais ces jolies depuis si longtemps.
    @ Dahoe : Merci ! il n’en restait qu’une paire…
    @ Eudoxie : j’enfonce le clou ? 435 euros en boutique je crois et il n’en restait qu’une avec un minuscule défaut qui m’a valu une remise.. bref 80 euros la besace… je l’aiiiiime ! Pas si dangereuse tu vois 😉

  6. Isa dit :

    J’aime tout,la façade de l’immeuble, crasseuse mais tellement belle, presque inquiétante…
    mais j’aime surtout tes achats, petit moment de folie qui fait tellement de bien…
    Ouuuuh les chaussures……! les petites babies noires, j’adore ! et le sac, superbe ! et quand je vois que tu l’as payé 80 euros ! j’en serais presque jalouse !!

  7. pierre dit :

    Bijour ma Niece
    a vouloir conseiller ton site j’ai vérifié mes sources et je t’ai retrouvée (difficilement au milieu de tonnes de geeks et de plus ou moins chics . Enfin te voila et te voila toute dépensieuse !T u crois que ta famille , qui a toujours mangé les pommes demi pourries pour ..attendre que les bonnes deviennent « chop » , va apprécier?
    Et en plus pour des « écrase-crottes ».
    Je vais quand mème passer tes coordonnées
    PIERRE

  8. @ Isa : Merci ! La besace ne me quitte plus… quant aux babies… super jolies mais une journée a trotter a eu raison de mes pauvres pieds. J’ai présumé de leur adaptabilité en milieu hostile. Il va falloir les apprivoiser. Mais j’y arriverai ! Aujourd’hui, je remets mes boots dorées avec dessous pansements et chaussettes, et je vais hurler à chaque pas, comme la petite sirène sur la terre ferme 😉
    @ Pierre : Coucou mon oncle ! Comme me voilà surprise et ravie de vous voir ici… juste au moment où j’achetais des chaussures, ce qui ne m’arrive pour ainsi dire JAMAIS en temps normal. OK la normalité n’est pas mon fort. J’avoue.
    A bien y réfléchir d’ailleurs, il me semble que ce trait de caractère pourrait fort bien venir de mon hérédité.
    Que je sache, les membres de ma famille ne sont pas si économes que tu t’amuses à le raconter 😉 Pas toujours raisonnables non plus.
    Et quand même ce serait le cas, je n’ai point de comptes à rendre à deux frères dignes d’une nouvelle de Maupassant, aux investissements parfois hasardeux et aux comptes souvent dans le rouge…
    Je prends le côté joueur de poker de mes ancêtres et je me gausse de leur imaginaire radinerie.
    MCD peut bien se retourner dans sa tombe que tu ne me ferais pas lâcher ce sac la main dans lequel tu viens de m’attraper !
    Gros bisous et merci de faire ma publicité !
    Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s