Il n’y a jamais assez de touches

Aujourd’hui on va parler des claviers dédiés à la main gauche.

Ce sont de purs produits de gamer, destinés à optimiser les performances des joueurs de FPS et RPG essentiellement.

Ils répondent à une question simple: comment avoir accès à l’ensemble des fonctions du jeu, en limitant au maximum les mouvements des mains ?

Il y a 3 modèles disponibles sur le marché actuellement, qui répondent de façon relativement différente à cette question, mais avant de les passer en revue, je tiens à souligner une grave lacune que les 3 partagent: ils ne sont destinés qu’à des droitiers.

Je suis droitier, cela ne m’affecte donc pas directement, mais j’ai toujours eu du mal avec le fait que les gauchers soient totalement oubliés par les fabricants de périphériques de saisie, claviers ou souris, les seuls “adaptés” aux gauchers étant les appareils symétriques, qui de fait sont inadaptés aussi bien aux gauchers qu’aux droitiers… Il y a de rares exceptions, tiens, ça fera peut-être l’objet d’un billet dans le futur…

Pour en revenir à nos 3 claviers, et avant d’aborder leurs différences, je vais parler de leurs points communs, il s’agit donc des appareils suivants:

–       Saitek Cyborg Commander unit

–       Logitech G13 Advanced Gameboard

–       Belkin n52te

Ils se présentent sous la forme d’un petit clavier, relié à un reposoir pour le poignet, proposant un nombre de touches réduit pour rester accessibles sans mouvements majeurs du poignet et proposant de plus un mini stick directionnel à actionner avec le pouce.

Ils proposent un sélecteur de mode de fonctionnement, au nombre de 3 à chaque fois, permettant de basculer d’une configuration à l’autre de manière quasi instantanée.

Ils sont accompagnés d’un logiciel permettant une configuration pointue, aussi bien sur PC que sur Mac, toutefois à l’usage le logiciel n’est utile que lorsqu’on souhaite vraiment des configurations exotiques, personnellement j’ai pu utiliser les 3 sans problèmes en installant juste les drivers.

Ils proposent également 2 ou 3 touches de contrôle, accessibles avec le pouce, permettant de multiplier donc par 2 ou 3 le nombre de fonctions accessibles en utilisant à la fois une touche de contrôle et une touche du clavier, à la manière du Shift ou du Alt des claviers habituels.

Le défaut commun à cette conception est l’impossibilité d’activer une touche de fonction tout en utilisant le stick directionnel, il faudra donc veiller à ce que les fonctions utiles en mouvement ne demandent pas de touche de contrôle, et réserver celles-ci aux actions statiques.

C’est à peu près tout pour les points communs, passons donc à la présentation des claviers eux-mêmes:

Saitek Cyborg Commander unit:

Cyborg_PZ31A_Cyborg_Command_unit_red

11 touches principales, 7 touches de fonctions (mais cette distinction est purement virtuelle, chacune de ces touches pouvant se substituer à l’autre), donc 18 touches en tout, plus 3 touches de contrôle, deux facilement accessibles sous le stick directionnel, une très peu aisée, demandant soit une contorsion du pouce, soit à être utilisée avec la paume de la main. A l’usage cette dernière touche est inutilisable, sauf à aimer les crampes…

Par contre, ce qui distingue ce clavier est sa possibilité de réglage mécanique: distance réglable entre le clavier proprement dit et le repose-poignet, profondeur et orientation réglable du stick directionnel. Chez Saitek on sait que toutes les mains ne sont pas identiques…

Très facile à configurer, il pêche donc par le nombre réduit de touches, et également par un clavier aux sensations correctes mais sans plus.

Logitech G13 Advanced Gameboard

g13-1 g13-2

Après avoir longtemps laissé Belkin et Saitek seuls sur ce marché, Logitech les a finalement rejoints il y a quelques mois avec ce G13. L’absence de Logitech était surprenante, mais je crois qu’ils ont pris le temps d’apprendre… le G13 corrige presque tous les défauts des deux autres, et ajoute quelques fonctionnalités intéressantes.

D’abord, il propose 22 touches bien regroupées là où les deux autres en proposent moins, et les organise artificiellement en touches normales et touches de fonction, avec pour résultat plus de touches (22 contre 18 et 14) mais plus accessibles.

Le G13 dispose de deux touches de contrôle, très accessibles avec le pouce.

Le clavier est de bonne qualité sur le plan mécanique, on pourrait lui reprocher la course un peu longue des touches, toutefois.

Pas de réglage de distance ou orientation ici comme chez Saitek, mais un beau travail sur le plan ergonomique, c’est celui des 3 que j’ai trouvé le plus confortable, malgré l’absence de réglage: est-ce dû à la qualité du design, ou à une coïncidence faisant correspondre ma main avec les dimensions de ce clavier?

3 modes ici aussi, mais accompagnés de deux nouveautés intéressantes:

–       Affichage lcd sur un petit écran, d’informations relatives au jeu en cours, ou au choix, horloge, chrono, charge CPU, etc…

–       Possibilité de mémoriser des macros à la volée très simplement

Le clavier est fourni avec le logiciel maison de configuration, compatible Mac et PC et accompagné de profils prédéfinis pour tous les jeux principaux.

Belkin n52te

n52te-1 n52te4

Belkin a été le précurseur dans ce domaine, et le n52te est l’évolution du précédent n52

Si la version “te” gomme les deux défauts majeurs du modèle précédent, à savoir un clavier extrêmement désagréable à utiliser et un stick directionnel très inconfortable, il en reste néanmoins qu’il y a encore des améliorations notables à effectuer.

La courbe beaucoup trop accentuée du repose-poignet, sans réglage est source de douleurs, le nombre de touches est insuffisant pour se plier à toutes les exigences, 1 seule touche de contrôle accessible diminue encore le potentiel.

Bref, passez votre chemin.

La conclusion est claire: à moins que la morphologie de votre main gauche ne soit totalement incompatible avec sa forme et que les réglages du modèle Saitek vous soient indispensables, le Logitech G13 est définitivement  le meilleur choix du moment.

En tant que joueur de WoW j’ai toutefois un regret: le G13 dispose ses boutons en 2 rangées de 7, une de 5 et une de 3. Considérant que les barres d’actions dans WoW contiennent 12 boutons, 4 barres de 6 boutons au lieu de 7-7-5-3 auraient rendu plus facile la correspondance entre le clavier et l’interface. (Il existe évidemment des solutions, tiens, je vous en parlerai prochainement).

Paolo

Une réflexion sur “Il n’y a jamais assez de touches

  1. Zozo le Pingouin dit :

    Au risque de sonner comme une pub de produit vaisselle des années 50, depuis que Paolo m’a fait découvrir le G13, je n’imagine plus ma vie sans.

    Sincèrement, on se fait très vite à l’utilisation du joystick (y compris pour les déplacements en fps) + a peu près tous les jeux sont paramétrables dessus et le logiciel maison est régulièrement mis à jour avec des pré-configs pour les nouveaux jeux.

    Dans les bémols que j’ai noté après 8 mois d’utilisation, 2 sont très justement relevés par Paolo: « la course un peu longue des touches » et la répartition bizarre des touches par rangée (7-7-5-3).

    Un autre bémol selon moi: le clavier aurait grandement gagné en efficacité si une ou deux touches avaient été marquées au toucher (une bulle de plastique sur la touche comme les points « braille » sur les télécommandes). Car dans le feu de l’action, 22 touches à gérer dans l’urgence du bout des doigts c’est sportif et on a vite fait de se gourer de rangée.

    Sinon rien à rajouter, tout le bien que j’en pense est dit par Mister P.

    • hello,
      astuce pour le marquage des touches :
      coller des pastilles transparentes trouvées au rayon bricollage.
      ces pastilles de 6 mm de diametre servent à rendre silencieuse la fermeture des tiroirs ou portes de placard de salle de bain

  2. A mon grand regret, je fait parti de ces 20% d’hommes qui sont gauchers, et complètement oubliés comme dit dans cet article. Dommage, car je suis vraiment à la recherche de ce genre de périférique. La raison est simple, sur un clavier normal, il est très dur de configurer ses touches. J’utilise de la manière suivante : ^mù* au lieu de zqsd et parfois certains FPS sont complètements à la masse et ne reconnaissent pas les touches voisines.
    Bref, je continue ma quête d’un périphérique pour jouer correctement.

  3. A mon grand regret, je fait parti de ces 20% d’hommes qui sont gauchers, et complètement oubliés comme dit dans cet article. Dommage, car je suis vraiment à la recherche de ce genre de périphérique. La raison est simple, sur un clavier normal, il est très dur de configurer ses touches. J’utilise de la manière suivante : ^mù* au lieu de zqsd et parfois certains FPS sont complètements à la masse et ne reconnaissent pas les touches voisines.
    Bref, je continue ma quête d’un périphérique pour jouer correctement.

  4. Cikee dit :

    Bonjour,

    Une idée, une astuce ou une info sur la mise à jour Cataclysm pour le Logitech G13 Advanced Gameboard ?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s