Emulation: la fin de la nostalgie?

Je sais je sais, le titre de cet article est pour le moins étonnant. C’est le fruit de mes réflexions depuis quelques jours, initiées par les questions d’Anne et de notre fidèle lecteur Laurent At sur la signification du terme « monstres 8 bits » dans cet article.

En répondant à leur question, je me suis replongé un moment dans l’univers des anciennes consoles de jeu, et de là, le pas à franchir fut facile, dans celui des émulateurs.

Qu’est-ce qu’un émulateur? Je vous en ai parlé déjà quelques fois, notamment ici et ici, les émulateurs sont des logiciels qui tournant sur un ordinateur, simulent la présence et le fonctionnement des composants d’un autre.

Il en existe de toutes sortes pour toutes les plateformes. Evidemment, l’émulation logicielle de composants hardware ne se fait pas sans une perte de performances, mais les ordinateurs étant de plus en plus puissants, on peut aujourd’hui sur un PC ou un Mac moderne émuler presque tous les ordinateurs et consoles de jeux anciens. ZX Spectrum, Apple II, Commodore 64, Atari et Amiga divers et variés, NES, SNES, Neo Geo, etc etc…

Pour les nostalgiques des jeux d’arcade (on y vient, à la nostalgie), il y a MAME, qui permet de jouer sur PC ou Mac à presque 8000 jeux, la quasi totalité de ceux qui étaient disponibles dans les cafés et salles de jeux de notre enfance.

Il est même possible, que l’on soit bricoleur ou pas, d’avoir chez soi MAME installé dans une véritable borne d’arcade, mais comme ce n’est pas le sujet central de mon article, je vous invite à regarder ici, ici et .

Or, ce phénomène est totalement nouveau dans le domaine de la technologie et des appareils ou machines qui composent notre quotidien. En dehors de l’informatique, lorsqu’une machine est remplacée par une plus moderne, elle disparaît progressivement du paysage, les derniers exemplaires restant en général cantonnés chez les collectionneurs.

Par exemple, si je m’achète une voiture neuve aujourd’hui, elle remplira toutes les fonctions que les voitures plus anciennes, probablement mieux, mais elle n’aura pas sur le tableau de bord un bouton « 2CV » permettant de la transformer en deux chevaux.

Ainsi, depuis que nous avons commencé à inventer des machines, nous avons remplacé les anciennes par des nouvelles, les premières ont progressivement disparu, nous laissant le souvenir.

Qui n’a pas été pris de nostalgie à l’évocation d’un téléphone à cadran rotatif? (Ok, si la réponse est « personne », vous pouvez m’envoyer une équipe médicale 😉 )

L’informatique a donc tout changé, comme dans de nombreux domaines, puisqu’il est possible maintenant, tout en suivant l’évolution de la technologie, de continuer à avoir accès à l’ancienne à chaque fois qu’on le souhaite. Le souci étant que cette expérience n’est pas forcément enrichissante, bien au contraire. En effet, lorsqu’on la tente, on se rend rapidement compte que simuler le fonctionnement d’un ordinateur qu’on avait à 12 ans n’as pas le goût qu’avaient les premières expériences faites à l’époque avec la machine originale, et que, en même temps, le fait même de faire l’expérience, modifie le souvenir, et lui fait perdre une partie de sa saveur.

J’étais au milieu de ces pensées lorsque, tel un signe, je suis tombé sur cette bande dessinée chez Shoeboxblog.com

On ne pouvait mieux résumer mon état d’esprit du moment. Tous ces outils sur le web, qui nous permettent de « revivre » notre passé, que ce soit en rachetant sur ebay des objets que nous avions autrefois, de reprendre contact avec des amis oubliés, de télécharger toutes les chansons et les films de notre enfance, finalement appauvrissent le souvenir en le mettant  à jour, le salissent parfois en réveillant les facettes désagréables que notre mémoire avait habilement gommé pour ne nous laisser que les sensations agréables. Le seul côté positif étant que bientôt on n’entendra plus dire « c’était bien mieux avant… »

Paolo

Une réflexion sur “Emulation: la fin de la nostalgie?

  1. Dori dit :

    L’époque où les gens se voyaient en vrai, erk. XD C’est quand même agréable de recroiser une borne à jouer pour quelques minutes dans un lieu qui n’en possède pas une trentaine. Très sympa cette bd, je bookm….argh !

    note : celui qui remet un vieux téléphone à cadran chez lui je lui décerne mon plus beau sourire et lui dédicace une étoile filante.

  2. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
    J’ai un article a moi ?
    Ah non !

    Mais on me site quand meme ? Je suis trop content/fier/heureux/touché… blablabla.
    Effectivement tout s’eclaire, mais j’ai encore un milliers de questions dans ma tete, qui trottent par ci par la, au sujet des jeux videos [faut p’tr que je commence des etudes en informatique ?].

    La nostalgie…. tout d’abord moi j’ai un telephone a cadran, donc Dori j’attends mon sourire, et mon etoile filante. Il etait noir & laqué, mais avec le temps [c’est mon grand pere qui me l’a donné] la peinture pars, et il plus beau chaque jour. En me l’offrant [comprendre que je l’ai supplié de me le donner] il m’a raconté son 1er coup de fil a ma grand mere, et bizarrement je trouve ca tres romantique de s’en souvenir encore… Alors oui cette ostalgie, ce telephone est porteur de souvenir. Pourtant moi je me suis deja disputé avec quelqu’un avec ce meme combiné, et oui mon « habile » esprit a gommer ces souvenirs douloureux, pour ne laisser que les bons !

    Un article interessant, et en fait qui decrit assez bien ma pensée a moi aussi [meme si je n’y avais vraiment reflechi] mais tout ce que tu dis est vrai.

    Au plaisir de lire mon nom une seconde fois dans vos articles !
    Laurent At.

    PS: je suis sans Iphone pour TROIS semaines… comprends tu ma douleur ? [apparement personne autour de moi ne le fais] ! 😥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s