How I met Yaya… rue Montmartre

Ce jour-là, j’avais travaillé beaucoup et vers 17h j’ai enfilé un pull de Lancelot pour aller chercher du pain…

Il fait beau à Paris, vous l’ai-je dit ?

La lumière de la fin d’après-midi était encore douce et je me suis dit que j’allais faire le tour du pâté de maisons (très important de faire de l’exercice physique tous les jours !).

J’ai une hygiène de vie irréprochable… Ah ah ah… Ouille !

Bravo, je me fais mal aux cervicales rien qu’en rigolant, tellement je suis rouillée

Uniquement pour des raisons de santé donc, je file jusqu’à la rue Montmartre.

Je m’balade.

« Je m’balance,

Je m’offre à tous les vents, sans réticences… »

Pof ! Une image que j’adore.

Je sors mon appareil de son étui fauve.

Yaya-Store… une boutique multimarques dont la vitrine est un billet d’avion pour des vacances, toute l’année !

Je zoome.

Pas manqué : je m’imagine avec un troupeau de chèvres, en bottes confortables et sac qu’on dirait que je l’aurais brodé moi-même dans une autre vie de gardienne de biquettes au Tibet…

Une impulsion subite.

La vitrine ne me suffit pas.

Il faut que je rentre voir cette serre que j’ai aperçue par la porte ouverte…

Ayé !

Une image d’ambiance et j’ai totalement oublié ce que je fais là.

Mes yeux tournent et virent.

TOUT est beau (je me souviens soudain pourquoi je ne rentre pas souvent dans cette boutique… taux très élevé de dangerosité shopping!!!)

Et puis c’est joliment mis en scène.

Les lumières sont démentes, au plafond, sur les murs, dans les guirlandes de la vitrine.

Des tshirts, des écharpes, du cuir, des sequins, des accessoires ou des jeans…

C’est une caverne d’Ali-Baba.

D’ailleurs il y a les chaussures précieuses !

Confort absolu, même par tempête de sable… (ok je m’avance un peu, mais l’ensablement parisien se réduisant à la poussière du Palais Royal, ça doit être jouable !)

La musique de fond est jazzy… une voix caressante, celle de Melody Gardot.

Comme si mes yeux n’étaient pas assez concentrés pour faire le point, mes oreilles se mettent à frétiller de plaisir elles aussi !

Des trésors dans les moindres recoins :

Une vue d’ensemble à donner le vertige (dans quelques mètres carrés, c’est un challenge intéressant).

Vous avez suffisamment de foulards pour ce printemps vous ?

Vous savez… pour réussir les fameux mélanges d’imprimés.

C’était une question piège : on n’a jamais assez de foulards voyons !

Par exemple vous n’avez pas celui-là :

Ni le liberty et le gris ardoise là…

Et la dentelle, vous aimez ?

Il paraît que c’est ce qu’il faut porter cette année…

D’accord si c’est une belle dentelle ancienne comme en bas de la tunique. Oui oui, trois fois oui !

Mais très peu pour moi la dentelle stretch en polyuréthanol des body AA (strings en plus… pouha).

Justement, je rencontre la jolie vendeuse qui me montre une robe pièce unique, faite à partir de vintage.

Figurez-vous que ce sont des dessous d’ecclésiastes au départ…

Sexy le pape ? Oublions vite cette image post-apocalyptique, pitié !

Là, c’est au minimum un archevêque :

J’aime tout de suite cette fille pétillante !

Elle a une mèche blanche, comme moi, et elle sourit avec les yeux…

Et puis elle invente malicieusement les histoires des vêtements, elle connaît aussi celles de toutes les marques dénichées, certaines exclusives.

Je lui demande son prénom (pour vous le dire) et elle me répond gentiment « Yaya ».

OK. C’est donc elle, Yaya !

C’est pour ça que la boutique a ce nom… c’est SA boutique.

Je la harcèle de questions pour qu’elle me raconte l’endroit avant, après, les repérages, la déco…

Je voulais tout vous dire mais en fait elle a un site magnifique à découvrir dont je vous mets le lien en bas.

Allez-y !

Yaya a le style dont je rêve : cool, pas prise de tête, à l’aise dans son jean large et ses chaussures lacées.

Tantôt clown, tantôt sérieuse, mais toujours parfaitement bien sapée !

Pourquoi, dans une chemise à carreaux et un jean, j’ai l’air d’un bûcheron et elle d’une publicité pour… sa boutique?

Car Yaya n’envisage pas de proposer des choses qu’elle ne porterait pas…

Alors ici, c’est un peu ce dont on rêve toutes : son dressing puissance 10.

Mon truc à moi ce sont les chaussures et d’ailleurs en parlant de curé, j’ai ressorti des noires à bouts ronds lacées qui sont parfaites…

Mais elles sont noires et là en face de moi, je tombe littéralement amoureuse d’une paire un chouya plus… gaie ?

Yaya m’explique que c’est le fils surdoué d’un très génial artisan espagnol qui va prendre la relève de son papa, fabriquant pour les plus grandes et sérieuses marques de chaussures, mais qui imagine aussi quelques modèles à lui, dont cet hommage à Michael Jackson… Wahou !

Vous vouliez des foulards ?

Et ce dernier sac, n’est-il pas fabuleux, avec toutes ses piécettes ?

Un voyage je vous avais promis… sans passer par la case Air France, ni le nuage de cendres volcaniques.

Elle me parle japonaiseries et je suis en Amérique du Sud sur une mule… allez comprendre.

Il suffisait d’aller rue Montmartre pour avaler une bouffée de couleurs !

Il y a même, tout au fond de la boutique, un portant spécial avec les saisons précédentes, en soldes… une mine !

Mais moi c’est le tshirt Mandela à gauche que je reluque.

J’aurais dû l’essayer, la cabine est comme le reste, chic et bohème…

Oui, les cintres sont géniaux, au passage.

Aussi ce top Gat Rimon… et ces dentelles, encore !

A côté, c’est le retour annoncé de la banane, qui, d’un seul coup, prend un sens nouveau pour moi : du cuir recyclé, très souple, des doublures en tissus de récup et un styliste inspiré, pour des sacs tous différents, super bien pensés.

Mais non ! On ne m’aura pas sur la banane, ni sur le sac à dos (très tendance 2010).

C’était limite, avec ces clous…

Je continue à discuter avec Yaya (et en fond d’écran de mon cerveau, je fomente un plan machiavélique pour lui piquer son écharpe bleue).

En même temps (multitâche), je fais le plein d’images.

Non seulement il y a des chaussures et des sacs, mais aussi des bijoux, des cols en crochet et des culottes.

Alors on revient quand vous voulez dans cet endroit magique, où les échelles ne mènent nulle part.

Mais on s’en fiche car, sur elles comme sur les escabeaux, le décor est si joli qu’on n’a qu’une envie : rester pour regarder, toucher, caresser, essayer…

Ah oui !!! J’étais rentrée au départ pour la serre.

Ma maman jardinière aimerait sûrement savoir d’où elle vient…

Une heure a passé et j’ai oublié de demander !

« Yaya, elle vient d’où ta jolie serre dans laquelle poussent les colliers sous cloche ? »

C’est dit, il faut donc que j’y retourne.

J’ai un alibi et promis, je vous montre mon butin la prochaine fois…

Anne

YAYA

55, rue Montmartre

75002 Paris

Lien vers le joli Site Officiel du Yaya-Store

Edit : un article portrait magnifique de Yaya chez Isabelle de Mode Personnel !!!

40 réflexions sur “How I met Yaya… rue Montmartre

  1. Quelle jolie boutique ! Il y a vraiment des merveilles, je craque pour les petites chaussures liberty au tout début de l’article. Encore une bonne adresse à noter 😉

    mel

  2. géniale cette boutique !! exactement tout ce que j’aime !!
    j’ai flashé (entre autres) sur le sac besace à sequins, le foulard imprimé et les derbies noires et blanches …
    très belle « shop » découverte ! bisous Anne !

  3. virg dit :

    Tres chouette, c’est vrai que cette boutique te donne envie de tout !
    En tous cas, je ne sais pas si c’est pour cause d’etui hyper beau-hyper fashion, mais tes photos sont magnifiques et elles subliment la selection de cette petite boutique ! Bravo Anne !
    Mais maintenant, faut aller faire des reportages a la foirefouille, ce sera moins creve coeur pour nous…
    bises

  4. Marie dit :

    Hiiiiii ! J’ai eu au moins 15 coups de cœur sur tes photos ! Cette boutique est magique ! Il ne faut surtout pas que j’y aille, j’en ressortirais ruinée…

  5. clara dit :

    Cette boutique est super mais probablement meurtrière pour le porte-monnaie !
    ( à ne consulter que par le biais de votre magazine car « arsenic et vieilles dentelles « …)

  6. J’adore,mais c’est pas cool que l’e shop soit en maintenance!
    je craque plus particulièrement pour les chaussures anniel !
    vu que j’en voulais,je sais où aller pour m’en procurer,maintenant!

    en tout cas,si la propriétaire passe par là,chapeau pour la boutique,elle est beaucoup trop mignonne ! et les photos sont très belle!

    merci pour la découverte!

  7. Céline dit :

    C’est une très jolie découverte et une boutique tout simplement magique, où l’on pourrait rester des heures…
    Je rêve d’en trouver de semblables les rares fois où je me rends à Paris, mais mon radar à merveilles doit être cassé… Snif!

  8. IZZY dit :

    BONJOUR ANNE
    MERCI POUR CETTE DECOUVERTE UNE MINE D’OR ! cela est bien dommange que le shop oonline ne soit pas fonctionnel !
    bonne journée et n’hésite plus à faire ta promenade sportive quel bonheur !!!

  9.  » La cavernde d’Ali yaya » …
    Voila comment nous avions appelé cette boutique, une fois ou nous etions rentrées dedans avec une amie. Elle s’etait achete un magnifique sac en cuir gris, pour 3fois rien.
    Et moi un foulard que j’ai helas du offrir !

    Une adresse effectivement tres agreable !

    Laurent At. 😉

  10. Votre enthousiasme fait plaisir à lire !
    Yaya a vu tous vos commentaires et hier elle m’a dit que le shop en ligne serait à jour avant la fin mai.
    Je vous avertirai bien sûr…
    C’est vrai que c’est une mine et l’appellation de Laurent, « La Caverne d’Ali Yaya », est juste parfaite !
    On la garde.
    Merci Laurent et retourne y dénicher un foulard… la collection de cette année est incroyable.

    Bisous
    Anne

  11. C’est une boutique vraiment magique. Une vraie caverne d’Ali Baba !!! On a envie de dire : « Sésame, ouvre-toi !!! »
    Merci pour cette découverte !

    Mia de TERRA LATINA 😉

  12. Quelle belle découverte ! J’y cours dès que je rentre à Paris.
    La petite serre me rappelle celles qui était en vogue dans le sud de l’Allemagne où je vivais petite, quand j’y vivais petite… Une image du confort et du bonheur familial !
    Nostalgie !
    😉

  13. Magnifique, énervant même…(quand on habite loin de l’adresse et que la boutique en ligne est « en travaux »). Mais comment fais-tu Anne pour nous dégoter toujours de nouvelles et si belles adresses???
    Bisous, PDC.

  14. cathie dit :

    C’est magnifique !
    Est-ce qu’on peut avoir quelques exemples de prix ? Genre le fameux sac en sequins et les shoes en cuir souple à lacets, ou des articles soldés.
    Merci miss

  15. très joli tout ça, avec la petite description en prime, sympathique pause dans mon boulot de forcenée 🙂
    vivement que la maintenance se termine (et que je prenne le temps tout simplement d’aller faire du shopping à paris) pour voir ça de plus près!

  16. Wouah! Quelle jolie boutique! Et comme je les aime! Bourrée de trésors, bourrée de charme et plein de personnalité! Je note donc l’adresse et je vais faire un tour sur le site!

  17. ohlalala!
    C’est la caverne d’ali baba ici, il y a tout ce que j’aime réuni ^^
    Merci pour cette bonne adresse miss!
    Les anniel liberty sont à tomber! Saurais tu combien elles coutent ?
    Pour le cartable, je ne vois pas trop ou il est?!
    je dois être un peu biglouche ^^
    Merci en tout cas pour ce joli moment, je m’y croyais l’instant de 5 min et c’était trop bien !
    Bisous la belle, leeloo

  18. Coline dit :

    J’adore les petites boutiques Vintage , bric a brac comme celle la …
    Je trouve cet esprit très mignon et enfantin avec plein de jolies petites tenues Printanières … J’aime cet esprit !
    Bravo a Toi et a ton blog , il es super Cool et bien fait , je te mets dans mes Favoris pour te visiter chaque jour ! 😀
    P.S : Michael Jackson et non pas Mickaël Jackson ! Lol !
    Bisous a vous toutes 😉

  19. Dire que je suis passée 100 000 fois dans cette rue sans la voir… heureusement pour ma carte bleue, ça aurait été terrible!

  20. Stéphanie dit :

    oh j’adore cette boutique!
    Je l’ai découverte il n’y a pas très longtemps mais je suis une fidèle depuis! Je croyais que j’allais pouvoir garder ce secret égoistement encore longtemps, mais Anne est passée par là 😉 Les sacs brodés, tous des modèles uniques by the way, sont ma-gni-fiques et ils tiennent bien la route! Très joli article en tout cas!

  21. Oh Anne, j’adore cette boutique. Je craque à chaque fois pour sa sélection de foulards. Yaya est irrésistible ! Une vraie beauté. Tu as raison, on pourrait passer des heures chez elle. Ça fait des mois que je veux faire son portrait. Bravo, elle mérite qu’on parle d’elle !

  22. bonjour à vous ,
    ouh lalala que la boutique est belle !
    moi , ce que je cherche ce sont des chaussures Anniel de toutes les couleurs !
    et si vous les envoyez ?

    merci de me renseigner .
    très amicalement .
    jag .

    • Bonjour Jag de hag !
      Je suis désolée, je ne connais pas le stock de la boutique mais je te conseille d’aller voir sur leur site (lien en cliquant en bas de l’article) et de les contacter directement. Ils sont super sympas et y’a des Anniel, ça c’est sûr : je suis passée devant la vitrine il y a peu 😉
      Sûre aussi qu’ils envoient car ils ont un store online. Bon shopping !
      Bisous
      Anne

  23. Boutique magnifique ! J’ai hâte d’aller y faire un tour, j’ai un peu peur pour ma CB cela dit … Et vos photos sont juste sublimes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s