iPhone OS 4.0

Semaine chargée en actualité mobile chez Apple, après le lancement de l’iPad samedi 3, jeudi 8 a vu l’annonce d’iPhone OS 4 lors d’une conférence de presse au siège d’Apple.

Passons rapidement sur les nouveautés annoncées, dont vous pouvez lire des explications plus ou moins approfondies un peu partout sur le web, je suis plus intéressé par ce qu’elles signifient…

Apple a annoncé 1500 nouvelles API pour les développeurs, afin de leur permettre d’utiliser toutes les nouvelles possibilités.

Pour les anglophones, voici la vidéo de la conférence de presse (il faut cliquer sur le bouton « lecture » pour voir l’image):

[quicktime width= »640″ height= »360″]http://stream.qtv.apple.com/events/apr/1004fk8d5gt/1004767kjhgoiashdbnv_0650_ref.mov[/quicktime]

Possibilités dont les majeurs sont:

1. Introduction du fonctionnement multitache d’iPhone OS. Concrètement, ça veut dire que toute les applications pourront continuer à fonctionner en tâche de fond pendant que vous en utilisez une autre. C’était un des points les plus critiqués d’iPhone OS, pas complètement à juste titre selon moi, non pas que le « multitasking » soit inutile, bien sûr que non, mais simplement parce que déjà sans, iPhone OS était plus ou moins multitache selon le type d’applications que vous utilisiez.

C’est probablement ça qui a alimenté le désaccord entre les tenants du multitache à tout prix et les autres. Je m’explique. Une certaine forme de multitasking est disponible depuis le début pour les applications d’origine. Vous pouvez par exemple écouter de la musique tout en faisant autre chose, ou continuer un appel téléphonique tout en surfant sur le web.

Les problèmes apparaissent lorsque vous effectuez ces taches avec des applis tierces, par exemple si vous téléphonez avec Skype au lieu du télèphone, vous ne pourrez pas faire autre chose en même temps.

Si vous écoutez de la musique avec une autre application que la fonction iPod d’origine, idem, vous ne pouvez pas actuellement faire autre chose en même temps.

Autoriser ce type de fonctionnement à toutes les appplications, présentais selon Apple un challenge majeur: l’utilisation beaucoup plus rapide de la batterie et la dégradation des performances de l’application au premier plan.

En effet, si vous autorisez les applications en tache de fond à exécuter des opérations pendant que vous faites autre chose, rapidement vous risquez de demander trop de puissance au processeur, avec les deux conséquences décrites. De plus, ce type de fonctionnement est sensible à la qualité des applis elles mêmes, si une appli en tache de fond présente des bugs, ils peuvent se manifester et rendre l’ensemble de l’expérience avec toutes les autres désagréable.

Pour contourner ces problèmes, Apple a analysé des dizaines de milliers d’applications, identifié toutes les tâches qu’elles ont besoin d’effectuer lorsqu’elles sont en arrière plan, et développé des API pour les effectuer. Les développeurs ont donc, lorsque leur appli est en arrière-plan, accès à ces API uniquement, au lieu de pouvoir faire tout ce qu’ils veulent. Apple garde donc la main, et c’est iPhone OS qui se charge d’attribuer les ressources, évitant les problèmes ci-dessus.

2. Amélioration de Mail: boîte aux lettres unifiée pour les personnes qui ont plusieurs comptes emails, possibilité d’organiser les messages en fils de discussion, possibilité d’ouvrir les pièces jointes dans des applications tierces, possibilités d’avoir plusieurs comptes Exchange.

3. Dossiers d’applications: toute personne ayant beaucoup d’applis sait à quel point il peut être agaçant de les trier, de les trouver, de les organiser.

Désormais il sera possible de créer des dossiers thématiques, par exemple pour ranger tous les jeux ou tous les magazines online dans un dossier, portant d’ailleurs le maximum d’applications de 186 à plus de 2000

4. iBooks, la nouvelle application iPad sera dispo sur iPhone aussi, et vous aurez accès aux mêmes livres (là pour le coup c’est pour le moment une annonce pour les USA, les questions de droits retardant le lancement d’iBooks ailleurs)

5. Outils pour les entreprises, notamment la possibilité de déployer des applications sur une flotte d’iPhones sans besoin qu’ils se connectent au réseau local.

6. iAd: Apple va implémenter sa propre plateforme de publicité mobile, permettant aux développeurs qui souhaitent insérer de la publicité dans leurs applis d’avoir accès en quelques lignes de code  tous les formats proposés. Surement une bonne nouvelle pour les développeurs, je suis moins sûr pour les utilisateurs.

7. Gaming social network unifié: Apple va proposer un réseau social destiné à partager, à jouer ensemble, l’un contre l’autre, comparer les scores, etc… Plusieurs réseaux de ce type existent déjà, développés par les principaux éditeurs, mais partant du principe que la force d’un réseau social est d’y trouver tous ses amis, l’idée est encore une fois de proposer l’intégration d’un même réseau à tous les développeurs avec seulement quelques lignes de code.

Apple précise que ces deux derniers points ne sont pas pour eux des sources de revenus importants directement, mais des outils pour aider les développeurs à fidéliser leur audience et à la rentabiliser… wait and see.

Au delà des nouveautés annoncées et de celles restant à venir, on en saura plus au lancement cet été, ce que je trouve important dans cette annonce, c’est que pratiquement toutes les requêtes des utilisateurs et développeurs trouvent leur réponse. Cela montre qu’Apple a choisi un chemin, et le débat sur la justesse de ce choix dépasse le cadre de cet article, voire même de ce blog et surtout de ma vie, mais qu’ils s’y prennent plutôt bien en le parcourant.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’ayant choisi de produire des plateformes très fermées, en gardant le contrôle total de ce qui est développé et proposé sur leurs appareils, ils font l’effort de rester à l’écoute des clients, de façon à introduire toutes les fonctions que ceux-ci souhaitent et réclament.

Si le modèle « ouvert aux quatre vents » prôné par la communauté geek entre autres est évidemment attrayant pour qui est à l’aise avec ces appareils modernes, les utilisateurs « lambda », l’énorme majorité finalement, ne désirent que ça: des appareils faciles à utiliser, sans rien de compliqué, sans bugs, et dans lesquels les fonctions dont ils ont besoin sont ajoutées par le constructeur.

En parlant du multitache, dans une séance de questions après la conférence, à la question « Comment quitte-t-on une application, y a-t-il une sorte de gestionnaire de tâches? » Steve Jobs a répondu, à mon sens très justement: « Si vous voyez un stylet dans un appareil tactile, c’est qu’ils ont raté leur appareil. Si vous voyez un gestionnaire de tâches dans un appareil multitâches, c’est qu’ils ont raté leur implémentation de la gestion multitache. »

iPhone OS s’occupe de tout ça pour vous, le choix de quitter une appli ou la mettre en tâche de fond revient au système en fonction de ce que cette appli fait et doit faire. Si ça marche vraiment, de façon transparente pour l’utilisateur en termes de confort, puissance et durée de la batterie, Apple aura réussi son challenge.

Paolo

Une réflexion sur “iPhone OS 4.0

  1. virg dit :

    Bon sang, je n’ai pas (encore) d’I phone, mais tout ce que tu racontes est passionnant !

  2. Ton article était très interressant. En tant que fan d’Apple depuis mes 15 ans, j’adore et je suis plutôt fascinée par cette énorme entreprise marketing et technologique qu’est Apple. J’aime mon iPhone plus que personne. Sans lui je serai perdu. Du coup savoir qu’il va être encore plus pratique me réjouit a l’avance.
    Merci Paolo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s