Billy Dreyfuss & Calamity Anne

C’est vrai j’adore les sacs… j’ai même un petit livre jaune qui le prouve.

Mais je sais raison garder et si j’admire dans les vitrines les Birkin, Downtown ou 2.55, ce n’est que pour le plaisir des yeux.
Un peu comme avec les chaussures !

Mes cuissardes orange sont une autre histoire, un achat réfléchi, un investissement intelligent !

D’ailleurs je ne regrette pas une seconde car elles m’ont apporté bien plus que le réconfort de leur chaleur dans l’hiver parisien glacial… une amie !
Lys est ma vraie copine depuis.
Je passe souvent la voir, armée de mes Michel Vivien ou plus simplement chaussée de compensées Topshop.

Boots Isabel Marant, trench et chapeau Anthony Peto la semaine dernière, en Columbo incognito flairant une piste.

Une fois la porte du 58M poussée, Lys s’est transformée en dame du Lac, lumineuse, et m’a fait miroiter un Graal.

Vous êtes éblouis ?
C’est de ma faute. Pardon.

J’aurais dû commencer par vous parler de Jérôme Dreyfuss que je ne connais pas.
De ses sacs aux prénoms masculins et aux lignes féminines qu’on aime.

Peut-être vous envoyer voir Walinette qui après l’avoir testé fin 2008 a fini par succomber aux charmes du maxi Billy le mois dernier.

Une fois dans la boutique, je vous aurais d’abord présenté Franck.
Admirez sa matière noble, un python crème et gris :

Enfin j’aurais bouclé mon récit avec Billy (là vous pouvez revenir à la première image plus sereinement).

Je ne sais définitivement pas raconter les histoires.

En réalité, je ne suis pas non plus un inspecteur génial et j’ai été largement aidée dans mon enquête.
Pour être honnête, les voix m’ont appelée jusqu’ici (i.e. un sms m’a guidée)…
« Anne, on a reçu un Billy en Python. Viens voir !!! »

Alors seulement j’ai fait le parcours que je vous retrace et découvert « la chose »
C’était Lys, mon informatrice, ma balance, mon docteur Watson.

Elle avait rencontré Bily et voulait me le présenter…
Précautionneusement, elle l’a décroché du mur et passé à son épaule.

Elle le caresse, le câline, le couve du regard, dès qu’elle est seule dans la boutique… pour qu’il s’imprègne un tout petit peu de son odeur si douce.
Elle est amoureuse.
J’ai partagé ce secret et son coup de foudre dès que j’ai pu le toucher, du bout des doigts, du bout des lèvres (Meuh non je n’ai pas léché le Billy !!! C’est une façon de parler, pour rendre les choses plus poétiques.)…

J’avais dans les bras l’arme du crime, le corps du délit, l’objet ultime de convoitise fashion !
Enquête terminée.

Sauf que me voilà bien. Et Lys avec moi dans cette galère.
Un pareil trésor n’a pas de prix.
Ou plutôt il en a un, indécent, qui ajoute à son charme en lui donnant le goût de l’inaccessible.

Entêtant, obsédant, pire qu’un parfum de Serge Lutens.

Même en passant en revue les chaussures de la nouvelle collection – occupation habituellement suffisante à chasser toute pensée de mon esprit, qui me met dans un délicieux état de transe ou d’hébétude – je ne pouvais m’empêcher de penser à Billy tout proche.

Et de me demander si finalement le mieux ne serait pas de le porter avec un jean et… des sabots ! Bruns, gris, noirs, ou roses, peu importe.

Parce qu’il est précieux, Billy, mais il est cool à la fois.

Il est tout mou mais il sait se tenir.

Bref il est parfait et je suis une calamité…

Non, je ne vais pas craquer cette fois !
Je me contenterai de revenir voir Lys les mains propres, et de caresser avec elle ne serait-ce que l’idée d’un Billy à nous, qu’on se partagerait entre filles.

Et puis les autres jours, j’irai sur le site de Monsieur Jérôme Dreyfuss, juste pour vérifier que Billy existe, n’est pas un pur fantasme…

Ah oui ! Il est là. Né de l’imagination géniale d’un créateur dangereux…

Je peux dormir tranquille.
Vous devinerez sans peine l’image sublime et subliminale qui habitera ma rêverie.

Pfiou !
Un crush pareil, c’est violent.
Heureusement que ça n’arrive pas tous les jours…

Anne

Lien : le Site Officiel de Jérôme Dreyfuss

18 réflexions sur “Billy Dreyfuss & Calamity Anne

  1. J’aime bien la résonance so « Western Spaghetti en territoire feutré » du titre !!! OU quand la Modeuse ET son Graal sublimant du Moment se toisent mutuellement, s’adonnant à un ballet muet où le « Trendy Désir » règne en Maitre incontesté . . .
    ps: Mmmh Alors en toute Honnêteté, je doute assez du « Fetish Appeal » de cette collection de sabots, sortes de « crocs travestis/customisés sur un mode urban/bucolique ; en quête de Fashion Respectabilité Mais quand même » . . .

    à Bientôt, Antoine

  2. vannina dit :

    Je ne veux pas jeter d’huile sur le feu mais ce Billy python te va comme un gant(ou plutot comme un sac)habituellement je n’aime pas trop sa forme molle mais habillé de python ça change tout et non je ne veux pas savoir le prix.
    Bon week end.

  3. je rêve d’un sac jérôme dreyfuss…tiens je vais aller me choisir un modèle sur son
    site et imaginer que je peux me l’offrir…mais peut être qu’un jour…
    des bises anne et bon week-end !!
    ps : le sabot, comme antoine, j’suis pas trop pour…

  4. Billy est déjà dans mon lit… euh pardon dans mon placard mais pas dans sa version python… je dois bien avouer déjà que même dans sa version plus naturelle et moins animale il a su me séduire en 1 minute 30… et moi ben je n’ai pas eu ta force d’esprit et n’ai pas eu le coeur de l’abandonner là… Soit, une bien joli récit que le tien 😉

  5. Nad. dit :

    Pfffff des peaux de serpents, même morte, j’en ai la chair de poule…..
    Il faut avouer, qu’il te va très bien et qu’il est très sympa.
    C’est définitif, pour moi c’est non !
    Je te fais d’énormes bisous et espère te voir cette année

  6. Isa dit :

    Et bien entre Billy et moi, ce fût le coup de foudre, puis….rapidement le désamour et enfin…la rupture!
    J’ai acheté Billy en feu il y a peu, séduite par son cuir très doux et son allure sympa! Une fois à la maison, après l’avoir essayé avec dedans mon petit fouillis habituel, l’excitation de l’achat à commencé à laisser la place à une indicible insatisfaction. Je ne sais pas , la forme tout compte fait est sympa quand il est très rempli, sinon le sac fait tout plat, de plus c’est un sac qui ne se ferme pas, et je trouve la grande anse pour le porté épaule trop courte. Bref, déception !!
    Nous nous séparés d’un commun accord au bout d’une semaine par l’entremise d’Ebay ! ( mais dans tout cela, le côté positif, c’ est que les sacs Jérome Dreyfuss sont une valeur sûre dans la mesure ou comme je ne l’avais jamais porté, je l’ai vendu le prix que je l’avais acheté ).
    Cela dit, c’est vrai qu’en python il a de l’allure…!

  7. j’ai jamais testé mais en fait je suis moyen convaincue…
    par contre je suis sous le charme du sourire de faon de Lys !

  8. ahh je sais pas… le Billy, il ne m’a jamais fait trop d’effet (je doit être malade c’est étrange…), je trouve que le sac tout mou, tout fragile, à ce prix… je préférerais m’offrir un autre créateur… Enfin, j’avoue que le modèle python a quand même vraiment quelque chose 🙂

  9. soph dit :

    Moi j’ai eu un énorme coup de coeur pour les shoes noires de la 2e photo, elles ont tellement accrochés mes yeux que c’est à peine si j’ai vu le sac! et puis le python, rien à faire, je n’aime pas.. autant le léopard m’a eu à l’usure, autant le serpent n’est pas ma tasse de thé! mais ces chaussures… *.* j’en baverais presque!

    pleins de bisous « from switzerland » (ils devraient arriver dans quelques jours, ils peuvent pas non plus prendre l’avion.. ;D)

  10. J’aime beaucoup le ton de ce récit ! Ainsi que les photos, bien sûr. Pour le sac, je m’interdis de penser trop à ce que je ne pourrai m’offrir… Dans l’immédiat. Sais-t-on jamais !

  11. Ping : Vintage Vitrine: MB Select | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s