Cave Canem

Que les choses soient claires : à la question de Michel Drucker « Vous aimez les chiens ? », je répondrais « oui ».  Les chats… moins sûr mais peu importe ici et maintenant.

Je suis une fille qui a eu des chiens lors de ma jeunesse provinciale, campagnarde même, et qui aujourd’hui à Paris, préférerait avoir du chien tout court.

Mes premiers pas sur internet ont accompagné Attention au chien.
Mon premier blog a été celui de Miniwaf.
Omelette est une amie personnelle (à tel point qu’elle est la seule a enchérir 1 euro pour m’acheter une jupe en taille 36… preuve de grand dévouement canin).

Donc les toutous de tous poils, oui !

Même en feuilletant Elle, il me prend des envies de luxe, pas seulement sur les chevalières en diamants

00-chien

Mais les chiens à Paris : NON !!!

La crotte est l’angoisse de la parisienne en Louboutin ou autres godillots Chie Mihara. Carrie Bradshaw en a fait les frais dans le dernier épisode de Sex and the City qui se passe en France. La plus stylée des New-yorkaises, rinçant ses semelles à une fontaine publique, dégradée, puante… C’est dire quelle image ont de notre merveilleuse capitale les étrangers en goguette !

Un chien à Paris, il s’ennuie. Il ne supporte les petits appartements qu’à condition de les mettre à sac (et les seuls sacs que je tolère chez moi sont siglés).

Il frétille à l’idée de sortir une fois par jour pour arpenter (accessoirement salir) le bitume et les pavés. Le reste du temps, il déprime !!!

Paris est plein de chiens dépressifs. Déjà quand on les achète ils sont sous prozac et on les comprend. Vous avez déjà fait les animaleries sur les quais ?

chiens_depressifs

La ville elle-même ne les aime pas… A moins d’être accompagnés de célébrités, ils sont refoulés à l’entrée des clubs sympas, délit de sale gueule.

01-Attention_interdit_aux_chiens

Pourtant, lors de ma promenade, j’en ai croisé quelques-uns et c’est eux que j’avais envie de prendre en photo aujourd’hui. Pas très coopératifs, c’est le moins qu’on puisse dire… j’ai couru derrière mais même les minuscules allaient beaucoup plus vite que moi. Je me suis ralliée au panache fier et blanc du dernier, une sorte de rat ou plutôt d’écureuil albinos.

02-chiens_paris_6

Tel maître, tel chien… Ils font des efforts, je vous assure. Même lorsque la vitrine n’est pas à portée de leurs yeux, ils attendent plus sagement que mon mari leur maîtresse avant de reprendre la balade. Mais enfin les arrêts shopping sont un peu trop fréquents rue Saint-Honoré. Quelle vie de chien !

03-chien_maitresse

Rien d’étonnant donc à ce qu’on en aperçoive de moins en moins et je croyais avoir flashé les derniers spécimens.

Lorsque soudain, au détour de la rue des Petits Champs, Notre Dame des Victoires a été prise d’assaut et mon appareil me sautait des mains tant j’essayais frénétiquement de zoomer sur eux :

D’abord un, normal. Puis deux, puis trois…

04-chiens_petits_peres_123

Etait-ce un rendez-vous galant, une parade ? D’autres les ont rejoints, tous plus poilus et joueurs les uns que les autres, tirant sur leurs laisses pour se sentir les fesses en guise de bonjour, se rouler-bouler sur le parvis. J’ai pensé qu’il sortaient de l’enterrement de Beethoven ou d’une messe à la mémoire de Rintintin mais aucune cloche ne sonnait.

05-chiens_petits_peres_345

Si c’était un concours d’élégance, incontestablement la palme revenait aux deux jumeaux Barzoïs sagement accolés à une parisienne rouquine super chic !

Ça alors ! Le chien serait-il un accessoire de mode tendance ? Au diable crottes et dépression chronique il m’en fallait un tout de suite… Quelle tenue, quelle allure, quelle prestance !

06-chiens_petits_peres_barzois

C’est alors que j’ai compris. La caméra n’était pas cachée et nous étions sur le plateau de tournage d’un film…

07-camera_tournage_film

Je me disais bien aussi que cette flamboyante était trop jolie pour être vraie. La petite fille en haillons qui jouait de l’accordéon auprès d’un vieux cul de jatte sur roulettes, c’était pittoresque… J’aurais dû m’en douter. Mais je suis parisienne, je suis élevée à ne m’étonner de rien.

C’est pourquoi lorsque j’ai repris ma route (le monde m’émerveille) et ai emprunté la rue d’Aboukir, le cœur léger et le bagage mince, après mes péripéties canines, je ne me suis pas posé de questions à la vue de ça :

08-animaux_aboukir

Paris est un zoo, une ferme, une jungle urbaine et les créatures que je vous ai montrées aujourd’hui n’en sont ni les plus dangereuses, ni les plus étranges…

Un jour je vous raconterai comment, me retournant pour déloger ma voisine de léchage de vitrine, je me suis retrouvée le nez face au nombril de Claudia Schiffer, sortant d’un shooting Chanel, en cuissardes monogrammées et combinaison de Barbarella, cheveux parfaitement brushés. Ça c’était surréaliste !

Pardonnez cet article quelque peu… bizarre et bonne journée, chers lecteurs !

Anne

Une réflexion sur “Cave Canem

  1. Dori dit :

    Apparemment ce n’est pas dégradant, fashion erk-style, de laisser des bouses canines n’importe où. Le sac plastique ramasse-crotte et la mentalité latine-je-m’en-foutisme-un-brin ne font pas bon ménage avec les chaussures. Une question d’éducation du maître aussi, n’est-ce pas ?

    Le chien ne recouvre pas sous la litière ses précieux étrons alors observez attentivement le sol, tant pis pour les monuments, vitrines etc etc X )

    Et un jour nous parlerons peut-être de ces WC si sales qui habillent pourtant moultes cafés et restaurants… Les toilettes auto-nettoyantes semblent être la seule et la plus chère solution. Dommage.

    Ouah. Miaow.

  2. @Dori : totalement d’accord : ce qui est dégradant ce n’est pas l’attitude des chiens mais bien la mentalité des maîtres. Je comprends qu’on puisse rechigner à ramasser des crottes, mais alors on adopte plutôt un iDog !
    @Anonyme : un peu fort… un peu simpliste. Mais pas de censure. Et si tu as marché dedans ce matin, je peux comprendre que tes mots dépassent ta pensée dans un moment d’égarement enragé ?

  3. MissYou dit :

    Manque d’éducation, de respect de l’autre et surtout égoïsme.
    Simplement.
    Pauvres chiens.

  4. Anonyme dit :

    Non, non je t’assure que mes mots ne dépassent pas ma pensée et sans avoir marché dedans (30 ans d’expérience parisienne feront toujours la différence pour la godille urbaine !) : une pure nuisance que ces bestioles au niveau de vie supérieur à celui de l’être humain moyen sur la planète !

    Et n’allons pas croire que ça s’arrête sur le paillasson des entrées d’immeuble : aboiements intempestifs en appartement, reniflages écoeurants, copulations impudiques en font un « meilleur ami de l’homme » bien encombrant en ville, et je ne mentionne même les cas d’attaques d’enfants ou de personnes âgées…!^^

  5. nad. dit :

    N’en déplaise a MR ou MME l’anonyme (pourquoi signer anonyme, d’abord ????)des chiens, y’en aura toujours et bien heureusement, simplement, au bout des laisses il y’a des personnes (pas toutes, ouffffff !) qui ne savent pas éduquer leur animal et s’empresse de le virer dès que l’enfant prodique va naître, ou au moment des vacances etc… ! Alors, Paris ou campagne, les crottes sont toujours là et l’incivisme aussi ! Moi, je garde que les magnifiques images d’Anne et à présent je regarderais de plus près la tête des chiens et moins ou je mets les pieds….bisous

  6. ah mais tu ne connais pas encore Bambi ? Bambi c’est la star du bitume, avec lui je me fais des tonnes d’amis. et je ramasse ses crottes. on a presque la même coupe de cheveux lui et moi. quand je choisis une coloration pour racines, c’est sa robe que je compare au paquet pour choisir le bon ton.
    non, je déconne.

  7. Je redoute le jour ou mon fils me demandera « maman, tu peux m’acheter un chien ?  »
    Voilà…je crois que j’ai tout dis.
    Sinon, la paire du jumeaux…magnifique.Oui quitte à avoir un chien, autant en avoir deux, qu’ils soient grand, poilus et avec du style :-))

    Sinon Anne, fais gaffe quand même à pas trop déchaîner les foules avec ce genre d’article super engagé 😉

  8. ohh qu’il est mignon le petit chihuahua ! J’aimerais bien en avoir un, heureusement, je suis dans une maison et loin de paris XDD ! Je ne suis jamais allée aux quais, on m’en a parlé vaguement, il faudrait que je fasse un tour, histoire de voir! Au passage si tu connais quelqu’un qui veut bien faire un don de chiot chihuahua (haha on ne sait jamais)…
    Hélas le chihuahua a plus de 1000 euros, pas abordable pour moi :((

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s