César, David et… Rosalie !

Oui, j’avoue : hier j’ai regardé la télé… j’ai même pris la télé en photo. Je vais bientôt pouvoir faire un album sur facebook de ma meilleure amie la télé.
Non mais c’est parce que j’étais chounie et il pleuvait très fort et je n’étais invitée à aucun défilé.
Comme si j’avais besoin d’excuses. Je fais ce que je veux !

Gros coup de gueule avant de passer au point important, contre Numéricâble : ces bastards tronquent les images ! On paie super cher pour avoir accès à des vieux films et on ne voit pas les bouts des sous-titres. Je ne vous dis pas l’angoisse quand c’est un match de foot dont on ne voit pas le score… Décidé on passe chez Free ! Hier c’était pire que tout parce que je n’ai pas pu voir toutes les belles images de Romy Schneider.

Le voilà mon sujet.

Romy Schneider par Claude Sautet… 1972, César et Rosalie. Pas le plus connu des cinq films qu’ils ont faits ensemble, mais mon préféré («Les Choses de la vie » (1970), « Max et les ferrailleurs » (1971), « César et Rosalie » (1972), « Mado » (1976), « Une histoire simple » (1978)).

D’elle il disait : « Elle est belle d’une beauté qu’elle s’est elle-même forgée. Un mélange de charme vénéneux et de pureté vertueuse. Elle est altière comme un allegro de Mozart et consciente du pouvoir de son corps et de sa sensualité. (…) c’est à la fois une femme rayonnante et meurtrie, (…) c’est la vivacité même, une vivacité animale, avec des changements d’expression brutaux, allant de l’agressivité la plus virile à la douceur la plus subtile (…) Romy possède un visage que le temps ne peut détruire. Il ne peut que l’épanouir. »

L’important n’étant pas qu’il l’ait dit, mais qu’il l’a montré !

Preuves en images :

Romy_Schneider_belle_1

Romy_Schneider_belle_2

L’intrigue réside en quelques mots : une femme aime deux hommes très différents. Les deux l’aiment suffisamment pour transcender leur jalousie. Ils deviennent amis. Ils se trouvent et la perdent et je ne vous dirai pas la fin.

En revanche, je peux vous dire pour qui mon cœur bat de David ou de César :

Cesar_David_1

Cesar_David_2

Sami Frey me fait frissonner… Dommage que je ne puisse vous faire entendre sa voix.

Les voix… c’est presque un film qui pourrait passer à la radio !

Sinon, tout ou presque se déroule dans des voitures : Rosalie dans une voiture avec César, Rosalie dans une autre voiture avec David, César et David en voiture…

Cesar_Rosalie_voiture

Et cette façon qu’a Claude Sautet de filmer ses acteurs à travers des vitres de voitures, dans des habitacles étroits, mais sans jamais les enfermer.

Derrière des carreaux, des grilles ou des volutes de fumée, il les cache pour mieux les révéler.

Cesar_Rosalie_vitres

Bien sûr, j’ai pensé à Géraldine et à ses films bien sapés

J’ai été fascinée par les looks de Romy Schneider dans César et Rosalie, comme par ceux de Catherine Deneuve dans Belle de Jour ou La Chamade.

Ce ne sont pas des mannequins, mais elles donnent vie aux vêtements.

Romy_Schneider_looks_1

Romy_Schneider_looks_2

Incroyable… mais pas tant que ça lorsqu’on découvre, au générique de fin, que Madame est habillée par Yves Saint-Laurent himself (enfin sans le t, rapport à Numéricâble !!!).

Après ça vous n’avez pas envie d’un foulard et d’un chemisier bleu ???

La fashion week me semble insipide tout à coup.

Je voudrais être en 1972.

Je voudrais être Rosalie…

Romy_Schneider_fin

Anne

Pour l’anecdote, vous reconnaissez la petite cousine adolescente ?

cousine1cousine2

20 réflexions sur “César, David et… Rosalie !

  1. Entièrement d’accord! Je suis fan des films de Sautet, et ces films me parlent. Et Sami Frey, mmm. Il a bien vieilli en plus. Je n’avais pas analysé le coup des voitures, des vitres et des grilles comme ça, intéressant. Bonne journée à toi !

  2. claire dit :

    Quelle idèe de prendre sa télè en photo ! cela donne un reportage atypique et original et bien sûr ,Romy crève l’écran !

  3. Romy un must!!!!Les mannequins d’aujourd’hui me paraissent fades.Samy Frey et Montand tous nous séduisent!Moi aussi je voudrais etre en 1972!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Ce film est une merveille. le style de Romy est tellement juste… Et Sami Frey… C’est le seul mec au cinoche qui m’ait fait frissonner à ce point. Et c’est vrai qu’il vieillit bien!

  5. Réponse A.
    Ah non pardon, c’est un autre jeu ça 🙂
    Romy, ou la classe incarnée, cette femme à un mélange de douceur et de puissance dans le regard qui me laisse sans voix. La sensualité à l’état brut. Quand à Samy Frey, c’est le genre d’homme qui te ferait presque regréter de ne pas avoir 30 ans de plus…c’est le comble ça.

  6. En plus à son époque pas question de botox de lifting sur la moindre ride.Elle est tout simplement Belle.On peut lancer un autre débat : doit-on laisser le temps marquer ses empreintes,ridules qui rendent le regard profond?Allons ne nous laissons pas berner pas ces farceurs qui nous rajeunissent(certains résultats sont tout de meme désastreux)non la fashion victim ne passera pas!!!en tout cas pas pour moi je vous le dis!!!!

  7. Merci pour tous vos commentaires !
    Il s’agit effectivement de Mademoiselle Huppert.
    « le genre d’homme qui te ferait presque regretter de ne pas avoir 30 ans de plus… » ça donne à réfléchir 😉 bien vu l’Armadio.

  8. Décidément, il va falloir que je me décide à regarder ce film! Romy Schneider y est vraiment magnifique d’après tes images, quant à Samy Frey, il est..magnétique.

  9. le corbeau honteux et confu jura mais un peu tard que…………Bof non je prefére le renard désolée je m’égare!Romy me fait tourner la tete.

  10. Wooow l’Elégance des Mots de Claude Sautet sonne Vraiment comme un Hommage rhétorique de l’Artiste à sa Muse (par ailleurs Elle même Artiste – AAAaah Quand « On » parle de « Beauté Majuscule ») !!! ET c’est sûr que sans verser dans la nostalgie facile, le charisme des acteurs de l’Epoque revèle Aussi (globalement) en creux . . . l’inconsistance de leur actuels successeurs en la matière .
    ps: Merci INFINIMENT pour ton commentaire, Heureux que ce « Florilège d’Esthète » te plaise !!!

    à Bientôt, Antoine

  11. Quel bonheur de lire un post sur mon film préféré… Moi je suis plutôt César, j’adore l’exubérance un peu triste de Montand… Et la lettre que Rosalie écrit à David, je la connais par coeur, je l’avais apprise pour le concours du Conservatoire. Bref, merci, merci, merci… Et vivent César, David et Rosalie!

  12. nail dit :

    film merveilleux que j’ai du voir une cinquantaine de fois…. je ne me lasse pas de voir et revoir Sami Frey et donnerai 30 ans de ma vie pour l’avoir auprès de moi de soir à me faire la lecture.
    Pour toutes ses admiratrices il commence une pièce de théatre dans quelques jours à Paris..

  13. J’aime beaucoup votre article et la façon dont vous l’avez illustré avec des photos. J’ai vu ce film plein de fois et à chaque fois qu’il passe, je ne peux m’empêcher de le regarder. Pour l’atmosphère qui régnait dans les films de Sautet, pour Romy et sa façon de prononcer le prénom de David.

  14. Ping : The Allure of Women | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s