La nuit du sacrifice

 

Dans certaines civilisations, on évitait de se faire prendre en photo de peur de perdre son âme, prisonnière à jamais du cliché.  Ce soir-là, à la Maison des Amériques Latines, j’ai essayé de capturer beaucoup d’âmes avec mon stylo magique.

Chaque modèle volontaire arrivait paré de son bijou Motché favori et devait rester sage pendant dix minutes, le temps que je lui vole ses secrets.

 

Je quitte ma robe Lorafolk et repars dans la nuit. Tous les dessins sont sont sur la page facebook de Motché, merci Guillermo et Magali pour leurs beaux clichés.

Articles complémentaires sur Chic&Geek , Ici et Ailleurs, Le Monde

Hasta Luego!

 

5 réflexions sur “La nuit du sacrifice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s