Louis Vuitton, mon manège à moi…

Marc a du génie et Kate était belle !

Les rumeurs vont bon train sur le passage de Marc Jacobs, mon créateur préféré et génial, chez Christian Dior.

Les négociations seraient en cours et j’imagine Marc en faire encore plus, réaliser un rêve, la Haute Couture… Mais soyons lucides, cela voudrait dire qu’il abandonne le prêt à porter Louis Vuitton, dont il est l’essence même et qui me réjouit depuis 1997.

Ça signifierait également que le défilé, printemps-été 2012, dans la cour carrée du Louvre, aura été son dernier pour la marque au monogramme.

Alors vu ici et là et partout, vous allez y avoir droit sur Chic & Geek également !

Pour une raison toute simple : ce n’était pas de la Mode ! Bien plus que cela, c’était un tour de magie, un exploit, une performance artistique digne du Musée qui en fut le cadre. Il n’y a que Chanel et Vuitton pour offrir pareil enchantement et cette fois-ci, avouons le, je n’ai pas été conquise par le monde subaquatique en plastique de Karl au Grand Palais (pardon…). Il me restait Vuitton et j’avais envie d’y croire.

Comme celui de l’hiver qui m’avait tant plu (au point de le faire visionner à Paolo pour un billet croisé à relire…), c’est sur internet, en direct live, que je l’ai suivi, puis revu, puis regardé encore.

Peut-être étiez-vous aussi devant votre écran, attendant fiévreusement que le show débute (à 10.00 Marc est plus ponctuel que la NASA) ?

Les jours précédents, une photo du Louvre annonçait l’événement.

Je frémissais en regardant les ouvriers s’activer comme pour monter le chapiteau d’un cirque…

Et quand j’ai découvert sous la tente, dévoilé par un cylindre blanc qui s’ouvre vers le ciel, un décor de film fantastique, un immense carrousel immaculé, rêve de fillette, j’ai battu des mains.


Des chevaux blancs, c’était si beau ! Et toutes ces silhouettes en amazones qui tournaient, puis descendaient et tournaient encore sur le catwalk pour être admirées de tous, elles n’étaient pas à la Mode, elles étaient en costumes, Oscar des plus beaux costumes à Marc Jacobs !


Une ribambelle de jeunes filles littéralement en fleurs, aux couleurs de bonbons, acidulées.

Je ne vous ferai pas une succession de looks car à vrai dire, hormis le manteau en tweed recouvert de guipure, aucune ne m’a désarmée, toutes m’ont faite pleurer : c’est l’ensemble qui était enchanteur et donc un vrai spectacle, un miracle, son et lumière !

Au fond, l’oeil averti, même embué, a aperçu celle qui, comme cet hiver, clôturerait le défilé, la Reine incontestée, Kate Moss, une apparition, version moderne de Mary Poppins sur son cheval de bois, prête à décoller, que rien n’étonne, élégante ultime.

Des robes virginales et originales, dont on ne se demande pas si on les portera, qu’on arbore déjà, dans un imaginaire de perfection, en rêve, à la fête de Pleasantville, fleurs et plumes, ombrelle, petit sac, diadème…



Comme les mignonnes en coulisses, j’applaudis à tout rompre.

Moins de 10 minutes se sont écoulées. Le manège est désert mais ma tête tourne encore, dangereusement.

Marc je te l’ai déjà dit l’année dernière, je t’aime. Je me mettrai à Dior pour toi s’il le faut, je te suivrai à pieds, à cheval, en carrosse, jusqu’au bout d’un monde en sucre effilé que tu auras dessiné pour moi.

Kate… encore !

Au final, je ne sais lequel des deux j’ai le plus envie d’embrasser :

Mon royaume pour un cheval… de bois ! (Vous croyez qu’ils vont organiser une vente de charité avec des morceaux de manège?)

En voyant le défilé, peut-être vous le jugerez sucré, mièvre… ou encore inspiré, inespéré, à couper le souffle.

Vous avez compris : j’ai trouvé moi que cette métaphore du manège enchanté représentait parfaitement les cycles des défilés, le petit monde ridicule, pathétique, futile, artistique, léger, Beau – tout tourne encore – qui s’agite, au centre de l’univers, pour quelques instants de plaisir pur, un orgasme.

Allez je le mets ici aux plus pressés, comme je l’ai vu, tout en vous invitant, dans les liens en bas, sur le site dédié.

Si quelqu’un n’est pas d’accord avec moi, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais et regarde comment la magie de MJ opère avec le montage du fameux carrousel :

Anne

Liens et crédits :

Le site officiel de Louis Vuitton
Le site dédié au défilé SS2012
Dans la partie « After Show », de nombreux contenus inédits :
– Les interviews de Uma Thurman, Nicole Richie, Alexa Chung, Rachel Zoe, Natalia Vodianova, Olivia Wilde, Katie Grand, Tommy Ton, Emily Weiss par le journaliste de mode new-yorkais Derek Blasberg
– Les impressions de Marc Jacobs à la sortie du podium
– Les images inédites des coulisses du défilé, coiffure et maquillage, ainsi que des répétitions

Photos Garance DoréMadame Figaro, Fashion Gone Rogue, Marquis de LannesBe.com

15 réflexions sur “Louis Vuitton, mon manège à moi…

  1. Marie-Genève dit :

    Tout est féérique: le manège, les robes, la mise en scène. J’ai juste une grosse angoisse en voyant les chaussures: le printemps 2012 verra-t-il le retour de la mule ? Non, pitié, pas ça.

    Belle soirée

  2. Je pense que où qu’il aille, marc jacobs fera des miracles !
    sa dernière collection chez LV était vraiment canon, et s’il part chez dior, il partira la tête haute !

  3. isabelle dit :

    D’accord avec Elodie et toi!! Quelle merveille ce défilé! Assurément le blus beau. Il y avait certes la beauté du décor mais surtout, des merveilles de vêtements. Chaque manteau, chaque robe était pleine de grâce et d’idées.

  4. C’est simple, c’était sublime ! Kate était superbe, les robes… un bonheur ! Et moi aussi je le suivrais chez Dior sans problème !

  5. L'armadio del delitto dit :

    J’en ai lu des choses sur ce défilé, mais ton post a ce je ne sais quoi de magique, un coté pleasantville qui m’enchante!

  6. Ping : Marc Jacobs – Louis Vuitton : Black Swan Song | Chic & Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s