Le labo photo digital: masques de fusion

Vous rappelez-vous du HDR ( High Dynamic Range ) ce procédé dont je vous avais parlé lors de la sortie d’iOS 4 ? En résumé il s’agissait pour un appareil photo de prendre deux photos ou plus en succession très rapide, avec des exposition différentes, puis de les mélanger pour obtenir une image détaillée à la fois dans les zones sombres et les hautes lumières.

Evidemment, ça se prête surtout aux photos statiques. Mais là n’est pas le propos. Le « HDR », sous d’autres noms, existe depuis très longtemps. C’est une technique née en même temps que le labo photo noir et blanc en fait, soit en même temps que la photo.

Parfois ( souvent même ) un film négatif a saisi des détails que l’on n’arrive pas à rendre simultanément sur un tirage papier. Des hautes lumières qui semblent complètement cramées ont en fait un peu de matière, et il en va de même pour des ombres qui semblaient bouchées. Impossible toutefois de trouver le temps d’exposition à l’agrandisseur pour obtenir tous ces détails, la dynamique ( capacité à rendre le contraste ) du papier n’étant pas du tout la même que celle du négatif.

La solution était donc de masquer, à l’aide de formes découpées dans du carton, certaines zones, afin de les exposer plus ou moins longtemps. La même technique est applicable bien sur dans notre labo digital, dans l’exemple présent, couplée à un bracketing automatique ( 3 vues en rafale, une exposée correctement, une sous exposée et une sur exposée ).

Ce weekend chez nous est arrivé l’automne. Ce weekend chez nous n’est pas encore fini, aujourd’hui, lundi étant férié. Ce matin à mon réveil, sentant l’humidité de l’automne pénétrer mes os je suis sort voir quel temps il faisait. Une très jolie vue, presque en noir et blanc, du lac s’offrait à moi, vue dont je ne me lasse pas et qui me manquera sûrement dans un an ( mais ça c’est une autre histoire ) et qui a le mérite d’être toujours différente, selon la lumière.

Bref, j’ai eu envie d’en faire une photo. Sachant d’avance que ce que je voyais à l’oeil nu était difficile à rendre en photo ( une palette de gris, sur du gris, sans direction de lumière précise ) j’ai pris ces trois fameuses photos avec des expositions décalées.

  

Une fois dans l’ordinateur, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à en faire en prenant la matière de l’eau sur la plus sombre, le volume des nuages sur la moyenne, et la côte en face ( la pointe tout à gauche c’est Yvoire ) sur la plus claire et en travaillant indépendamment luminosité et contraste pour chaque zone. A cet effet, j’ai collé les 3 images en tant que calques dans un même fichier, puis j’ai bricolé deux masques de fusion:

 

Un masque de fusion, est une sorte de calque intermédiaire qui permet de définir quelles zones sont à prendre sur un calque et quelles zones sur celui en dessous. Les zones blanches laissent passer l’image du calque supérieur, les zones noires la bloquent et laissent donc voir le calque inférieur. Bien sûr, les nuances de gris sont permises si vous souhaitez mélanger les deux calques mais moi ici je n’en avais pas besoin.

Voilà pour finir le résultat de mon exercice matinal, qui reproduit beaucoup plus fidèlement l’atmosphère que j’avais devant les yeux ce matin ( ou tout au moins, l’idée que je m’en étais faite ).

Paolo

 

 

 

 

Une réflexion sur “Le labo photo digital: masques de fusion

  1. T’es doué Paolo. J’arrive méga bien à faire des masque en papier en studio, mais après pour faire la même chose sur écran, je peux retourner me coucher. Je n’y suis pas encore. Pourtant ton résultat donne envie d’apprendre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s