Aux Bals et cætera

Cet été, plusieurs bals ont été donnés, célébrant des unions, dans des cadres historiques somptueux, au profit d’une cause ou juste pour le plaisir, celui d’arpenter une allée du Château, d’user les semelles de ses souliers à en avoir la tête qui tourne sur une piste de danse fleurie, aussi lisse que celle du Barbier de Sibérie.

De Mariages Princiers en événements sponsorisés par l’office du Tourisme, deux d’entre eux ont attiré mon oeil à travers la petite fenêtre de mon navigateur sur Internet.

Le dernier en date est celui qui inaugurait une exposition de costumes, Carnaval à Versailles, un drôle de revival XVIIIè, auquel de nombreuses personnalités et des blogueuses mode étaient conviées…


Elles ont joué le jeu pour l’occasion, d’atours et de bijoux se sont parées.

Eléonore Bridge, Cherry Blossom Girl ou Miss Pandora, 3 reines de coeur pour un Carnaval, 3 nymphes près des Grandes Eaux, de magnifiques photos que je vous invite à découvrir sur leurs blogs (cliquez sur leurs noms ou descendez en fin d’article pour tous les crédits).

J’en ai sélectionné quelques-unes, une mise en bouche.





Avouez que ça donne sacrément envie d’en voir davantage… Ces ambassadrices ont plus de charme et de tours dans leurs sacs (siglés) que le Chevalier d’Eon.

Seulement quand on cherche, on trouve une vidéo qui démystifie quelque peu le côté enchanteur que cette soirée avait, dans leurs pages et mon esprit… Elle m’a ôté tout regret de n’y être pas allée (mais je suis une vieille bique rabat-joie, ne me laissez pas gâcher votre plaisir !)

Sacha Guitry, retournez-vous et retournez-nous pour me conter Versailles, par pitié !
Un Bal en 2011, fut-il à l’Orangerie, ce serait donc un mélange entre costumes d’époque plus ou moins confortables et dance floor de discothèque de province (oubliez Vivaldi !), stroboscopes en prime ??? (de mon temps on avait l’honnêteté d’appeler ça une boum… ;))

Dubitative.

3 jours plus tôt, le bal du 6 juillet était encore plus select dans le choix des invités.
Il s’appelait le White Fairy Tale Love Ball !

Natalia Vodianova en hôtesse et Valentino Maître des Lieux (le Chateau de Wideville) pour une soirée de Gala qui a fait les délices des photographes d’un magazine éponyme.



Ahhh Mademoiselle Agnès ! Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. Je me rallie dans l’instant à votre panache blanc !

NB : Galeries photos complètes sur l’Officiel, Public ou chez Caroline, entre autres… (voir crédits)

Là encore, j’ai cherché une vidéo que voici :

On aurait aimé la version off et hot des troussages dans les buissons du parc, mais au moins dois-je avouer que l’abcès est crevé : Robes, princesses, vente aux enchères de photos de nus et défilé de mode. Le gros mot est lâché.

Entre coiffures et robes, la vérité n’est-elle pas dans un cruel constat : quand les bals d’hier étaient des fêtes policées mais réjouissantes, des défilés de débutantes cherchant mari bon parti adoubé par Papa, ceux d’aujourd’hui ne sont-ils pas… les défilés de Mode ? (et s’il y a une seule vierge dans la foule, qu’elle lève le doigt !)

Le dernier de Chanel, spectacle millimétré au Grand Palais, dans une Place Vendôme de lumière reconstituée, en est un parfait exemple.

On y retrouve les masques de dentelle découpée, yeah !

Christian Dior ou Vivienne Westwood en ont ajouté dans les froufrous, la mousseline, les robes longues, faites pour virevolter…



Mais si jolis soient les habits, je ne peux m’empêcher de penser que chaque model est une Cendrillon shootée à la coke, qui tire la gueule et repartira en jeans, croquant une pomme pour garder sa taille 34, et pour laquelle, du haut de ses talons aiguilles, 95% de la population masculine est constituée de nains (facile d’en choisir 7…) !!!

Alors quoi ? Le romantisme est mort ? Jane Austen enterrée ? Sissi une énorme blague ? Peut-être bien.

Pensée bien cynique résultant probablement d’une jalousie latente face aux riches et aux puissants, VIP et People, autres noms sur les listes d’invitations.

Ou bien est-ce parce que malgré ma complexion d’albâtre, j’ai passé l’âge de jouer les jeunes premières ? Dans le casting de Blanche-Neige, j’enlèverais haut la main le rôle de la marâtre…

Pourtant, je ne veux croire vraiment qu’Elizabeth Bennett, Taylor ou d’Autriche, que Jacky O. etc. n’aient pas été, et constitué le fleuron de vrais bals (baux ?), époque lointaine ou beaucoup moins. Celles que raconte le Beau Livre en vitrine de Galignani.

J’ai envie d’être jeune à nouveau, pleine d’innocence et de naïveté candide face aux hommes en général et à l’un d’eux en particulier.

Alors je vous invite, au Palais Royal une fois encore, à reluquer les trésors collectionnés par Monsieur Didier Ludot, y choisir votre robe et danser, sous la pluie, ou ici, une polka, un menuet, un cotillon, une gavotte, dans les illustres sillages des héroïnes susmentionnées.
















Mon choix est fait… je m’en vais relire Jane Austen, regarder le Ludwig de Visconti et la Marie-Antoinette de Sofia Coppola, feuilleter le livre aux belles images… dans mes rêves, sous les étoiles, je croirai que le ciel pour moi seule s’est illuminé… j’écouterai Mozart ou Johann Strauss… Clark Gable me sourira effrontément sous sa fine moustache, du bas de l’escalier des Douze Chênes… j’aurai 19 ans, et le bal sera vraiment féérique !

Je prends la poudre d’escampette pour trouver celle de perlimpinpin.

Ne vous inquiétez donc pas si vous nous voyez moins actifs ces 3 prochaines semaines… Paolo et moi passerons vous faire coucou mais le rythme s’allège sur Chic & Geek, avant une rentrée en fanfare mi-août.

Anne

Liens et Crédits
Miss Pandora
Eleonore Bridge
Cherry Blossom Girl
Caroline Daily
L’Officiel
Public

Exposition : Le XVIIIe au goût du jour
du 8 juillet au 9 octobre 2011
Grand Trianon, Château de Versailles

Site officiel de Monsieur Didier Ludot à la boutique enchanteresse qui m’a offert ses vitrines.

Une réflexion sur “Aux Bals et cætera

  1. Anne! Aaaanne! Non, le charme désuet de l’élégance élitiste et corsetée du grand siècle n’est pas mort sous les assauts répétées de notre monde dominé par le mecantile.
    Tu n’es pas seule à croire (di** merci) que saupoudrer une soirée d’un soupcon de bonnes manières et de bon goût est d’un autre âge.

    Je pense encore à la soirée chez R. Sanderson, un miracle de charme et de bon goût!

  2. Style Dilettante dit :

    I so enjoyed the coverage of all these events! I have seen the Venetian Ball on The Cherry Blossom Girl and Miss Pandora’s sites but it was really fun to watch the video! What an amazing experience! Thank you so much for this fantastic coverage!

    http://inherentstylela.blogspot.com/

  3. Les photos sont somptueuses, tes écrits plein d’émois quant à la première vidéo elle assurément le mythe de Versailles. Merci pour toutes ces robes superbes du siècle des Lumières.

  4. pinassotte dit :

    pardon j’ai oublié le mot essentiel : « quant à la première vidéo elle CASSE assurément le mythe de Versailles » Bizz

  5. Lili dit :

    Magnifiques photos et on est juste transporté de voir revivre tant de grâce dans ce lieu historique.
    Aucun cynisme, ni jalousie, mais réveil en sursaut après la 1ère vidéo … le rêve était si beau !
    Bonnes vacances à la Princesse-qui-n’a-rien-à-voir-avec-une-Marâtre et merci.

  6. Dori dit :

    Impeccable sur le plastroooon d’mon smocking, ce titre, sweet Lady. Fine analyse du tableau de …chasse Oo. Et sur le plafond du living-room une bouchée de croustillant de guillotine au sucre glace (merci Sofiiiiia) badigeonnant d’un tag crémeux le duo de Pif et Paf live au milieu des froufrous. Ce que j’peux être peste quand je m’y mets, je m’y mets pas souvent, pourtant quand je m’y mets, tu peux pas savoir, n’empêche, je repêche le défilé Chanel et là, tadaaaa, gélification : des costumes signé Michael Kaplan rejaillissent entre les modèles comme autant de délicieux fantômes de Rachael (tenue), Pris (make-up) & Zohra(boots). Ambiance et musique n’ont rien à envier, eux non plus, au film ainsi convié Blade Runner. Ou alors c’est juste ma fraise et mes mirettes. Love.

  7. Bonjour,
    Cet article a été un pur plaisir à lire. Les photos sont toutes magnifiques et la façon d’écrire vraiment captivante. Il est vrai que j’aurais imaginé que dans des bals comme celui dont vous parlez en premier, ce soit plutôt de la musique classique afin de rester dans le thème ou au moins quelque chose qui ne fasse pas effet boîte de nuit…
    Bises xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s