WWDC 2011: une chose à retenir

Il y a deux jours avait lieu la Keynote de Steve Jobs pour l’ouverture de la WWCD 2011 à San Francisco. Au delà des listes de nouvelles fonctionnalités, une chose est à retenir.

Steve Jobs est apparu très fatigué, il a rarement laissé autant de place à ses invités lors d’une keynote, mais il a une telle habitude de ce type d’exercices qu’il s’en est tout de même sorti très bien, faut dire qu’il avait quelques nouveautés de taille à annoncer.

Je ne vais pas m’étendre sur la liste exhaustive des nouveautés dans Mac OS X Lion, iOS 5 ou iCloud, vous trouvez cela sans aucun problème sur le net. L’information marquante pour moi a été iTunes Match.

Qu’est-ce qu’iTunes Match?

Officiellement, un outils très pratique grâce auquel, si vous avez chez vous un CD audio, que vous l’avez importé dans iTunes sur votre Mac, et que les morceaux contenus dans ce CD sont disponibles dans l’iTunes Music Store (dont le catalogue comporte 18 millions de titres), alors un abonnement iTunes Match ($24.99 / an) vous permet de disposer du même morceaux sur tous vos autres périphériques (autres Macs, PCs, iPhone, iPad).

Jusque là rien de révolutionnaire, d’autres services vous permettent de disposer de votre musique où que vous soyez. Sauf qu’Apple simplifie le processus, en ne vous demandant pas de télécharger votre morceau, puisque la « preuve » que vous l’avez leur suffit pour vous donner accès à leur leur version, vous économisant de longs et pénibles téléchargements.

Apple ne s’arrête pas là, ils vont même jusqu’à vous envoyer la version 256k AAC sans DRM, ce qui pour la plupart des gens consiste à améliorer la qualité des morceaux importés souvent en 128k, voire en MP3-beurk (sauf les maniaques comme moi qui n’importent qu’en format Apple Lossless, compression non destructive, mais ça c’est une autre histoire).

Concrètement cela veut dire quoi? Concrètement ça veut dire que, si vous habitez aux USA (oui, initialement le service ne sera disponible que pour les comptes iTunes US), pour $24,99 par an, en quelque sorte vous pouvez « blanchir » votre musique piratée tout en en améliorant la qualité et en pouvant en disposer sur tous vos terminaux.

Selon moi c’est un coup de génie. Apple avait réussi à convaincre les majors de proposer leurs catalogues à ses conditions sur l’iTunes music store, devenant au passage le premier vendeur de musique au monde, et maintenant ils ont réussi à les convaincre que tant qu’à se faire pirater, autant encaisser $24,99 par an et par utilisateur, tout en ouvrant, pour Apple, un nouveau marché, celui des centaines de millions de personnes qui n’avaient pas un compte iTunes mais qui vont maintenant en ouvrir un. Rendez-vous à la prochaine keynote pour voir combien de comptes avec carte de crédit et achat « one click » Apple aura ajouté à son portefeuille de 50 millions de clients.

Paolo

Une réflexion sur “WWDC 2011: une chose à retenir

  1. C’est clair que c’est très bien vu pour Apple… Joli coup.
    Par contre, rien de dévoilé quant à la sortie de l’iphone 5?

    Bises!

    M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s