Détournement de logiciels: Dragon Dictate

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement un article que je vous propose, mais également une expérience.

J’ai envie en effet de vous parler d’un nouveau logiciel que j’ai installé sur mon ordinateur et qui s’appelle Dragon Dictate Français.

Ce logiciel disponible en anglais, en français, et dans plusieurs autres langues, permet sur un Mac ou un PC d’activer la reconnaissance vocale.

Après un bref entraînement consistant à lire un texte dans la langue du profil que vous êtes en train d’installer, le logiciel est activé et vous permet de parler dans un micro, soit pour insérer du texte dans un document, soit pour exécuter des commandes dans vos logiciels habituels.

Bien sûr, ce n’est pas en soi une grande nouveauté, la reconnaissance vocale fait partie de nos ordinateurs depuis des années, mais étrangement reste d’une utilisation très confidentielle, cantonnée en général à l’utilisation d’équipements mains libre, des GPS dans les voitures, aux autres appareils mobiles dans lesquels l’absence totale de clavier, ou le fait que vos mains soient occupées à faire autre chose, la rendent indispensable, et n’est pas très présente dans notre utilisation quotidienne des ordinateurs.

Évidemment cela demande la pratique, on arrive pas du premier coup à dicter un texte sans la moindre erreur. Toutefois, outre la possibilité de dicter, ce logiciel accepte toutes sortes de commandes, qui permettent de naviguer dans le texte précédemment inséré, de le corriger, de capitaliser des mots, d’en mettre d’autres au masculin ou au féminin, et d’effectuer des corrections de ponctuation par exemple.

Je n’en suis qu’à mes débuts, et pour l’instant je dois avouer, cela me prend beaucoup plus de temps d’utiliser un micro que mon clavier. Mais la chose intéressante n’est pas là. Je n’ai pas acheté Dragon Dictate dans le but de ne plus me servir de mes 10 doigts, je l’ai acheté dans le but d’améliorer ma prononciation en anglais !

Tout a débuté lorsque je me suis rendu compte, récemment, que pendant les 10 dernières années, en passant beaucoup plus de temps à écrire des e-mails qu’à parler à des gens au téléphone, j’ai manqué d’entraînement oral en anglais, et que quelques heures de pratique quotidienne ne pourraient pas me faire de mal.

Puisque je passe plusieurs heures chaque jour à taper du texte en anglais sur un clavier, je me suis dit que ce serait un exercice intéressant, au moins une partie de la journée, d’utiliser ce logiciel de reconnaissance vocale à la place. Pointilleux et susceptible comme il est, il va m’obliger à faire extrêmement attention à ma prononciation.

Comme je disais plus haut, j’en suis au tout début de l’expérience, mais je peux d’ores et déjà vous dire que l’article que vous êtes en train de lire a été écrit sans toucher mon clavier, pas mal non ?

(Bon, pour être honnête, ça m’a pris 10 minutes de le dicter, et deux heures de le corriger… mais bon, je ne connais pas encore les commandes par coeur 😉 )

Paolo

Une réflexion sur “Détournement de logiciels: Dragon Dictate

  1. Kowoo dit :

    Ce qui serait super ça serait le même genre de chose mais pour les sms…
    Quand on conduit ça dépannerait bien et puis finalement dans un sms les fautes on s’en fiche !

  2. Dori dit :

    @ Alexo : 😄

    Dicter en appliquant son vernis, dicter en explosant les scores de la Wii, dicter en bullant dans son bain, dicter avec son casque de Dark Vador aussi !?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s