Ciné Club

Lundi mais presque dimanche soir en ce long week-end de Pentecôte.
Film du dimanche soir donc, choix de Lancelot : « Drôle de Drame », Marcel Carné, 1937.

On l’avait déjà vu tous les deux, enfants, mais pas de souvenir précis et notre culture générale en souffrait cruellement, vous pensez bien.
Je vous rassure, on hésitait avec Die Hard 2.

J’ai trouvé ça… bizarre !

On a été surpris par les costumes incroyables (Balmain N’a décidément PAS inventé les épaulettes… dingue la robe de chambre de Michel Simon !), par les « gueules » et la façon de parler, le ton, exagérés…
et aussi par le fait qu’on y voit des fesses (celles de Jean-Louis Barrault, nu, (presque) sexy)

Puis Michel Simon m’inspire une tendresse toute particulière, allez comprendre (ça doit être freudien, il a une barbe qu’il enlève et remet, ça s’analyse).

Soyons honnêtes : petite déception.

Bien sûr, revoir Louis Jouvet et Michel Simon, c’est culte, et on attend les répliques qui le sont aussi…

Mais franchement, le scénario, les quiproquos… pourtant Prévert.

Pas une seconde on ne rentre dans l’histoire, pas un sourire de véritable plaisir.
Quelques-uns tout de même, émus.

Au final, c’est moins une comédie qu’une plongée dans le passé, un documentaire historique, témoin d’une époque, d’un héritage commun, d’une sorte d’identité nationale 😉 … même si l’intrigue se passe à Londres.

Bref, je vais me faire écharper mais le cinéma français m’a souvent déçue.
Ce soir ne dérogera pas à la règle et pourtant je touche un mythe.

Rappelons donc que je peux être franchouillarde et passer des heures à écouter Zizou en interview !

Je reste sur ma position : en ce qui concerne le cinéma, notre seule gloire (pas des moindres) sera finalement de l’avoir inventé.

C’est déjà pas si mal.

Mais est-ce vraiment vrai ?

Notons qu’aux USA, ce ne sont pas les frères Lumière mais bien le fortiche Thomas Edison à l’origine de ce miracle qu’ils ont dompté avec tant de brio par la suite.

Bah oui, pour les films, on est très loin derrière les américains.

A aligner face à Drôle de Drame ?

Par exemple, dans le style comédie pleine de gentils tueurs complètement barrés, Arsenic et Vieilles Dentelles, Frank Capra, 1944…

Pas une ride.

Je crois bien que ce n’est pas la peine d’en rajouter.

La messe est dite.

Mon vainqueur a le charme de Cary Grant !

Youpi ! C’est moi qui choisis le prochain DVD (il va enfin y avoir droit, à Jane Austen en intraveineuse).

J’espère que vous avez passé un bon week-end et je suis ravie de vous retrouver !

Anne

Une réflexion sur “Ciné Club

  1. MrsB dit :

    Je partage votre avis Dame Anne.
    Nous avons quelques perles comme A bout de souffle ou les Tontons flingueurs ou quelques actrices magnifiques comme Juliette Binoche ou Isabelle Huppert qui portent un film à elles toutes seules, mais il est vrai que dans l’ensemble c’est assez mal goupillé les films à la française. Ca manque souvent de rythme et de rigueur en fait, c’est très français je suppose.

  2. bon tout dépend de quel type de cinéma on parle … il est clair qu’en ce qui concerne tout ce qui est films d’action et intrigues policières, les américains s’en tirent plutôt bien (vive Coppola, Pacino et tutti quanti) ! mais le cinéma français excelle dans les oeuvres d’auteurs ! je ne vois pas vraiment d’équivalent américains à nos Truffaut, Assayas, Chéreau, Podalydès etc,etc … notons également que le cinéma français fait la part belle aux réalisatrices (Varda, Garcia, Jaoui …) ce qui n’est pas franchement le cas ailleurs !
    ceci dit, tout comme toi Anne, j’adore les vieux films américains des années 40 et 50 qui s’illustrent par leur élégance, leur drôlerie par le
    charme de leurs acteurs aussi … aaah Lauren Bacall, Gary Grant, Montgomery Clift, Clark Gable … des étoilent qui brillent toujours !

    en tout cas merci Anne pour ce billet qui m’a permis de me plonger dans de beaux souvenirs cinématographiques, gros bisou !

  3. C’est chouette Anne de faire un post sur le cinéma !
    Je partage les gouts de la jolie Boulette sur les auteurs français, et comme toi j’adore les films des années 40-50. La classe et le glamour !

  4. @ MrsB : Tu as raison et les 2 références que tu cites rattrapent à elles seules nombre de navets…
    @ Dahoé : oui, j’ai grossi le trait volontairement. Evidemment je suis d’accord avec toi sur nos auteurs. J’irais même plus loin en étant fan de Lelouch !
    @ Stéphanie : pour le style, les films américains des années 40-50 me font vraiment frissonner… Quand Marc Jacobs les revisite, je suis en transe 😉
    Bisous
    Anne

  5. Gégé dit :

    Aïe aïe aïe… moi le cinéma français des années 30-40 je suis FAN. Drôle de Drame : j’adore ; de même pour « presque » tous les films de Carné. C’est le cinéma américain que je trouve vide de sens. Peut-être que pour apprécier un film tel que Drôle de Drame ou Les enfants du Paradis ou encore Quai des Orfèvres (et les « Pagnol » bien sûr) faut-il se transposer dans le contexte de l’époque et ne pas faire de parallèle avec des films récents.
    P.S. : et je n’ai absolument pas la prétention d’être intello 😉

  6. @ Gégé : Bienvenue ! Je suis contente de lire ton commentaire et je respecte tout à fait ton point de vue…
    Je parlais évidemment des vieux films « ciné club » hein… pour que ce soit clair. Pas question de faire de parallèle avec des films récents, si ce n’est pour y voir des influences.
    J’ai eu une période italienne aussi… toujours dans les classiques.
    Mais le cinéma français, j’ai toujours du mal.
    C’est très subjectif et je peux admirer la virtuosité de cinéastes français, (d’ailleurs je n’ai pas dit que Drôle de Drame était nul !!!) simplement je le regarde de loin (à quelques exceptions près).
    Lubitsch ou Capra, je plonge complètement (pas toujours mais souvent)…
    Peut-être c’est le rythme qui me correspond, ou bien le charme des acteurs qui me renverse…
    Contre-exemple : j’ai adoré « la Beauté du Diable », Gérard Philippe y est probablement pour quelque chose…
    Bref c’était un avis personnel d’un soir donné, ça peut évoluer et je ne demande qu’à être surprise.
    Je n’ai pas la prétention de tout connaître, donc entre « pas intello », si tu veux qu’on s’échange des listes de films préférés, je suis partante pour tenter l’expérience !

  7. marta dit :

    je commence la liste :
    Qui a vu : »Y’aura t’il de la neige à Noël « ? voilà un film français très émouvant ..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s