Razer Naga: mulot imba!

Je vous ai déjà parlé de Razer il y a quelques temps, à propos du Megalodon.

Leurs produits sont clairement optimisés pour les joueurs, et ils le prouvent encore une fois avec la souris Naga.

Si la théorie vous séduit et la pratique vous tente, je vous rappelle que la souris Naga est le premier lot de notre concours accessible ici.

Les caractéristiques de la bête sont les suivantes:

– Souris filaire (évidemment)

– 17 (oui oui, dix-sept) boutons configurables

– Résolution optique variable dynamiquement jusqu’à 5000 dpi

Après une dizaine de jours d’utilisation, je peux dire que j’apprécie vraiment cette souris.

Du point de vue ergonomique, elle est très bien dessinée, j’ai des mains de taille « normale » pour un homme, peut être à peine grandes, et je me rends compte que si ma main se pose parfaitement sur la souris, je suis à la limite, ce qui signifie que les mains plus petites que les miennes se trouveront à l’aise également.

Je pense donc qu’on peut considérer qu’elle est adaptée aux femmes et aux hommes sans distinction, probablement pas aux enfants.

Un reproche, et ce sera d’ailleurs le seul que j’ai à formuler en 10 jours d’utilisation: Vous voyez les deux boutons en haut à gauche du bouton gauche de la souris? Je les trouve bizarrement placés. Mon pouce, qui se promène sur les 12 touches du pavé latéral pourrait à la rigueur en atteindre un, et encore, mais pour le deuxième je dois décaler ma main vers l’avant.

J’ai essayé avec l’index, en l’ouvrant vers la gauche, il tombe bien sur les deux touches en question, mais le mouvement est d’abord inhabituel (à part pour indiquer un « V » on ouvre rarement l’index de cette façon vers la gauche en le décollant du majeur) et surtout, j’ai l’habitude de garder index et majeur chacun sur son bouton de souris, ce sont les doigts les plus sollicités, et devoir décaler l’index sur un autre bouton m’a causé quelques soucis par-ci par-là (surtout que j’ai fait mes premières expériences de tanking avec un nounours level 32, mais ça c’est une autre histoire 😉 )

L’élément le plus distinctif chez cette souris est évidemment le pavé numérique sur le côté gauche, accessible par le pouce. Par défaut il est programmé de deux façons différentes, et le choix se fait par un bouton sous la souris: soit il correspond au pavé numérique du clavier, soit aux douze touches de le première rangée du clavir normal (les 10 chiffres et les deux touches suivantes) bien connues des joueurs de MMO.

Cette configuration toutefois n’est pas du tout figée, et les deux états accessibles par le bouton sous la souris sont complètement reconfigurables, chaque touche de la Naga pouvant être liée à une touche du clavier (normal ou de controle), à une combinaison de touches, à une fonction (zoom, scroll, etc…) ou même à une macro.

Cerise sur le gâteau, un gestionnaire de profils permet de définir autant de configurations que l’on souhaite, et les lier à des applications. La souris basculera donc seule d’un profil à l’autre selon que vous êtes sur le bureau, dans WoW, Photoshop ou Excel (ou toute autre applis de votre choix).

Comme toute souris filaire, elle est hyper réactive, on a la sensation de n’avoir absolument aucun décalage entre les actions faites à la souris et leur effet à l’écran. Le scanner optique est d’excellente qualité, sur mon tapis, il est vrai de compétition, je n’ai pas eu un raté en 10 jours.

Dernière fonction très utile, qui mérite d’être signalée, la sensibilité est réglable, en continu, de 100 à 5000 dpi. Qu’est-ce que ça signifie réellement?

D’une part, que l’on peut définir exactement à quel déplacement du curseur à l’écran correspond un déplacement de la souris, depuis un règlage extrêmement précis (100 dpi) où il faut traverser le tapis en entier pour déplacer le curseur de 10mm, à un très très rapide, ou le moindre mouvement de la souris voit le curseur traverser le moniteur.

Personnellement, je préfère un réglage moyen, 2500 dpi, allié à un facteur d’accélération élevé. En gros ça veut dire que le curseur bouge assez vite mais pas trop, et que si mon mouvement est lui même rapide, la distance est augmentée fortement.

Ce qui est excellent toutefois avec cette Naga, c’est qu’au lieu des 3 règlages (lent, moyen, rapide) proposés par la plupart des souris concurrentes, ou d’un réglage fin via un tableau de bord, elle propose un réglage en continu accessible dynamiquement, il suffit d’appuyer sur la mollette en la tournant, et un curseur s’affiche à l’écran permettant de modifier la valeur de sensibilité.

En conclusion, une souris exceptionnelle pour jouer, tout à fait utilisable au quotidien pour travailler, surfer sur le web, etc etc…

Un seul bémol pour la navigation sur les sites web, la mollette de la Logitech MX revolution, qui lorsqu’elle est sollicitée de façon rapide se met en roue libre et désactive les crans me manque. Avec ce type de mollette, on fait défiler une page web très longue en un seul geste et 1 seconde au maximum, avec une mollette dont les crans ne sont pas débrayables comme sur la Naga, le défilement prend plus de temps.

Dernier clin d’oeil de Razer aux gamers, la Naga est accompagnée d’add-ons pour Wow, Warhammer online, Aion et autres MMORPG afin de vous aider à configurer vos barres d’actions par rapport à son pavé numérique. Utiles pour les personnes n’ayant pas déjà des add-ons pour ça, moi personnellement, j’utilise Bartender.

Puisqu’on parle de MMORPG, si après avoir lu tout ça vous vous demandez ce que sont les « meuporgues » cités dans l’extrait, je vous invite à visionner ce petit extrait exquis donnant une idée de l’étendue des compétences des « journalistes » à la télé:

(Pour les néophytes, MMORPG = Massive Multiplayer Online Role Playing Games, ou jeux de rôles online massivement multi-joueurs)

Paolo

Liens:

La Razer Naga, site officiel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s